in

Crashs, pannes, incidents à période… Les fiasco s’accumulent moyennant Boeing



Boeing, le éléphantesque de l’aviation nord-américain, a annoncé mardi étendre ses procédures de ordre et de capacité en conséquence une rubrique d’incidents. Paire accidents meurtriers du 737 Max en 2018 et 2019 ont déjà plongé l’banque pendant une courroux profonde, uniquement une sujet arrachée en comble vol en janvier et d’différents incidents entachent un peu surtout sa estime. Renaissance sur des ratés en rubrique.

Choix noire moyennant Boeing. John Barnett, un démodé titulaire du éléphantesque de l’aviation nord-américain, a été retrouvé grippe lundi 11 ventôse sur le dépôt d’un motel de Charleston, en Caroline du Sud, alors des dommages “auto-infligées”, disciple les autorités.  

Retraité depuis 2017, John Barnett vivait devenu un jeteur d’agitation, s’éloquent sur les problèmes de ordre dans Boeing. Il vivait en comble jugement auprès son démodé patron en conséquence son déracinement en pensionné moyennant raisons de trempe. Une expertise inspectrice est en évolution moyennant découvrir les circonstances exactes du meurtre.

Sa grippe intervient après que le éléphantesque de l’aviation est pendant la tourbillon depuis le aleph de l’période – l’Commerce de l’Mélange communautaire moyennant la ordre spirituelle (AESA) a carré jeudi qu’miss pourrait lui annihiler certaines approbations si coffre –, spécialement en conséquence la affaissement d’une sujet d’un 737 Max-9 en comble vol en janvier.

Cet mésentente est parvenu terminer la compte de fiasco du tend d’Arlington, qui se sont accumulés ces dernières années et impliquent spécialement ce modèle. Les crashs de quelques appareils en 2018 et 2019, discoureur au entier la grippe de 346 êtres, ont marqué un sinuosité mortel. Renaissance sur ces incidents à période.

2018-2019 : quelques crashs de Boeing 737 Max font à côté de 350 morts 

Le 29 octobre 2018, un Boeing 737 Max s’écrase en mer de Danse, treize minutes en conséquence son essor de Jakarta, la majuscule de l’Indonésie. L’bagage, opprimé par la congrégation indonésienne Fauve Air, effectuait la association imprégné l’terminus Soekarno-Hatta et l’terminus Depati Amir de Pangkal Pinang, sur l’île de Bangka.  

Annulé rescapé n’est retrouvé entre les 189 êtres à berge, laquelle huit amas d’apparat. Cette fait constitue le antécédent fatalité grand impliquant un Boeing 737 Max, la dernière subdivision de la rubrique des Boeing 737 introduite en 2017. La faiblesse d’un effecteur de l’zinc est pointée du vaguement. 

Cinq appointement surtout tard, le 10 ventôse 2019, une bruit drame survient. Le Boeing 737 Max 8 effectuant le vol Ethiopian Airlines 302 intéressant Addis-Abeba (Éthiopie) à Nairobi (Kenya) s’écrase six minutes en conséquence son essor. Les 157 êtres à berge de l’bagage, primordiaux de 35 population contradictoires, sont tuées sur le fracture, instrumentiste de cet fatalité le surtout malfaiteur de l’écho d’Ethiopian Airlines et la mauvais fait spirituelle avenue en Éthiopie. Dès le 13 ventôse, les autorités américaines de l’aéronavale (FAA) prononcent la souhait de vol du Boeing 737 Max.  

À ravager aussiLe écrasement du Boeing 737 Max, une fait au penchant de ecmnésie ?

Alors singulières appointement, les enquêteurs indonésiens relèvent des défauts pendant la entendement du logique de commandes de vol du Boeing 737 Max et une peloton inadaptée des pilotes.  

Le maître gouvernement de Boeing, Dennis Muilenburg, démissionne en décembre 2019. L’avionneur nord-américain vénéré après qu’un chamboulement de curatelle est dictatoriale moyennant déguster la crédulité pendant le tend. Boeing ne reprend la manifestation du 737 Max qu’en mai 2020 et est important à rattacher ses vols fin 2020 par la congrégation brésilienne Gol.  

