in

contre-performance de la France qui concède le nul quant à l’Italie 13-13



Avec la originelle jour pendant lequel l’roman du Partie des six nations, le XV de France a accordé un nul à abri faciès à l’Italie 13-13, dimanche 25 février à Lille. 

Publié le : 25/02/2024 – 18:06

2 mn

«  C’est méchamment dur étant donné qu’on a eu beaucoup d’fripes, on n’a pas été forcément récompensés, a commenté Gaël Fickou, coeur de l’brigade de France, au computer de  France 2. En originelle pause, on a l’données de borner triade ou quatre essais, on n’y arrive pas. Postérieurement, ils collent au marque, on prend ce bristol, mais. C’est instinctif, également quant à l’Irlande, on veut s’embaucher, on frappé la visage, ça peut survenir. C’est spoliant étant donné qu’on avait de lequel former un bon compétition, on vivait propre dissimulé pendant lequel ce compétition, et nourrisson à nourrisson il quelques-uns a filé imprégné les mains ». Et d’majorer : « Ce qui défaut, c’est la couronnement, il y a bondé de choses approximatives, on doit accomplir les blessures et on ne les finit pas. On anecdote des fautes, très de pertes de ballons, très d’en-avant, c’est proportionnellement spoliant. »

Attribuer au travail

Les Tricolore, réduits à quatorze derrière l’renvoi de Jonathan Danty synonyme monsieur à la tergiversation, auraient même pu corrompre si le moitié d’tampon ultramontain Paolo Garbisi n’avait pas raté une répression fortuné à la dernière accentué, un catastrophe qui a seul son brigade d’une originelle triomphe quant à la France depuis 2013. Il faut même calmer à 1997 et un signe compétition mobile 40-32 vers rejoindre la macule d’une deuil de la France à abri quant à l’Italie.

« On va trier au travail. On va davantage se papoter. Ce n’est pas simple d’capital constat ça aujourd’hui, davantage vers toutes les âmes qui sont venues, qui quelques-uns soutiennent. On ne va macache apaiser, ne pas blottir la visage », a dit le talonneur Grégorien Commis. 

Le trieur du XV de France Fabien Galthié a formel d’un « occurrence rogue » et « décourageant » concernant ce compétition nul renommé accordé quant à l’Italie.  

Postérieurement à eux déroute inaugurale faciès à l’Irlande (38-17) et le grâce boudiné en Écosse (20-16) il y a un duo de semaines, les personnalités de Fabien Galthié enchaîne une communiqué fortune douteuse.  Les Bleus ont désormais quinze jours vers fraiser le tir monsieur de violer le terroir de Galles à Cardiff.



Amont link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Metal Gear Solid, 25 ans (déjà !) qu’on se tire l’myosotis sur PlayStation

La Cédéao lève des sanctions économiques auprès la Guinée et le Mali