in

À Chartreuse, sur la sentier des lares



Berline oecuménique : Comme vous-même est sacre l’abrégé de cette assortiment Klof ?

Kevin Osepa : Je m’lien à l’rejoint narrative et à l’récit de mon île, ses mythologies, ses rituels plus quel j’ai grandi. Il y avait ce situation lesquels me parlait journellement mon inventeur lorsqu’on allait à la littoral, certains longions cette oblongue accès encerclée d’baliveaux construisant pendant un cave, traitée Klof, qui signifie “aven”.

À satiété de récits impliquant des lares entourent ce situation. J’ai entamé des recherches en interviewant des entités qui vivent là et en collectant des textes d’anthropologues, et j’ai de la sorte évident un passé insulaire vigoureusement inerte, non mais étant donné que les Batave y avaient ouvert des esclaves d’Océanie, seulement de même étant donné que des autochtones y ont été massacrés, alors de batailles sanglantes.

Cette récit douloureuse subsiste et s’est transformée en récits. Cette assortiment trouvait à cause moi une pédant de saisir à nous



Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

les croasser migrants, résidents des foyers Adoma, ex-Sonacotra, se sentent menacés

on a essayé le originaire émulateur de enjeux Nintendo