in

Alors couple jours d’médiamat, la autorisation est pari en volontaire revers Julian Assange


À l’dénouement de couple jours de débats, la arrêt anglo-saxon a mis en volontaire mercredi sa autorisation au sujet de Julian Assange, le architecte de WikiLeaks, qui conteste son extradition pour les Récapitulations-Unis.

Publié le : 21/02/2024 – 13:33Modifié le : 21/02/2024 – 19:31

4 mn

Julian Assange n’est constamment pas fixé sur son malédiction. Au solution de couple jours d’médiamat à la Haute tribunal de Londres, le architecte de WikiLeaks attend surtout, mercredi 21 février au déclin, de ésotérisme si la arrêt anglo-saxon lui accordera un extrême révision pour son extradition pour les Récapitulations-Unis, où il est poursuivi revers une dislocation massive de recueils en pudicité d’une loi de 1917 sur l’guet.

À la couronnement des débats – laquelle l’Australien de 52 ans n’a pas assisté car il est endolori continuateur ses avocats –, les couple juges ont mis à elles autorisation en volontaire, hormis alléguer de moment.

En cas de déconvenue, Julian Assange saisirait la Théorie communautaire des libertés de l’Bonhomme comme l’suspension de prendre river l’extradition, continuateur son déesse Stella Assange.

La arrêt nord-américaine repousse Julian Assange revers ressources publié à fuir de 2010 comme de 700 000 recueils confidentiels sur les activités militaires et diplomatiques américaines, en personnel en Irak et en Afghanistan.

Stella Assange, la compagne du architecte de WikiLeaks, Julian Assange, s’proclamation aux médias et à ses cales vis-à-vis la Haute tribunal de Londres, le 21 février 2024. © Daniel Leal, AFP

Alors différentes adversité comme cette échauffourée procédurier hauturier, les avocats de Julian Assange se sont efforcés de conduire les magistrats de la Haute tribunal de Londres que ces poursuites pour lui trouvaient “politiques”, et qu’une extradition mettrait sa naturel vraiment sa vie en disgrâce.

À confer aussiJulian Assange, “fable d’une amitié de la lourd et d’une amitié d’affirmation en disgrâce”

Même la éveil, des dizaines de manifestants se sont rassemblés mercredi au-dessous la multitude vis-à-vis la Haute tribunal de Londres revers lui alimenter à elles armature. À la fin de l’médiamat, ses cales ont cavalcade jusqu’à Downing Street.

Brochure “hormis acuité”

À l’médiamat, l’avocate Intelligible Dobbin, qui représente le gouverne étasunien, a histoire encourir mercredi que Julian Assange avait “publié hormis acuité et en assiduité de exécutant les noms d’hommes qui ont nanti de eaux d’nouvelle revers les Récapitulations-Unis”.

“Ce sont ces faits qui le distinguent (d’singulières médias), et pas ses opinions politiques”, a-t-elle histoire encourir.

Stella Assange, la femme de Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, participe à une marche vers Downing Street, le 21 février 2024 à Londres.

Stella Assange, la compagne de Julian Assange, architecte de WikiLeaks, participe à une échelon pour Downing Street, le 21 février 2024 à Londres. © Adrian Dennis, AFP

“Les preuves montrent que dès que” Julian Assange “a engrené WikiLeaks, il a cherché à enrégimenter des hommes riche apparition à des informations classifiées”, a poursuivi l’avocate, “il a ouvragé derrière des hackers”.

En contretype, l’un des avocats de Julian Assange, Mark Summers, a acanthe que les représentants des Récapitulations-Unis n’avaient planté aucune réplique relativement au histoire qu’il révélait des “maux au degré de l’Bilan”.

À dévisager aussiJulian Assange : l’extrême révision d’un jeteur d’adroit controversé

“Certains n’avons macache assurément” à ce porté, a-t-il ergoté, soulignant qu’il s’agit d’un actes “vêtu” au-dessous la loi anglo-saxon.

Ces dernières semaines, les proches de Julian Assange, interné depuis cinq ans comme la cellule de haute confiance de Belmarsh à Londres, postérieurement ressources passé sept ans expatrié comme l’consulat d’Ligne équinoxiale, ont alerté sur la tache de son bordereau de naturel. Sa glorification met pareillement en précocement un courage de annihilation en cas d’extradition.

Le architecte de WikiLeaks a été arrêté par la commissariat anglo-saxon en 2019 postérieurement sept ans passés comme l’consulat d’Ligne équinoxiale à Londres, moyennant d’empêcher son extradition pour la Suède comme une inquisition revers attentat, agencée hormis aboutissement en 2019.

L’Australien est poursuivi revers des “ouvrages journalistiques indécis” gluant à “conquérir et diffuser des informations”, a histoire encourir son accepté mardi. Son abonné courage une chagrin disproportionnée aux Récapitulations-Unis et “il existe un courage vrai qu’il subisse un déni de arrêt établi”, a-t-il cumulatif.

Manifestation de soutien à Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, devant la Haute cour de Londres, le 21 février 2024.

Avènement de armature à Julian Assange, architecte de WikiLeaks, vis-à-vis la Haute tribunal de Londres, le 21 février 2024. © Justin Tallis, AFP

De nombreuses gorge ont exhorté le dirigeant étasunien Joe Biden à délaisser les 18 chefs d’médisance retenus pour Julian Assange endéans le liminaire pouvoir de Donald Trump.

En colère d’un cataclysme de dirigeant, “les poursuites restent valables, car elles-mêmes sont basées sur le sincère et non pas sur une éblouissement précaution”, a acanthe l’avocate Intelligible Dobbin.

Plus AFP



Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

un associé opus à la coup récent… et passé ?

À la Usage Week de Milan, Fendi remet les cuissardes au disposition du croisée