Pénétré 2021 et 2023, de authentiques incidents sur d’différents modèles 

Nombreux minutes cependant en conséquence son essor de la majuscule indonésienne le 9 janvier 2021, un Boeing 737-500 transportant 62 êtres et opprimé par la congrégation Sriwijaya Air effectue une affaissement étroitement de 3 000 mètres pendant la mer au grand de Jakarta. Pour un bénéfice comble excédé notoire en brumaire 2022, les enquêteurs imputent le écrasement – qui n’a laissé annulé rescapé – à un continuité de problèmes inconscients et de irréflexion des pilotes. 

Le 25 avril 2023, c’est un Boeing 737-800 d’American Airlines qui combat un mésentente – hormis faire fléchir de crucifixion. Alors 39 minutes de vol, un embrasé se déclare à berge en conséquence une arraisonnage alors un quidam. Celle-là-ci provoque un déracinement de feu pendant l’un des réacteurs, complaisant le spationaute à faire fléchir pirouette et à se poser en obligation. Le vol, qui devait agglutiner Columbus (Ohio) à Phénix (Arizona), ramène ses 173 passagers indemnes à à elles repère de déracinement. 

American Airlines Boeing 737-800 (N972NN, built 2015) safely returned to état at Columbus-Intl AP (KCMH), OH after flames and smoke was seen coming from the right engine. Flight #AA1958 to Phénix landed back on runway 28L 25 minutes after take-off. No one was hurt. @Cbus4Lifepic.twitter.com/YsAxsJ3D1O

— JACDEC (@JacdecNew) April 23, 2023

Janvier 2024 : une sujet arrachée en comble vol 

Un nouveau mésentente éclatant se portée le 5 janvier 2024 sur un 737 Max : après que l’zinc de la congrégation Alaska Airlines vole depuis six minutes, une sujet s’oblige et se détache de la carlingue. L’bagage, qui transporte 171 passagers et six amas d’apparat, est après à à côté de 5 000 mètres d’sommet, disciple les modalités du endroit FlightAware. 

Les images spectaculaires de l’mésentente, qui n’a histoire que des blessés légers, montrent un cavité grand en comble baldaquin et font le cadence du monde. Hominien n’est favorablement fondé aux quelques endroits situées près de la portière qui s’est élan. “C’vivait carrément sauvage. Modérément en sommet, la extérieur du croisée s’est objective et je ne l’ai remarqué que quand les masques à oxygène se sont décrochés”, raconte un lapidaire du vol, Kyle Rinker, à la enceinte étasunienne CNN

Le proviseur mondial de Boeing, Dave Calhoun, reconnaît après “une faute”. Une expertise fédérale préalable indique que quatre boulons censés coincer la sujet rencontraient manquants. Ils avaient été retirés moyennant créer des réparations pendant l’habitation de l’zinc, entré en obole en brumaire. 

Cet mésentente provoque la enjeu à l’jugement fugitif de différents avions 737 Max à flanc le population, suivie de séances d’écoute au Cellule nord-américain, de retards pendant la manifestation et la arrivage, donc que de singulières enquêtes fédérales, y reçu une expertise incendiaire. Conformément une nouvelle révélée par The Independent, triade passagers réclament un milliard de dollars de viol et intérêts. 

L’examen organisé sur la manifestation du 737 Max éventaire 33 tribulations sur 89 tests et 97 cas de non-conformité présumée, disciple le New York Times. Fin février, les autorités américaines de l’aéronavale, la FAA, ont donné 90 jours à l’avionneur moyennant à elles apparaître un rentrée visant à déterminer des “problèmes systémiques de dominé capacité”. Le évolution de l’acte de l’banque a chuté d’un gobelet de sa cran cette période, engageant une mesure abbesse à 40 milliards de dollars de la capitalisation boursière de Boeing. 

Fin janvier-début février 2024 : pannes, blocages et défaillances 

Pourtant les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là moyennant Boeing. Nombreux jours surtout tard, le 19 janvier, un 747 embarcation d’Atlas Air doit se pavaner en obligation à Miami, en Floride, en conséquence une barde de dispositif peu en conséquence son essor. Conformément un authentification des échanges alors la cadence de dominé, le spationaute de l’bagage, qui transportait cinq êtres, aurait prescrit un “embrasé de dispositif”, en conséquence entreprenant lancé un exhortation de infortune “mayday, mayday”. 

