in

Alors de 60 originaux boulet tirés par la Corée du Septentrion proche de l’île sud-coréenne de Yeonpyeong



Derrière tenir remorqué encore de 200 boulet en mer Topaze vendredi, Pyongyang a agissement au tir de disparates dizaines de originaux boulet chahut proche de l’île sud-coréenne de Yeonpyeong, continuateur Séoul. “À nous endurcie prendra les mesures appropriées comme abriter le nation”, a avisé l’staff sud-coréen.

Publié le : 06/01/2024 – 15:07

4 mn

Alors de 60 boulet ont été tirés chahut 6 janvier par la Corée du Septentrion proche de l’île sud-coréenne de Yeonpyeong, a annoncé l’endurcie sud-coréenne. Des tirs qui interviennent au destinée d’une lauréate décharge de Pyongyang, qui avait emmanché la réaction de Séoul bruissement un place à munitions réelles pendant lequel la division.

“Les forces nord-coréennes ont remorqué encore de 60 boulet” proche de l’île de Yeonpyeong “dans 16 h et 17 h entour” (7 h et 8 h GMT), a droit l’staff de l’endurcie sud-coréenne, mettant en surveillance Pyongyang malgré une chicane de ces tirs.

Vendredi, la Corée du Septentrion avait remorqué encore de 200 boulet en mer Topaze proche des paire archipel sud-coréennes de Yeonpyeong et Baengnyeong, situées ad hoc au sud de la extrémité océanique de facto dans les paire nation.

Yeonpyeong, qui état à peu près 2 000 habitants, est située à à peu près 115 kilomètres à l’occident de Séoul et à une dizaine de kilomètres au sud de la côte nord-coréenne. Quand excessivement adjacent de la Corée du Septentrion, Baengnyeong, 4 900 habitants, se trouve à à peu près 210 kilomètres à l’occident de la décisive sud-coréenne.

Les tirs de vendredi n’avaient récit ni martyre ni dégâts, continuateur Séoul. Les habitants avaient toléré l’succession de approcher les abris et les offices de ferries séduisant les archipel au rallonge de la Corée du Sud avaient été suspendus.

Déclarations belliqueuses de Kim Jong-un

Il s’agit de la encore pesante chantage sur la avancée depuis que l’endurcie nord-coréenne avait bombardé Yeonpyeong en 2010, en encyclique à un place sud-coréen à munitions réelles proche de la extrémité. Cette lauréate scène nord-coréenne malgré des civils depuis la belligérance de Corée (1950-1953) avait récit quatre morts, paire militaires et paire civils. Le affaire d’canon avait duré à peu près une durée, tout baraquement signet chaque 200 boulet.

La neuve chantage survient ensuite une décharge de déclarations belliqueuses du monarque nord-coréen Kim Jong-un, qui a surtout menacé ceux-ci jours d'”démolir” la Corée du Sud et les Récapitulations-Unis.

Autant chahut que vendredi, les boulet nord-coréens ont atterri pendant lequel l’une des zones tampons créées en 2018 pendant lequel le enveloppe d’un coordination dans les paire voisins visant à distancer les incidents militaires frontaliers. Généralité tir à munitions réelles vivait sanction pendant lequel ces zones.

Toutefois Séoul a relativement agrippé l’coordination en brumaire ultime comme chahuter malgré le avion par Pyongyang d’un vaisseau spatial rapporteur, et le Septentrion a repoussé l’orchestre folklorique de l’coordination peu de date ensuite.

Une “attaque comme la accord pendant lequel la avancée coréenne”

L’endurcie sud-coréenne a droit chahut que les tirs d’canon nord-coréens “répétés” pendant lequel cette contrée “constituent une attaque comme la accord pendant lequel la avancée coréenne”. Sézigue a émis un “ascétique admonition” et demandé à la Corée du Septentrion de mourir instantanément ses tirs, assurant qu'”en encyclique, à nous endurcie prendra les mesures appropriées comme abriter le nation”.

“La Corée du Septentrion, ensuite tenir annoncé l’infirmation garnie de l’coordination combattant du 19 septembre (2018, NDLR) continue de inquiéter nos citoyens bruissement des tirs continus d’canon à l’appartement de la contrée prohibant les manière inamicaux”, a insisté l’endurcie.

La Corée du Septentrion avait affirmé vendredi que ses tirs d’boulet proche des paire archipel constituaient “une encyclique naturelle et une contre-mesure” aux études militaires menés par Séoul, continuateur l’factorerie certifiée KCNA.

Le consul sud-coréen de la Armure, Shin Won-sik, avait de son côté révélé “un bulletin de fomentation qui attaque la accord pendant lequel la avancée coréenne et emprise les tensions”. L’endurcie sud-coréenne prendra “des mesures de réponse immédiates, fortes et définitives – les gens nécessitons affermir la accord par une guindé écrasante”, avait-il annexé.

La Corée du Septentrion avait à son campanile enjoint à la Corée du Sud de ne “pas accomplir de fomentation au-dessous le alibi d’une prétendu contre-mesure”, continuateur l’factorerie KCNA. Sézigue a étalé la attaque d’une “contre-mesure austère à un standing hormis parangon”.

La Démarchage, alliée de la Corée du Septentrion, a évoqué “toutes les parties au apaisé et à la obstacle”. Washington a de son côté évoqué la Corée du Septentrion “à s’empêcher de toute neuve procès déstabilisatrice et offensive, et à réconcilier la modération”.

Fin décembre, Kim Jong-un avait rationnel l’accroissement des préparatifs militaires en vue d’une “belligérance” pouvant “entité déclenchée à globalité période”.

L’an ultime, la Corée du Septentrion a marqué son prescription de aleph atomique pendant lequel sa Réponse et remorqué disparates missiles balistiques intercontinentaux, en inobservation des résolutions de l’ONU.

Les paire Corées sont assidûment techniquement en belligérance depuis la fin du désordre pendant lequel la avancée en 1953, qui s’est conclue sur un interruption et non un traité de accord.

En compagnie de AFP



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

« L’traditionalisme est rangé sur entiers les continents »

Ross Branch (Hero) remporte la lauréate port du Dakar