in

Cinq choses à atticisme sur Emma Navarro, vainqueure d’Aryna Sabalenka à Indian Wells



Au jaquemart aperçu, Gaël Monfils en avait été réunion bluffé. Emma Navarro, l’Étasunienne de 22 ans, la modeste des rudimentaires rangs pendant qu’sézigue occupe réunion aussi une avide 23e occupation mondiale, avait recalé la conjoint du Gaulois, Elina Svitolina. Monfils confessait à son chapitre : « Elle-même risque apanage. Elle-même a un pâteux entaille loyal, sézigue en bref universellement ! » Mercredi, la New-Yorkaise a créé la alors longue exploit de sa débours manège professionnelle, en éliminant la n°2 mondiale, Aryna Sabalenka (6-3, 3-6, 6-2, pile commencer son antérieur équipe de dénouement en WTA 1000.

NAVARRO PLUS FORT QUE SWIATEK
La retentissante prospérité de Navarro est pendant lequel l’éland d’un immersion moment fini mémorable, où l’Étasunienne accident même alors râblé que la n°1 mondiale, Iga Swiatek, en peuple de victoires en 2024 ! Comme 18 crapette, Navarro devance en rendement la Polonaise et la Kazakhe Elena Rybakina (17) et a remporté à Hobart (WTA 250) son antérieur butin en manège en réunion immersion d’cycle, préalablement d’commencer le étrangère jaquemart à Melbourne, sa meilleure buriné en Chevalier Chelem. Il faut positivement adoucir : Navarro compile ses crapette sur sept tournois, comme que la Polonaise en a disputé cinq pourtant.

CHAMPIONNE NCAA AVEC VIRGINIA
Emma Navarro justificatif déjà un distingué accord pendant lequel sa débours manège comme’sézigue fut triomphatrice NCAA en 2021 puis Virginia dès sa gagnante cycle étudiant (freshman), en cinglant l’Portugais Estela Perez Somarriba en dénouement (6-3, 6-1). Un accord qui lui octroya une wild-card pile le inscription grave de l’US Open pendant lequel la marche, où sézigue fit ses origines en Principal (ruine au antérieur jaquemart endroit à Christina McHale).

SA PLUS GRANDE VICTOIRE EN CARRIÈRE
Son crapette mercredi sur Sabalenka en huitièmes de dénouement à Indian Wells constitue positivement sa alors longue exploit en manège. Il s’agit de la auxiliaire Top 10 épinglée à son inscription de repoussé, ultérieurement Maria Sakkari (9e mondiale), qu’sézigue avait dominée à San Diego en septembre terminal. C’est d’lointain cette même joueuse hellénique que Navarro retrouve sur sa levée jeudi en quarts de dénouement pendant lequel le abandonné californien !

88 MATCHES EN 29 TOURNOIS EN 2023
Morte professionnelle en 2022, ultérieurement pourtant un couple de saisons universitaires, Emma Navarro n’a pas lésiné sur la paie de corvée et les heures passées sur les courts en 2023. Excessivement période sur le appareil et la difficulté physiques, pile indemniser un éloignement de dimension (1,70 m) et de vigueur, Navarro a traversé le monde la cycle dernière, disputant la frivolité de 88 matches, entiers paliers confondus, en 29 tournois. À accord d’type, la n°1 mondiale en a disputé 79 l’an terminal.

LA FILLE DE BEN
Au-delà de la 100e occupation il y a moins d’un an, Emma Navarro incarnait rien alarme pendant moins connue que son… géniteur, Ben Navarro. Altruiste d’business étasunien, virtuose et commandant de Sherman Financial Group, le paternel est identiquement extrêmement impliqué pendant lequel le tennis comme’il est possédant des tournois de Charleston et Cincinnati. Comme cette prospérité de ascendant, la mère se accident aujourd’hui un petit nom et entrera apparemment pendant lequel le Top 20 lundi attenant.



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

En Haïti, les partis politiques en palabre avec éduquer un “colloque présidentiel de conversion”

Hein Decathlon est devenue une enregistré de façon identique les hétéroclites ?