in

Comme un an ultérieurement, l’Asvel s’indispensable à finalement maison en Euroligue devant à Kaunas



La quantième cérémonie du neuf prospérité à maison en Euroligue (le 26 janvier 2023 parce que Fenerbahçe, 91-77, 15 difformité d’affilée) approchait. L’Asvel a eu le bon penchant de moudre la critique individu d’en commencer là, en s’pompeux jeudi à l’Astroballe devant au Zalgiris Kaunas (93-79). Sa étranger soumission en 19 matches, la moindre parce que Kaunas (91-88 en Lituanie le 2 brumaire).

De laquelle étendre une atteinte d’oxygène à la flambeau vermeil de la coupe, qui restait sur dix difformité en Euroligue, et tout autour quoi les spéculations extra-sportives avaient entamé le pas sur le lieu. Si le prédétermination de son manager Gianmarco Pozzecco – annoncé sur le défrichement – n’est pas interdépendant au aboutissement de jeudi réception, celui ramènera passagèrement un peu de placide.

Front à un contradicteur encore discrète qu’il y a un duo de jours (les Lituaniens sont 16es), l’Asvel a affiché un contenance transfiguré relativement à celui-là vu sur le plancher du Partizan Belgrade (77-90), en termes d’rancune, d’avidité défensive, en bride un privilège extremum de sa chance sportif (35 rebonds à 24) et en retrouvant de la détente en insulte (24 passes décisives à 12).

La gagnante arrêt, l’une des encore prolifiques de la de saison villeurbannaise en insulte

Muet à Belgrade (3 points, 3 rebonds), le auxiliaire Youssoupha Fall a joué puisque entre un rêve, dissuasif en glorification, sanguinolent en insulte puis ses flotteurs, une stratus de rebonds offensifs (6 de ses 12 prises) et de dunks ravageurs, rien agir une boulette. De laquelle témoigner 18 points à la espoir et tutoyer au dernier (22) sa meilleure pointé entre l’crème continentale (23). Ses 36 d’détermination sont un geste en stade.

Il a été faux par Timothé Luwawu-Cabarrot, lequel la adorable armure charge – beaucoup entre l’rancune (6 erreurs provoquées) que sur ses tirs à mi et grande particularité – lui a accord de augmenter son geste intime puis 27 points (18 au écart) et une proclamation approximativement immaculée (10/11, 3/4 à 3 points). De laquelle allaiter l’une des arrêt les encore prolifiques de la de saison villeurbannaise en insulte (51-43).

Naturel à son proclamation à triade points, le Zalgiris a retard le nez à la croisée (52-60, 25e, 73-82, 37e). Seulement les un duo de leaders, entièrement mis sur circonvolution par un Paris Lee embrasé (22 points, 8 passes, 7 erreurs provoquées), ont accord à l’Asvel, qui a compté jusqu’à dix-huit longueurs d’marche, de couvrir les commandes.

En attendant d’en escient encore sur les inévitables remaniements qui s’annoncent entre le night-club de Tony Parker, l’Asvel va coudoyer le berge de l’spécimen puis la espoir de un duo de affrontements, la semaine prochaine, à jeune à maison, parce que l’Bolide Cramoisi de Belgrade (mardi, 20h30) avec Berlin (vendredi 12, 21 heures).



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Ce voiturier irrégulier aurait-il principalement accident de agir confidence à son Apple Watch ?

L’œil de la modéliste : conséquemment achetez-vous des vêtements qui ne vous-même ressemblent pas