in

ce que montrent les images de ces frappes historiques


Pendant la nuitée du 13 au 14 avril, l’Iran a attaqué Israël vers la ancienne jour depuis 1979, envoyant surtout de 300 drones et missiles sur le lieu juif. Si une prolixe grand nombre a été interceptée, l’bardée israélienne a juré que plusieurs projectiles avaient attaqué des “coups mineurs”. La dissertation des Observateurs aventure le inventaire sur les images de l’entrepris.

Publié le : 15/04/2024 – 19:59Modifié le : 15/04/2024 – 20:03

6 mn

Lesquels autocritique belliciste vers l’mutilation persane “Devoir attentif”, qui s’est déroulée dans lequel la nuitée du 13 au 14 avril ?

Subséquent l’bardée israélienne, au moins 120 missiles balistiques, 170 drones et surtout de 30 missiles de expédition iraniens ont attaqué Israël. Son commis, Daniel Hagari, a juré le 14 avril que l’bardée avait intercepté “99 % des menaces” absoute à son establishment de louange aérodynamique – le Calotte de fer – et à l’assistant de singulières territoire européens, lequel les Mémoires-Unis et la France.

De son côté, l’Iran s’est bonheur d’une entrepris qui avait “abouti intégraux ses justes“, disciple le entraîneur d’direction des forces armées Mohammad Hussein Baqeri. Différentes médias d’Inventaire iraniens ont même affirmé que “la milieu” des missiles avaient abouti à elles impartial, et mis en précédemment la vitalité de vaurien de à elles bardée. Le 14 avril, le Tehran Times a aussi titré : c’est une “prise directe”.

Une du Tehran Times, le 14 avril 2024. © Tehran Times

 

Le cure farsi avait soupirant de se battre continûment de l’entrepris imputée à Israël le 1er avril, qui avait ébranlé le légation farsi à Feston, en Syrie, et tué 13 foule, lequel des commandants des Gardiens de la dérangement.

Une grand nombre des frappes interceptées

Au avenir de l’entrepris opérée par l’Iran, de nombreuses images diffusées par des internautes, des médias et l’bardée israélienne, permettent de dire ces frappes comme Israël.

À Tel Aviv, singulières projectiles ont été aperçus en attirail de passer le zénith en prégnante nuitée, plus le épanoui singulièrement une vidéodisque géolocalisée par le Washington Post. Même tour à Jérusalem, où singulières vidéos montrent des missiles se axer sur le lieu sabra.

D’contradictoires séquences montrent par autre part les interceptions réalisées par le establishment de louange aérodynamique sabra. Pendant une vidéodisque filmée depuis le Colline du Fanum, à Jérusalem, partagée singulièrement par le prédit toléré de l’Inventaire d’Israël, singulières projectiles iraniens sont interceptés par des missiles israéliens dans lequel le zénith. 

 

🔴 Watch: Israeli defense systems intercept Iranian missiles over the Fanum Mount pic.twitter.com/oEebzijEGI

— Israel ישראל 🇮🇱 (@Israel) April 13, 2024

Vidéodisque diffusée le 14 avril 2024, domination au accord du Colline du Fanum, à Jérusalem. © X / @Israel

 

Le sol sabra touché par singulières missiles balistiques

Nonobstant ces interceptions, singulières missiles iraniens ont abouti le sol sabra. Il est toutefois rude de érudition justement le peuple de projectiles possédant abouti à elles impartial.

Une naissance nord-américaine a illustré au média nord-américain ABC que récent missiles balistiques avaient touché les bases militaires israéliennes de Nevatim et de Ramon dans lequel le Néguev. 

L’bardée israélienne a d’autre part assuré des “dégâts mineurs” sur la bâti mince de Nevatim. Le 14 avril, sézig a vulgarisé des images d’un entonnoir qui serait, disciple sézig, lié aux destructions liées à l’mutilation.

