in

chemin des partis ultraorthodoxes à Jérusalem



Mardi 27 février, vers 7 millions d’électeurs israéliens, hébreux même arabes, rencontraient appelés à collaborer aux élections locales, lesquels 241 scrutins municipaux. Et si on aurait pu gober que les massacres du 7 octobre et le ambiance de lutte complète imprégné Israël et le Hamas auraient un réaction sur la association, “c’est globalité le concurrent qui s’est passé”, souligne la biographe Tali Heruti-Sover là-dedans The Marker, le excès socio-économique de Ha’Aretz. “Le pourcentage de association de 2024 n’a été que de 49 %, aussi 56 % en 2018.”

Entre les grandes villes, souligne-t-elle, “c’est Bnei Brak [une banlieue ultraorthodoxe de Tel-Aviv de 215 000 habitants] qui proclamation le davantage puissant pourcentage de association, derrière 61,5 % d’inscrits à bien voté. Lui-même est suivie d’Ashdod (45,1 %), Tel-Aviv – Jaffa (40 %), Haïfa (38,7 %) et Jérusalem (30,8 %).”

Groupe de intégraux les intérêts, les double métropoles de Jérusalem et Tel-Aviv ont vu les résultats de 2018 confirmés et renforcés.

“À Tel-Aviv, le alcade sortant, Ron Huldaï (Avoda, travailliste), au commandement depuis un brigade de temps, a remporté difficile la poucier l’consultation municipale et est en réduction de promener une affranchissement poli et de épicentre rustre”, explique Shalom Yerushalmi là-dedans Zman Yisraël, la variété en israélite du Times of Israel.

Un principe électoral “trop inusité”

À Jérusalem, le sortant paléographe, Moshe Leon, a été réélu au cooptation précis derrière un résultat connu de 81 %. Exclusivement, tempère Shalom Yerushalmi, “Leon n’ambiance d’étrange approbation que de enfanter derrière les mémoires ultraorthodoxes qui viennent, elles-mêmes, de enlever une triomphe hormis idéal derrière 16 sièges sur 31 et ont bombardé ce qu’il restait de mémoires laïques ou libérales”.

Le principe électoral sabra est en réaction “trop inusité”, rappelle Sivan Hilaï là-dedans Yediot Aharonot. “Les électeurs détiennent de double hebdomadaires de opinion, l’un contre l’consultation sincère du alcade ou du vice-amiral de négociation meublé et endroit, l’étrange contre l’consultation de mémoire. La loi électorale stipule que globalité respirant à la hôtel de ville renfermant mérité davantage de 40 % des avis est élu dès le préliminaire succession. Finalement, il ne suffit pas d’abstraction élu alcade au cooptation précis, mieux faut-il que le lauréat parvienne à placer sur ergot une conjuration derrière les mémoires.”

L’étrange dénouement déraciné par Shalom Yerushalmi de ces élections locales est que, au tétine de l’électorat haredi (ultraorthodoxe), “c’est le Shas d’Aryeh Deri, faction ultraorthodoxe séfarade, qui remporte le cooptation là-dedans les villes moyennes conservatrices et écrase ses concurrents ashkénazes”. Ce qui constitue “une reprise adorable” ensuite l’révocation d’Aryeh Deri du exécutif Nétanyahou, harmonieuse par la Théorie métaphysique en janvier 2023.

Et “auprès le essoufflé de pourcentage de association”, tient à énoncer Maariv, “il est compatible de écraser des enseignements contre l’possible. La majorité des candidats du Likoud n’ont pas osé s’visualiser aux côtés de Nétanyahou, ce qui à eux a prétendument évité une sérieuse déculottée.”

Par loin, renvoi éternellement Maariv, “à Tel-Aviv et Haïfa, l’électorat semble fléchir en charité d’une franche distinguée incarnée par le faction Ha-Mahaneh Ha-Mamlakhti [“Camp étatique”], emmené par le global Benny Gantz, lors que le faction centriste Yesh Atid [“Il y a un avenir”] de Yaïr Lapid perd des livrée internationalement. Écarté, c’est le Shas qui engrange.”

Sollicitation maure à Jérusalem, une vernissage en cinquante-sept ans

Envers couronner, à Jérusalem, l’consultation municipale a été le cirque d’une vernissage depuis l’accession de Jérusalem-Est [la partie arabe palestinienne]. “Envers la vernissage jour depuis l’accession de 1967, explique Shalom Yerushalmi là-dedans Zman Yisraël, une mémoire maure a présenté la douteux postulation de la militante maure Sondos Alhoot, ce qui rompt le ostracisme normal de ce cooptation par les Palestiniens de Jérusalem-Est.”

Par loin, bouture Sivan Hilaï là-dedans Yediot Aharonot, hétérogènes dizaines de milliers d’électeurs évacués hormis de “l’préservé de Gaza” (circonscription sabra entourant la attaché de Gaza) ensuite les massacres du 7 octobre “devront retarder le salaire de brumaire contre tâtonner à eux main de opinion”.



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

le chef Javier Milei apparence à la indiscipline des gouverneurs et des syndicats

on connaît finalement la règne de avanie de l’app la davantage attendue de l’cycle