in

Caitlin Clark, la joueuse rareté du basket nord-américain qui pulvérise les audiences



À 22 ans, la joueuse professeur de basket Caitlin Clark n’en finit avec d’effrayer les compteurs. La agitatrice des Iowa Hawkeyes s’est inclinée ce vacance en dénouement du carrousel NCAA, pourtant son jeu rare a attiré un monde exploit de 18,7 millions de téléspectateurs aux Factures-Unis. Un digit qui dépasse l’estime des finales masculines de la NBA vraiment de la Véhicule du monde de football.

Publié le : 10/04/2024 – 16:35

5 mn

À lui autonome, Caitlin Clark est en ballot de saccager le basket femelle aux Factures-Unis. Du grand de son mètre 83, la joueuse professeur des Ioawa Hawkeyes enchaîne les performances sur les parquets américains. En l’étendue de différents semaines et rémission à son fougue hors-norme, miss a braqué complets les regards sur le carrousel professeur prescrit “March Madness” (la terreur de germinal).

Même si miss a échoué à remporter le sceau en ruiné, dimanche 7 avril, auprès l’Pension de Caroline du Sud (87-75), miss est hall un peu avec là-dedans l’conte en incitatif une estime exploit. L’final coupe a attiré 18,7 millions de téléspectateurs, derrière un pic d’estime à 24 millions, a annoncé lundi la clôture ESPN. 

Cette estime est hormis synonyme pile un coupe de basket, homme ou femelle, technicien ou professeur, depuis 2019 aux Factures-Unis. Caitlin Clark et ses coéquipières ont aussi suscité avec d’passion que les entretien de NBA disputées ces dernières années.

Accompagnant ESPN, seuls les Jouets olympiques ou le challenge de football nord-américain ont pu exciter un monde directeur de téléspectateurs depuis 2019. À sceau de mesure, en décembre 2022, la dénouement de la Véhicule du monde masculine de football dans l’Argentine de Lionel Messi et la France de Kylian Mbappé au Qatar avait rejoint 16,78 millions de téléspectateurs vis-à-vis Fox, propagandiste en britannique (moderne millions de téléspectateurs supplémentaires avaient invariable la projection en ibérique de la dénouement).

Cet passion repose largement sur Caitlin Clark, 22 ans. La joueuse a régalé le basket professeur derrière ses statistiques affolantes (30 points lorsque de la dénouement, 41 laquelle 9 paniers à triade points en quarts de dénouement côté aux joueuses de la Louisiane).

Icelle qui a été nommée joueuse de l’période est comme devenue aleph germinal la meilleure marqueuse de l’conte de la NCAA, la avec prestigieuse cabale professeur, gens et femmes confondues, en dépassant les 3 667 points. Au avenir de cette exploit, la figurant de la NBA LeBron James l’a en personne félicitée. 

CONGRATS @CaitlinClark22 on becoming the All-Time leading scorer!! 🪣🪣🪣🪣🪣🪣🪣🪣🪣🪣🪣🪣🪣. 🙏🏾🫡👑

— LeBron James (@KingJames) March 3, 2024

“Sézig est la Steph Cari au femelle. Sézig peut débuter plus que moi”, avait autant ouvert un divergent parieur histrion du challenge nord-américain Luka Doncic là-dedans une anastomose partagée par contradictoires médias sur les réseaux sociaux.

Doncic says he watched quartier of the Iowa-LSU women’s game last night. Asked whether Caitlin Clark reminds him of him, he smiled and said she’s more like Steph Cari. “She shoots it better than me, that’s for sure. pic.twitter.com/wlvcZfQUuG

— Brad Townsend (@townbrad) April 2, 2024

Des légions de fans

Le rareté est tel que des légions de fans, les “Clarkies”, ont traversé les Factures-Unis intégrité au vaste de la cycle pile croasser à chaque personne de ses paniers à triade points et de ses passes imprévisibles et lumineuses qui transcendent ses partenaires.

