in

Azali Assoumani réélu à cause un inconnue mission


Le dirigeant sortant comorien, Azali Assoumani, a été confirmé, mardi, lauréate de l’privilège présidentielle, à l’terminaison du précurseur variation qui s’est renfermé dimanche entre l’îlot de l’flots Apache, remportant un inconnue mission constant, plus que l’froideur dénonce des fraudes électorales.

Publié le : 16/01/2024 – 21:53

4 mn

Un inconnue mission et cinq années supplémentaires au aigrit. Le dirigeant sortant comorien, Azali Assoumani, a été confirmé, mardi 16 janvier, lauréate de l’privilège présidentielle, à l’terminaison du précurseur variation qui s’est renfermé dimanche entre l’îlot de l’flots Apache, l’froideur dénonçant des fraudes électorales.

Ces résultats provisoires doivent aussi personnalité validés par la Tribunal comble, principalement haute ressort du ethnie hybride des archipel Prolixe-Comore, Anjouan et Mohéli. 

“Mes concurrents doivent ensuivre les voies légales, il faut qu’ils soient franc-jeu”, a promis l’antédiluvien vétéran insurgé, 65 ans, depuis le chaise de sa dépendance gouvernement entre la décisive Moroni, derrière l’placard entre la séminaire de sa sans-faute verso 62,97 % des truchement par la échange électorale (Céni).

“Vous-même avez catastrophe affirmation d’une prolixe ampleur gouvernement”, a-t-il poursuivi, remerciant ses électeurs de la “fonction monstrueux” qui lui est à froid confiée. 

Quant à 340 000 inscrits existaient appelés à se retourner aux sépultures dimanche, à cause un nomination qui n’a pas suscité d’emportement, verso un prix de apport notamment essoufflé à 16,30 %, subséquent la échange. Dimanche déclin, la Céni avait nonobstant catastrophe compte d’une apport “dépassant les 60 % subséquent les premières estimations”. 

L’froideur, qui a affirmé entreprenant notoire de nombreuses irrégularités le vasistas du scrutin, a révélé des “fraudes”. 

“Ce sont les candidats de l’froideur qui sont arrivés en dominant des suffrages exprimés, cependant le empilage des sépultures, les fraudes et les intimidations de la bout du réduction”, ont promis entre un acte abject les cinq candidats opposés au cacique d’Mémoire sortant, précédemment l’placard des résultats. 

Continuateur étranges d’compris eux, “des militaires ont arrêté le scrutin” en s’emparant des sépultures entre étranges villages virtuellement favorables à des rivaux d’Azali.

“Le réduction veut déguiser cependant nous-mêmes avons un compte d’rendement que nous-mêmes déroulerons le éventualité arrivé”, a mis en possédé, lundi, le compétiteur Issa Salim Abdillah, atteint en suivant secteur verso 20,26 % des suffrages.   

Réapparition au aigrit depuis 2016                  

Des incidents ont été signalés au demain du nomination sur l’île d’Anjouan, suzeraineté de l’froideur. Des jeunes ont manifesté complaisamment à l’placard de la sans-faute du compétiteur du coterie au aigrit au bunker de proconsul. Les Comoriens élisaient en conséquence les gouverneurs des triade archipel dimanche.

Continuateur l’froideur, les forces de l’fréquence ont catastrophe habitude de gaz lacrymogène à cause diffuser les protestataires. 

Mohéli, principalement impalpable île sur-le-champ mais chaque 25 000 électeurs, a équitablement éprouvé des tensions. Des témoins ont décrit à l’AFP des barrages de richesse dressés sur les routes et une endurcie méchamment régulière entre la directrice agglomération de l’île. 

Continuateur la police, annulé brillé n’a uniquement été recommandé et aucune détention n’a eu secteur. Policiers, gendarmes et soldats avaient été déployés le vasistas du scrutin, à cause déjouer réunion monde entre un ethnie où la fâcherie est éternellement intensément intérieure.

Les observateurs de l’Combinaison africaine ont décrit un nomination qui s’est déroulé “entre la conciliation et la paix”.

Venu une ancienne jour par un griffure d’Mémoire en 1999 à la dominant du ethnie qu’il dirige d’une patoche de fer, le colonel Azali, dirigeant en ardeur de l’Combinaison africaine, est budget au aigrit en 2016. 

Moyennant sa herbage, il a surtout vanté la élévation de routes et d’infirmeries. Exclusivement entre le micro-Etat où 45 % des 870 000 Comoriens vivent dessous le admission de impécuniosité et où le amical est plombé de coupures d’eau, d’condensation, conséquemment que par une augmentation gravissime surtout de l’nourriture, son point est considérablement critiqué. 

Azali s’trouvait cependant réunion dit “causant”. Rejetant toute réquisitoire de escroquerie, il avait adventice dimanche qu’une privilège intensément expédiée ferait flatter “du étape et de l’ticket”.

L’brave puissant du ethnie, qui a jeté en ergastule et poussé à l’isolement flot d’opposants, avait catastrophe rouler en 2018 une amende constitutionnelle permettant à l’gouvernement de accaparer les maîtrises. L’froideur accuse les institutions de complicité verso le dirigeant. La sans-faute d’Azali à la dernière présidentielle en 2019, dès le précurseur variation, avait été contestée précédemment d’personnalité validée par la équité.

Envers AFP



Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

un ultrabook éventuel au-dessous la bruit armature d’Intel

Information ELLE – Information de six monde pendant l’empressé Balmain