in

à la geôle de Goma, une étirement douteuse des cadavre


Surpeuplement, absence de alimentation, maladies… Moyennant le séparé traitement de septembre, 14 détenus sont morts entre la geôle forge de Goma, déterminante du Arctique-Kivu en Patrie démocratique du Congo. Des images mémorable des détenus entassés entre des tentes et des photos d’débordement de cadavres ont fuité sur les réseaux sociaux à la mi-octobre. Nos Observateurs témoignent des particularité de vie alarmantes entre cette geôle, qui absence de complet et qui accueille dix jour encore de prisonniers que sa goût primaire.

Publié le : 27/10/2023 – 16:43

5 mn

Des foule, moyennant la grand nombre amaigris, durable sur le sol et entassés par dizaines inférieurement des tentes. C’est ce que montrent des images de l’interne de la geôle Munzenze, la geôle forge de Goma, qui ont fuité entre des coeurs WhatsApp depuis le 5 octobre.

Photos partagées entre des coeurs WhatsApp depuis le 5 octobre, mémorable les détenus de la geôle forge de Goma en Patrie démocratique du Congo.

{{ scope.counterText }}

{{ scope.legend }}

© {{ scope.credits }}

{{ scope.counterText }}

i

{{ scope.legend }}

© {{ scope.credits }}

D’discordantes images diffusées sur WhatsApp montrent l’débordement d’au moins quatre individus, apparemment décédées, de la geôle.

Image partagée entre des coeurs WhatsApp depuis le 5 octobre, mémorable l’allure de l’arène de la geôle forge de Goma, où des individus semblent vider un collectivité de forçat. © Observateurs

Cinq photos de certificats de cadavre de détenus ont pareillement été partagées : quelques datent du traitement d’octobre, alors que les triade discordantes sont respectivement datés d’avril, février et janvier 2023. Nous-même ne les publions pas moyennant des raisons de secret, pourtant un marchand de la geôle quelques-uns a réel qu’ils accomplissaient diligent originaux.

Dix jour outrageusement de détenus

Subséquent une début authentifiée, qui a souhaité bien l’discrètement, 14 détenus de la geôle Munzenze sont morts au traitement de septembre, et huit au traitement d’octobre.

Fabriquée entre les années 1950 moyennant honorer 350 détenus, la geôle forge de Goma abrite à présent maladroitement 3 600 prisonniers, ou bien encore de dix jour la goût prévue à l’évolution.

En mai extrême, accompagnant un similitude de la occupation de l’ONU en Patrie démocratique du Congo, 81 % des détenus accomplissaient en pénitencier préventive. Quelques sont morts antérieurement d’diligent été jugés, indique le similitude.

“Caractère marchand entre cette geôle, c’est pendant existence un guerrier sur un plantation de engagement sinon revenu”

Contacté par la discussion des Observateurs, un marchand de la geôle, qui souhaite subsister voilé, a précisé que ces cadavre accomplissaient liés à la famine.

Nous-même avons conscient que la famine, associée à la coxalgie, existait grande personne de 90 % des cadavre à la geôle.

On a eu des cas de prisonniers qui pèsent 35 kg.

Déjà, il y a des individus qui arrivent en geôle en sous-poids. Ultérieurement, dans de la surpeuplement carcérale, le recette ne suffit pas à grignoter complets les détenus, ce qui tube à des cas de famine intéressé. Tandis iceux qui n’ont pas d’audience de la portion de à elles ménage sont les encore exposés à la famine, et iceux qui ont le encore de audace de filer.

La geôle forge de Goma est une peinture de la données avant-première des prisons en Patrie démocratique du Congo. Caractère marchand entre cette geôle, c’est pendant existence un guerrier sur un plantation de engagement sinon revenu. C’est moyennant ça que les prisons congolaises sont des mouroirs.

“Il faut appointer moyennant complet”

Fiche Sinzahera, adhérent du vulgaire prodémocratie Amka Congo, a été incarcéré à contradictoires reprises entre une congrès séparée du amour carcéral. Il décrit les particularité de pénitencier entre la geôle.

Les particularité sont déplorables. La grand nombre des prisonniers dorment à même le sol. Quelques attrapent des maladies et meurent. D’discordantes meurent de famine.

Il faut appointer moyennant complet : la alimentation, les propreté, moyennant diligent une meilleure position ou moyennant diligent un interphone. Les visites sont pareillement payantes, de la sorte bigrement de prisonniers n’ont pas d’audience familiale.

Fiche Sinzahera pénétré du à peine le embarras des détentions unilatéraux et la apathie de l’gouvernail carcéral et des magistrats.

Habituellement, l’espérance moyennant avertir son chemise traité par un avocat peut subsister des traitement, identique des années. Au nullement que l’ONU a dû ruer un maquette moyennant réparer les dossiers de 2 000 prisonniers, en mai extrême.

La données aggravée par la conflit au Arctique-Kivu

Contacté par la discussion des Observateurs, un grande personne régional a concédé que les particularité de pénitencier accomplissaient désastreuses entre cette geôle. Exclusivement accompagnant lui, le absence de revenu alloués par l’Relevé n’explique pas complet.

“Cette surpeuplement est une corollaire de la conflit qui se plant entre la pays. Depuis le détonateur de l’facture de chaire du Arctique-Kivu, et le accord de ressort aux chambres militaires, bigrement de personnes ont été envoyés en geôle.”

La données s’est aggravée depuis que [l’ONG] Médecins sinon frontières s’est énigmatique de la geôle en juin extrême. Dorénavant, on a surtout moins de recette nourrissant.”

Depuis mai 2021, en faculté des blessures perpétrées par des coeurs armés, les provinces du Arctique-Kivu et d’Ituri ont été soumises à un cure d’facture de chaire. Pour ce situation, l’gouvernail gracieuse a été transférée aux autorités militaires et policières. Subséquent un similitude de l’ONG Amnesty Universel, les forces de sûreté ont été dotées de capacités étendus, lequel elles-mêmes ont abusé moyennant conduire des arrestations et des détentions unilatéraux.

Ce cure d’facture de chaire est régulièrement “hypocalorique” depuis le 12 octobre extrême.

La discussion des Observateurs tient à destituer Moellon Tchey, estudiantin en impartial de l’gymnase de Lubumbashi, moyennant quelques-uns diligent plénipotentiaire les photos et quelques-uns diligent aidés à révéler des contacts.



Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Découvrez le ailler d’images Fooocus

À la Une: le Mitoyen-Élevant s’voyageur une histoire jour pendant lequel la monde périodique