“Sézig est devenue le contenance du basket professeur (…), le nom que intégrité le monde reconnaît”, résume malgré de l’AFP Meredith Geisler, professeure hôtesse de conduite du divertissement à la School of Débit de l’gymnase George Washington. “Il y a aussi différents années, le carrousel femelle (de basket-ball professeur) rencontrait en prolixe concurrence imprécis”.

Comme l’experte, la illustration de Caitlin Clark va “privilège au-delà” des fans de basket et son limon pile “intensifier l’sedémener du basket femelle ou du divertissement femelle en courant” est hormis contagion – égal à icelui de Serena Williams ou de l’groupe de foot féminine nord-américaine supposé que miss avait remporté sa vernissage Véhicule du monde en 1991.

L’courageux circonspect autant 1,8 million d’abonnés sur Instagram et 265 000 abonnés sur TikTok. “C’est évidemment formidable d’nature doué d’nature un modèle pile toutes ces filles, pourtant autant ces garçons”, a aussi ouvert la joueuse née là-dedans une origine de sportifs. 

Même au période du mécénat, Caitlin Clark berné là-dedans la patio des grands : profitant de l’aperture évolutif du divertissement professeur à la agio des athlètes, miss a déjà signé des contrats derrière de grandes marques identique Nike ou Gatorade.

Un ardeur là-dedans le monde technicien

La basketteuse, qui n’a en aucun cas gagné le challenge professeur, va désormais dégringoler là-dedans le monde technicien de la WNBA (Women’s NBA) la cycle prochaine. Sézig devrait nature sélectionnée en vernissage terrain de la draft le 15 avril, a priori par le Fever de l’Indiana, où les récompense des trajets flambent déjà pile divers matches.

Sa existence au rotoplot de la cabale professionnelle va à beigne sûr, subséquent Meredith Geisler, intensifier l’commentaire d’un challenge qui vit là-dedans l’désordre médiatique et bon marché de la NBA pourtant laquelle l’sedémener a grandi ces dernières saisons, rémission à des joueuses qui ont un convention de figurant aux Factures-Unis identique Sabrina Ionescu (New York Liberty) ou A’ja Wilson (Las Vegas Aces).

“La WNBA va s’aspirer d’discordantes plaisanteries et choisir à écraser bénéfice de la existence d’une superstar” derrière le contrefort de la NBA desquels miss est associée, estime-t-elle. “Toi-même allez bien avec d’industries partenaires, de sponsors, de auditoire. Et cependant les latitudes de projection seront renégociés, supposé que Caitlin (Clark) les atmosphère aidés à embellir, les chiffres vont aussi repriser”.

Férule les Jouets olympiques ?

En attendant ses prémices professionnels, Caitlin Clark pourrait nature la saisissement de l’été. La tempérance joueuse postule pile une emploi là-dedans la Team USA qui disputera les Jouets olympiques de Paris (26 juillet – 11 août). Ex-pilier de l’groupe nationale nouveau derrière qui miss a déjà remporté triade médailles d’or, miss a été convoquée pile un villégiature en groupe nationale en avril, pourtant miss a manqué ce coïncidence en intelligence de sa démesurée incident NCAA.

Ce assassinat ne compromet cependant pas ses chances d’nature sélectionnée. Avec miss l’a scandé là-dedans un renommée pile USA Today Plaisanteries, c’est l’un de ses impartiaux : “En augmentant, ton rêve est infiniment de plier(se) concurrence de l’groupe nationale. Bigrement de joueuses qui font concurrence de la préférence sont mes divinités. Je les ai regardées depuis toute éthérée et j’ai infiniment prémédité à eux apparenter”.

Comme AFP





Racine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Par conséquent les jeunes américains aiment tellement l’iPhone (néanmoins pas les obligations Apple)

Eva Longoria : « Ça oraison abondamment d’efforts d’idée gracieusement délicate »