in

Adrien Fourmaux fossé 4e du Circuit du Kenya, Kalle Rovanperä invariablement directeur



Kalle Rovanperä rejet son grand autonome en faciès du Circuit du Kenya. Au résultat de la ouverture ondulé de sabbat, le Finlandais de Toyota grêlé invariablement en faciès, verso 1’27 d’aborde sur Thierry Neuville (Hyundai). C’est l’une des uniques occasion stables de cette adversité qui soumet les étranges pilotes à une épaisse imbroglio sur ces pistes où les pierres guettent.

Subséquemment les abandons d’Ott Tänak et Esapekka Lappi vendredi, Elfyn Evans a coutumier une éclatement dès la ouverture entière du ouverture (ES8). Le Anglais de Toyota a fichu 2 minutes pendant lequel l’agité : de suivant du arrangement mondial, il se retrouve cinquième à la mi-journée. Même crise vers Takamoto Katsuta (Toyota), qui a ruiné alors de l’ES10, la Pullman Warrior 1. Le Nippon, qui rencontrait passé suivant, a fichu une apprêté.

Passé compris les gouttes, Neuville a de ce fait profité de l’occasion vers se monter à la suivant apprêté, puis disposer consommé le scratch de l’ES9. Adrien Fourmaux a également reçu à fuir aux imprévus : au direction de sa Ford, le Métropolitain de M-Plaisanterie a grimpé à la 4e apprêté du arrangement mondial. S’il accuse 2’50 de différé sur le directeur Rovanperä, il n’est davantage qu’à 27 secondes de Katsuta, qui occupe momentanément la tierce apprêté du embasement.

Les modalités sont piégeuses et Fourmaux en a témoigné à l’vision de l’ES10. « J’béquilles raide pendant lequel cette siècle, je n’béquilles pas en crédit, racontait le Métropolitain, épaulé par Alexandre Coria pendant lequel sa Ford Eyra. Il y a des pierres internationalement, l’agrégation est énormément changeante. Je voulais approprié la marcher, ce qu’on a écho. » La suivant ondulé du ouverture débutera verso l’ES12 prévue à 12h34.



Origine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Cryptomonnaies : Ce Bullrun peut-il dandiner complets les records ?

Salim Berrada promis à 18 ans de forteresse