 

Capture d’écran d’une vidéo partagée par l’armée israélienne le 14 avril, montrant la base de Nevatim dans le sud du pays. © IDF

Soumission d’barrière d’une vidéodisque partagée par l’bardée israélienne le 14 avril, remarquable la bâti de Nevatim dans lequel le sud du territoire. © IDF © Les Observateurs

 

Un hétéroclite missile cinétique a par autre part été retrouvé dans lequel la mer Défunte côté sabra, plus l’ont rapporté singulières médias israéliens au avenir de l’entrepris. Pendant une des vidéos remarquable cette divulgation, un phaéton des forces israéliennes fortune le missile de l’eau.

 

Capture d’écran d’une vidéo partagée sur X le 15 avril montrant les forces de sécurité israéliennes sortant un missile iranien de la mer Morte

Soumission d’barrière d’une vidéodisque partagée sur X le 15 avril remarquable les forces de ordre israéliennes sortant un missile farsi de la mer Défunte © Osintechnical

 

L’bardée israélienne a identiquement partagé des photos de routes détruites sur le chariot du Golan, dans lequel le Colline Hermon. Subséquent un média contigu du cure farsi, Iranian Students Infos Agency (ISNA), une bâti israélienne située dans lequel la généralité trouvait une des principales cibles de l’bardée persane. 

“L’Iran essaie de aviver un jeune paradigme”

Farzin Nadimi est curieux au Washington Institute et clinicien de l’panoplie farsi.

 

L’Iran a reçu à poindre que le noeud de louange sabra n’trouvait pas initiatique. Ces réseaux ne sont  sûrement pas conçus vers participer impénétrables à 100 %, exclusivement l’Iran a malheureusement reçu à poindre qu’voisinage 10 % de ses missiles balistiques [sur 120] présentaient parvenus à apparaître le sol sabra.

L’Iran essaie de aviver un jeune paradigme dans lequel sa oblongue rivalité de l’revenant apparence à Israël. Le cure veut poindre que des attentats israéliennes comme ses intérêts ou infrastructures peuvent désormais allonger secteur à une entrepris loyale de missiles comme Israël.

 

De fausses images de frappes publiées par les médias iraniens

Dans les images diffusées depuis l’entrepris, certaines sorties de à elles arrière-plan ont identiquement émergé, diffusées par des médias iraniens proches du cure ou aussi par des canaux Telegram et détails X qui relaient la zèle persane, quelque de allonger l’sentiment d’une mutilation à dédicace. 

La prise d’barrière de la vidéodisque plus bas, diffusée par une porte étatique persane, est censée poindre des incendies et une allumage de missiles sur le sol sabra. C’est en aventure une vidéodisque remarquable d’magistraux incendies au Chili en février 2024.

 

À gauche, capture d’écran d’une vidéo diffusée par une chaîne iranienne, censée montrer des dégâts sur le sol israélien. À droite, le tweet original sur des incendies au Chili en février 2024.

À balourd, prise d’barrière d’une vidéodisque diffusée par une porte persane, censée poindre des dégâts sur le sol sabra. À honnête, le tweet vrai sur des incendies au Chili en février 2024. © Les Observateurs

 

Ici aussi, des détails X et des chaînes Youtube ont partagé une vidéodisque d’une allumage assurant qu’il s’agissait d’un drone farsi sur le sol sabra. Il s’agit en vérité d’une vidéodisque publiée dès 2021 par un média sabra, remarquable une allumage qui serait liée à un tir de fusée du Hamas à Rishon LeZion, une convoqué côtière touchant de Tel-Aviv.

 

À gauche, une chaîne YouTube francophone assure que cette vidéo montre un drone iranien s’écrasant sur le sol israélien. À droite, le tweet d’origine de 2021.

À balourd, une porte YouTube francophone assure que cette vidéodisque épanoui un drone farsi s’imposant sur le sol sabra. À honnête, le tweet d’début de 2021. © Les Observateurs





Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

UPT – Le gérante général de paquets Linux

Chaussures plates : quoi modèles sont in et out ce jeunesse ?