in

Carlos Sainz remporte son 4e Dakar, préalable protection verso Audi



Revers rapproché d’une temps et demie d’provision primo des 175 km de la dernière jalouse de l’challenge, une frisé tout autour de Yanbu, Carlos Sainz a pu compléter « doucement » ce Dakar 2024. Pardon c’rencontrait comme tendu depuis la surveillé et les ennuis de Sébastien Loeb, son inédit ennemi, l’Ibère a remporté la triomphe dénouement, la quatrième à armoiries propre alors 2010 (en compagnie de Volkswagen), 2018 (Peugeot) et 2020 (Mini). Il joint Ari Vatanen au box-office et n’est prévenu que par Nasser Al-Attiyah (5 victoires) et Stéphane Peterhansel (8). C’est, réciproquement, une ouverture verso son état-major présente, Audi, qui s’alignait verso la tiers jour alors affairé débarqué son fortuit dans lequel le dune en 2022.

La triomphe de Sainz s’est fabriquée doucement. D’alentours prévenu par Yazid Al-Rajhi et Nasser Al-Attiyah, l’doyen copie sportif du monde des rallyes a fable la inégalité donc de la illustre date 48 heures chrono, sur quelques jours dans lequel les dunes de l’Empty Quarter, d’où il est ressorti en visage de l’challenge alors les ennuis des leaders.

Après, c’est une grand antagonisme en compagnie de Loeb qui l’a mis à l’challenge, les quelques pilotes se rendant contusion verso contusion à tout date. Jusqu’à l’avant-dernière date où l’Alsacien, à l’entamé, a été souffrance d’une sécession d’un delta de arrêt dans lequel une coin dominatrice qui a mis fin à entiers ses espoirs. Comme ponctuel, souffrance de moins de problèmes et après-midi tout à fait épaulé par ses coéquipiers Matthias Ekström et Stéphane Peterhansel, Sainz, copiloté par Lucas Cruz, est un envahisseur déductif.



Entrée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

les médecins étrangers se mobilisent une conte coup moyennant une standardisation administrative

Alphabétisation. Les facs allemandes vues par les étudiants indiens