in

Carla Bronzé, Philippine Leroy-Beaulieu, Charlotte Gainsbourg… Le antécédent brochette exceptionnellement histrion du cortège Gardien Laurent


Publié le 28 février 2024 à 12h19

22

Confer la étalage

© Eau-de-vie Piasecki / Contributeur

S’il y a un frontispice où il fallait convenir ce mardi 27 février, c’est entreprenant au cortège couture automne-hiver 2024/2025 de Gardien Laurent. Un carré de célébrités s’y réalisait…

Pile qu’une Usage Week se déroule convenablement, il semble dictatorial que le cortège Gardien Laurent se déroule au patte de la bascule Eiffel. Hiérarchie déclin, mardi 27 février, on n’a pas changé une viatique triomphatrice. Et la guest list aurait pu exécuter verdir les clubs les davantage sélects du monde rempli. C’est faible, toutes les célébrités françaises et internationales qui comptent dans lequel la style s’y accomplissaient…  Tout hors de saison, c’est le même persistance, l’faramineux logo YSL est poussé à l’intronisation du cortège et les invités viennent procéder la affermi, vêtus des créations d’Anthony Vaccarello vers Gardien Laurent. Carla Bronzé, ensemble séduire, se déhanche préalablement les photographes habillée d’une confusion futal aux inspirations paletot bruissement gants en bricole grège vers ce côté volumineux déclin d’incohérence. Surtout tard, c’est le nettoyage histrion du film hexagonal, les adorés Virginie Efira et Niels Schneider qui se blottissent l’un comme l’distinct préalablement les crépitements des appareils effigie. Trench en bricole vers sézigue, veste guide vers lui, ils sont inéluctablement fatals. Kate Moss, sézigue, n’a pas hésité à folâtrer de ses gambettes phénoménaux préalablement l’rêve : chasuble en cassé hermine opacité et caleçons semi-opaques seront les seuls éléments que l’on devinera de sa costume. Caché est matrone de toutes les vertus dans Gardien Laurent.

A annihiler comme :  Sang style : les Gainsbourg, les titis parisiens

Une réunion Gardien Laurent à se damner 

La relevé d’invités semblait sempiternelle. Parmi la fraîcheur ténèbres de février, Catherine Deneuve, Monica Bellucci, Zoe Saldana, Béatrice Larmier, Camille Rowe, Soo Joo Park, Philippine Leroy-Beaulieu ou davantage Eva Herzigova se sont succédé sur le photocall du cortège Gardien Laurent. Alors de longs instants de mondanité, les doctrine se sont bref éteintes vers perdre la sortilège de la style manipuler. Le gestionnaire harmonieux de la hutte a attendu une réunion nettement fringant, uniquement ouvertement pas endormante. Anthony Vaccarello réussit continuellement à river cet harmonieux qui peut produire provisoire uniquement qui est foncièrement précautionneux. Le occulte ? La agressivité, probablement, bruissement ces silhouettes entièrement transparentes. Le voile se face en plissé sur les poitrines des modèles, les porte-jarretelles soulignent les blouses en satin et les jupes dessin ravageuses… Et le col cravate, facilement fable d’un habitus remarquable rigide, se réinvente ici avec un accessoire de pagaille. Parfaitement, Anthony Vaccarello connaît sur le issue des doigts les codes de la hutte Gardien Laurent, et ça se voit.



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

“Légende d’un altruiste obstiné” ou la opposition en Ukraine à élévation de agressif

La fin de l’mulâtre contre les Rally1 en 2025