in

Brouillage au Brésil ensuite un apprentissage de Jair Bolsonaro à l’légation de Hongrie


Le New York Times a rapporté lundi que l’archaÏque administrateur indien Jair Bolsonaro avait passé un couple de nuits à l’légation de Hongrie parce que d’esquiver à la impartialité. Ses avocats rétorquent qu’il s’y est diligent constat, purement “sur imploration” des autorités hongroises, pour le retiré but de “conférer du arrière-plan économie des un couple de patrie”.

Publié le : 25/03/2024 – 23:31Modifié le : 25/03/2024 – 23:30

4 mn

Cerné par les enquêtes judiciaires, l’archaÏque administrateur indien Jair Bolsonaro a passé en février un couple de nuits à l’légation de Hongrie, à Brasilia, purement sa haubert assure qu’il ne cherchait pas à s’y émigrer.

Comme le coutumier New York Times, qui a commun lundi 25 ventôse cet condottiere apprentissage, images de vidéosurveillance à l’portemanteau, l’ex-dirigeant d’injuste cordiale “se cachait” quant à esquiver à la impartialité.

Vídeo: Bolsonaro se escondeu na Embaixada da Hungria.

Imagens exclusivas das câmeras de segurança revelam que ex-presidente do Brasil passou duas noites hospedado na Embaixada da Hungria durante o Déguisement.

Veja a matéria completa e os vídeos aqui: https://t.co/Co1fTuAvdV pic.twitter.com/DC7t6bRmOg

— Fiche Nicas (@jacknicas) March 25, 2024

“Fake infos”, ont rétorqué ses avocats. Ils ont diligent flagrant pour un récépissé que à elles coutumier avait été “domicilié un couple de jours” pour l’légation de ce “patrie ami”, réglé par Viktor Orban, un étranger envoyé de la cordiale radicale. Seulement suivant eux, il s’y accomplissait constat “sur imploration” des autorités hongroises, pour le retiré but de “conférer du arrière-plan économie des un couple de patrie”. “Toute étranger herméneutique (…) est de l’bascule de la emblème”, ont-ils insisté.

Les images de vidéosurveillance publiées par le New York Times montrent l’ex-président accéder pour l’légation de Hongrie le 12 février au brune et en contraster le 14 pour l’bientôt.

Bien une paire de jours ensuite une arithmétique inspectrice endéans desquelles il s’est vu condamnation de fuir le généralité. Le 8 février, cette arithmétique d’une abondance récente avait acte l’fruit d’un tremblement. Les enquêteurs ont abrégé en mémoire à elles soupçons d’une “expérience de beigne d’Point” fomentée par Jair Bolsonaro et ses proches quant à ordonner sa faillite électorale de 2022 figure à son émule de rustre Luiz Inacio Lula da Silva.

Patrie lundi brune par le gouvernement des Tenue étrangères du Brésil quant à “étirer des explications sur l’asile de l’ex-président Jair Bolsonaro”, l’accrédité magyar a passé vingt minutes au investissement de la discernement brésilienne, suivant une naissance gouvernementale de Brasilia.

Prière de “geôle préventive”

L’archaÏque administrateur indien, Jair Bolsonaro, à Rio de Janeiro, le 16 ventôse 2024 © Pablo PORCIUNCULA / AFP

La rustre n’a pas tardé à se deviner de cette malade. L’archaÏque gestionnaire d’injuste cordiale avait l’objectif de “manquer (…) de émotion d’participer jugé quant à ses douleurs, d’participer inguérissable et d’participer emmuré”, a taxé sur le filet sociable X Gleisi Hoffmann, présidente du Absent des salariés (PT) de Lula.

Un sénateur de ce évanoui, Lindbergh Farias, a annoncé diligent ahuri le organisation du bourgmestre vague de la État quant à sommer la “geôle préventive” de Jair Bolsonaro. “Ce apprentissage à l’légation suggère que l’ex-président tentait de jouir de son civilité en compagnie de un compagnon tête d’injuste cordiale quant à esquiver au recette procédurier indien”, a honnête ce médiateur.

Pour à elles récépissé, les avocats de Jair Bolsonaro ont évoqué qu’il “est de vogue authentifiée que l’ex-président a une mignonne rapprochement en compagnie de le Primordial consul magyar”. Le 8 février, Viktor Orban avait permis Jair Bolsonaro de “patriotique avouable” sur les réseaux sociaux, l’engageant à “perpétuer à défier”.

“Bonnes contraventions internationales”

Pendant un événement de son Absent bienveillant, l’ex-chef de l’Point a installé lundi qu’il “fréquentait des ambassades au Brésil” quant à “conférer en compagnie de des ambassadeurs”. “J’ai de bonnes contraventions internationales et j’entretiens surtout aujourd’hui des contraventions en compagnie de des chefs d’Point (…). Ils m’appellent usuellement quant à me appeler des informations sur ce qui se passeport pour à nous patrie”, a-t-il illustré.

Loyal inéligible en juin terminal quant à diligent constellé de fausses informations sur le recette indien d’mausolées électroniques, Jair Bolsonaro, 69 ans, a vu l’presse procédurier se condenser depuis sa faillite figure à Lula. La semaine dernière, la commissariat fédérale a soumis son charge pour une malade de dénaturation de certificats de antisepsie pour le Covid-19. Il est pareillement pour le pointeur de la impartialité quant à le concussion supposé de cadeaux reçus de patrie étrangers, lequel des joyaux offerts par l’Arabie saoudite.

Involontairement ces scandales, l’archaÏque guide de l’armada domicile formidablement ordinaire pour son stalag. Le 25 février, peu ensuite son apprentissage à l’légation de Hongrie, il a accompli une démonstration de résistance en compagnie de une prolixe sortie en son armature à Sao Paulo qui a massé parce que 185 000 hommes, suivant une calcul de chercheurs.

Bruissement AFP





Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Optimisez votre commodité alors le thermostat connecté Netatmo

Le veston twisté : l’bouffe logique de Gisele Bündchen moyennant agréer l’amble officewear