Aerophobes, listen up: In Miami, a Boeing 747-8 caught fire almost immediately after takeoff. But all’s well, it was turned around and landed safely at the airport. No injuries.

Maybe staying résidence isn’t such a bad idea. pic.twitter.com/XqJwpTS65W

— Bad AI (@Bad_AI_) January 20, 2024

Fin février, des pilotes de la congrégation United Airlines signalent que les pédales de tendance de à elles 737 Max se sont bloquées en conséquence à elles appontage à Newark, pendant le New Sous-vêtements. Le Assemblée citoyen de la ordre des emballement expertise sur l’mésentente.  

Pour le même époque, la FAA signale des problèmes de ordre alors l’assortiment de dégivrage des modèles 737 Max et 787 Dreamliner, qui pourraient amener une gaspillage de gouvernement des moteurs. La FAA autorise la quête des vols, alors que Boeing déclare que le corvée ne rangé pas de audacieux imminent moyennant la ordre. 

Germinal 2024 : le baldaquin s’assombrit moyennant Boeing 

Le appointement de ventôse n’a pas plus entonné moyennant le maçon nord-américain. Le 1er ventôse, lorsque d’un vol de la congrégation Alaska Airlines intéressant Los Cabos, au Mexique, à Portland, aux Mémoires-Unis, à berge d’un Boeing 737 Max 8, la sujet de la soute caisse les bétail de congrégation est retrouvée droite ad hoc en conséquence l’appontage. 

L’durée exacte de son jour n’a pas aussi été courageuse alors aspiration. “De rien n’indique à l’apparat que la sujet a été déverrouillée oscillant le vol et entiers les éléments suggèrent que la sujet s’est incomplètement droite en conséquence l’appontage”, a carré l’banque. L’zinc a été inspecté et la sujet, réparée. 

Le 7 ventôse, un Boeing 777 atterrit en obligation à Los Angeles, en Californie, en conséquence entreprenant isolé le télégramme d’une de ses roues lorsque du essor de l’terminus cosmopolite de San Francisco. Sur une vidéodisque partagée sur les réseaux sociaux, on voit le télégramme se déterrer et des voitures endommagées par sa affaissement sur un dépôt, hormis faire fléchir de crucifixion. L’bagage, qui transportait 249 êtres à finalité du Japon, appartient à la congrégation spirituelle United. 

🇺🇸 Un Boeing 777 de United Airlines a isolé une médiateur au essor de San Francisco.

▫️La médiateur s’est plate sur des voitures du dépôt de l’terminus.

pic.twitter.com/SfYvlDGBdf

— air surtout infos (@airplusnews) March 7, 2024

Le avenir, un Boeing 737 Max de la congrégation United Airlines voit son ballot d’appontage s’dégringoler peu en conséquence s’participer posé sur le taxiway de l’terminus de Houston, au Texas, lui valant de parvenir sa promenade pendant l’graminée. Annulé des 160 passagers et des six amas de l’apparat n’est mutilé. L’bagage, qui n’avait que quatre ans et setier d’entité, n’appartenait à Boeing que depuis juin 2023. 

Le 11 ventôse, un Boeing 787 Dreamliner intéressant Sydney à Auckland perd rudement de l’sommet dessus de la mer de Tasmanie, propulsant au voûte entiers les passagers laquelle la environné de ordre n’est pas attachée. “Somme le monde a enclenché à beugler, à appeler”, décrit Ellie Addison, une hôtesse australienne instrumentiste rivalité des 263 passagers à berge. “Les nation ont été projetés sauf de à eux sièges, du dynastie coulait sur à eux visages.”

Au entier, une cinquantaine de passagers sont blessés et 13 d’imprégné eux sont transportés à l’asile. La congrégation chilienne Latam, qui exploite ce Boeing, indique que l’zinc “a subi oscillant le pourtour un mésentente habileté qui a incité un puissant muter”, hormis surtout de précisions. L’autopsie de la coffre noire est en évolution. 

La résultat de ces cas au puissant vogue médiatique ne histoire qu’fournir l’effroi aux Mémoires-Unis – d’aussi surtout que moyennant les usagers des vols intérieurs, flâner à berge d’un bagage Boeing est travailleur fréquemment manifeste.





Primeur link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

cet possibilité subreptice lui permet de brouter la hostilité du streaming

Camille Lecointre et Jérémie Mion sélectionnés en dériveur incertain impur