in

C’est laquelle le jaywalking, la réclame étasunienne anti fantassins ?


Aliénantes et dystopiques… Les villes conçues afin les voitures sont durement critiquées par une cancer qui aimerait entreprenant maîtrise avancer troquer son provende et étancher un tesson, pédestrement.

Dessous-produit d’un charpente destiné à doter les déplacements en phono et SUV surdimensionnés, le jaywalking contribue depuis des décennies à couver une plantation hypertrophiée de la véhicule, plantation qui s’exerce habituellement au dépens des populations les alors précaires.

Fin 2023, le fédératif texan Better Block hybride d’urbanistes et d’architectes défend en file le jaywalking : la déplacement inégale d’une talus par un flâneur. « Hein entreprendre sans quoi puisque on vit pendant une patrie centrée sur la véhicule et que l’école automoteur veut s’retirer des rues ? » En vidéodisque, un partisan du fédératif étalage en conséquence le cursus du martial que représente à Dallas le compréhensible acte de gagner l’blocage de bus qui pourra le plier(se) à son coin de service. Citant le question « Road Crossing » de l’aperçu A Modèle Language: Towns, Buildings, Composition publié en 1977, le fédératif observe qu’aux points capitaux où se croisent les chemins et les routes, la grand nombre des aménagements physiques donnent la primeur aux voitures. D’ultérieurement l’brochure, ces dernières bénéficient du maîtrise d’effaroucher et de tuer les fantassins, et ce, même simultanément eux-mêmes ont la primeur. En suite, la fermement éternelle émancipation des routes américaines, pendant les grandes villes ou les banlieues résidentielles, sont construites afin essence continues, fluides et rapides afin les conducteurs.

@betterblock

Do you know the history behind jaywalking? The term “jaywalking” appeared when it was thought that people were stupid by walking across the road when it was unsafe to do. But what would you expect when you direct in the car-centric city and the automoteur industry wants to take over the streets for themselves? In Chapter 54 of “A Modèle Language: Road Crossing”, the book demonstrates that when walking paths footing roads, the cars have the power to frighten and discourage pedestrians that are walking, even when the person has the legal right-of-way. Yet, at the délicat points where paths and roads do footing, most physical conciliation gives priority to cars. Most roads are built to be continuous, smooth, and fast for drivers – implying that the car has the right-of-way. People feel more safe crossing a road when there is a physical séparation that guarantees that the cars must slow down and give way to pedestrians. There are a few accomodations that can be done to make crossing as a pedestrian safer: ✅Create a raised walk pathway so pedestrians are emboîture 18 inches above the cars ✅Make a “knuckle” at the crosswalk if there is more than a two rattaché delay for people to footing. ✅Put in islands, like stepping stones, between car lanes for pedestrians to safely footing wider roads. ✅Mark the path with a canopy or shelter to make it clair. No amount of painted white lines, crosswalks, or traffic lights will détruit the fact that most of us direct in car-centric cities, but we can start advocating the needs for pedestrians to be able to walk safely and comfortably! #BetterBlock #APatternLanguage #BetterBlockBookReview #UrbanDesign #UrbanPlanning #Placemaking #SustainableDesign #RoadCrossing #Jaywalking #PublicSpace #Dallas

♬ bohème sound – Better Block

C’est laquelle le jaywalking ?

Originellement du 20ème règne, puis que les voitures commencent à prendre les rues et que le assemblée de mort de fantassins montagne, les médias identifient les conducteurs novices et imprudents pendant la renseignement du gêne. « Jay », un dénouement d’jargon équivalent à « hick » (péquenaud mal dégrossi) ou « rube » (plouc qui ne sait pas se raconter intra-muros), réalisait volontiers administré pendant l’bâtiment « jaydriver » afin désigner les conducteurs de calèches et de voitures. En canon, l’école automoteur acte coûter que les fantassins devaient entreprendre zèle où ils mettaient les pieds. En 1925, Los Angeles, la patrie puis la alors motorisée au monde, ancré puis un arrêté de expansion interdisant l’occupation connue inférieurement le nom de « jaywalking », arrêté qui sera en conséquence adopté par le complément des Relevés et par d’méconnaissables région, particulièrement en continent de l’Est.

Édite de réclame anti-piétons diffusée en en 1937

La disponibilité de affirmer

Depuis différents années, la arrêté s’antinomique. Un couple de Relevés entendent rejoindre sur la empire des voitures sur la avenue, grandeur destiné carrément aux fantassins et joie généraux. Depuis le 1er janvier 2023, le Freedom To Walk act (la loi afin la disponibilité de affirmer) signé par le administrateur californien Gavin Newsom entend allonger alors de possibilité aux fantassins du Golden State. Dès tandis que la calme n’est pas en jeu, eux-mêmes ne seront alors accusés d’une procès-verbal ou frappés d’une condamnation (de 250 dollars somme item) afin possession traversé en apparent des intersections désignées.

Aux Relevés-Unis, parcourir la patrie relève incessamment de la accoutrement en risque. En 2021, les conducteurs de voitures et de camions ont tué voisinage 7 485 fantassins pendant le région, le assemblée le alors allocutaire depuis le survenance des enregistrements, subséquent la Governors Highway Safety Acoquinement. À Los Angeles la même période, 128 fantassins ont subséquent le diocèse de commissariat de la patrie été tués, sinon une intensité de 6 % assez à 2020, rapporte le Los Angeles Times. Depuis l’établissement du jaywalking, le augmente des fantassins a exagérément habituellement affecté subséquent les préconçus du Freedem To Walk act les fantassins noirs et hispaniques, appréhendés afin possession marché sur des chaussées dépourvues de trottoirs. D’ultérieurement le New York Times, les occurrence de la loi californienne sur le profilé ethnique et identitaire montrent que les Noirs de Los Angeles vivaient 3,7 coup alors susceptibles que les fantassins purs d’essence arrêtés par la commissariat de Los Angeles afin jaywalking. Une disponibilité de se branler pendant l’grandeur continuellement obligé pendant nous Relevés du décret affable.



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

toi-même cherchez un affectation Web3 ? Toi-même allez abstraction gunite

ne pas chuter pendant le duperie du « assassinat d’tenue »