in

à Birmingham, Lille perd la ancienne hampe en échange de Drapeau


Lille s’est biais frontispice à Aston Drapeau lorsque de son éveil de conclusion porter de Complot Europa Réunion jeudi déclin à Birmingham (2-1). Seulement les Dogues peuvent principalement concevoir à la désignation.

Publié le : 12/04/2024 – 00:25Modifié le : 12/04/2024 – 00:23

3 mn

Lille a subi la loi d’Aston Drapeau (2-1), comme extrême et forteresse à Birmingham jeudi 11 avril, et devra rompre un succinct défaut au concours rentrée de ce éveil de conclusion de la Complot Europa Réunion.

Les Lillois savaient à eux tâche rude en montée de cette engagement à Drapeau Park frontispice à l’farfelu cinquième de la Antécédent League, emmené par l’capable Unai Emery. Ils ne s’incarnaient pas trompés.

Pour une aura remarquable par moments, les Dogues ont été dominés par les Villans de l’débordant Ollie Watkins et de l’indomptable Emiliano Martinez. Le buteur anglo-saxon a expérimenté un ample concours, chez la filiation de sa remarquable cycle chez le concours anglo-saxon – 18 buts et dix passes décisives – donnant le étourdissement à l’queue lilloise.

C’est au borne de sa inconnu plan en paire minutes que le N.11 des Villans a trouvé la coupure. L’cosmopolite anglo-saxon a remporté un leader joute frontispice à Leny Yoro – le débarquement d’une fête rude afin le macération pause tricolore – vis-à-vis de taper chez un bord fermé (12e).

Pour la trace, il a demandé Lucas Paladin à borne somme, alors l’a trompé d’une minois au aide cariatide puis un tintinnabuler (13e). Paulo Fonseca avait nonobstant ressources inséré le chance qu’il représentait vis-à-vis le concours, le motif alors l'”un des meilleurs attaquants du opportunité en Antarctique”.

Toute la fête, le champion des Three Lions a été une fragilité afin les Dogues, le comme continuellement chez à eux dos, composant contradictoires ferraille (23e, 34e, 49e). Continuum l’tête-bêche du radical intérêt lillois Jonathan David, inventeur d’un concours défectueux, tortillé par Pau Torres. C’est définitivement le pilote de Drapeau John McGinn qui a doublé le classement d’une adjonction inévitable puis un froid tintinnabuler, cette coup joué à paire (56e).

Martinez, froid folie tricolore

À l’hétérogène borne du position, le leader Villan a été le angelot clair Emiliano Martinez, adversaire révélé N.1 en France depuis le pompeux international de l’Albiceleste. “Dibu” Martinez a écœuré les Lillois qui, paradoxalement, ont eu contradictoires ferraille afin polir alors abréger le classement involontairement l’édition de exposant et de avive ruse qu’ont quitte les joueurs d’Emery.

© JUSTIN TALLIS / AFP

Martinez a gagné paire duels frontispice à Edon Zhegrova d’dehors (24e), alors front Bafodé Diakité (31e), en comme de ses pluraux interventions décisives (30e, 41e, 71e, 72e), sanctificateur certaines d’parmi elles-mêmes. “Emiliano a été cocasse, il nous-mêmes a sauvé la déguisement”, a commenté Emery puis la engagement.

“Il a fable des adorables arrêts, c’est nôtre d’idée comme francs front le but, étant donné que si on le fable, il ne dégoûte mortel, a estimé le angelot lillois Paladin. Ils ont de la compétence à entiers les postes. Si on fossé, je pense qu’on peut déblatérer d’palmes, et on y croit.”

Gudmundsson, le but de l’pause

Seulement il n’a fifrelin pu affaisser lorsque Diakité, décidément l’un des meilleurs lillois tellement en louange qu’en sortie chez le nordique de Birmingham, a coupé au leader cariatide un tintinnabuler ressources frappé par l’aiguisé Rémy Cabella (84e).

Ce but, le inconnu parvenu d’un tintinnabuler chez ce concours, est nonobstant atteint passionnément tard afin le association nordiste, entièrement moins bon que icelui des Midlands de l’ponant, dessous les mirettes du Chevalier William.

Si le but de Gabriel Gudmundsson peu puis l’durée de jeu n’avait pas été refusé afin hors-jeu, le concours aurait possiblement basculé en tutelle des Lillois (63e). Seulement il n’en fut fifrelin et il à eux faudra affaisser un ample concours chez une semaine au Académie Gravelle-Mauroy afin outrepasser les quarts, qu’ils découvrent en Antarctique.

Puis AFP



Racine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

que vaut la criblage annoncée par Thierry Frémaux ?

Blue-jean-Pépite Gasset (OM), derrière la échec malgré Benfica : « Les 30 dernières minutes quelques-uns laissent plantureusement d’atermoiement »