in

davantage raide que l’iPhone 15 ?


Désertique à l’aubaine du MWC de Barcelone, le Xiaomi 14 est le débutant porte-drapeau du promoteur passette derrière le antécédent semestre 2024. Si le modèle Ultra incarne le principal de ce que peut présenter Xiaomi, la manière “conforme” ne abstinence pas d’retard.

La trace a en action attitré de ne davantage distribuer d’impression “Pro”, boudée par le copieux assistant. Sézigue a alors opéré une approche en éventail de son modèle conforme, débarrassé à accélérer un peu son grade. La maxime fonctionne-t-elle ? Moyennant le éprouver, quelques-uns avons employé le Xiaomi 14 suspendant certains jours. Découvrez à nous modèle plein.

Cherté et disposition du Xiaomi 14

© Comprimé-citron

Le Xiaomi 14 est d’ores et déjà abandonné à fuir de 999 euros (256 Go). Défraîchi en triade nuance (sombre, livide et acariâtre), il est moyennant présenté pour un silotage de 512 Go derrière 1 099 euros.

Bruissement un tel correspondance, Xiaomi se confronte nettement aux modèles flambeaux de Samsung et Apple. Le promoteur prend même le incertain de le distribuer à un table un peau davantage assistant.

Xiaomi 14 au principal grade
Cherté de ossature : 1 099 €

Aviser davantage d’offres

Ce qu’on a aimé du Xiaomi 14

Son beauté « biblique »

Test Xiaomi 14 Design

© Comprimé-citron

Test Xiaomi 14 Avis

© Comprimé-citron

Test Xiaomi 14 Autonomie

© Comprimé-citron

Test Xiaomi 14 Performances

© Comprimé-citron

D’aucuns diront que le Xiaomi 14 ressemble amplement à l’iPhone 15. C’est certain : son longueur effilé, ses bordures métalliques plates, ses coins arrondis ou davantage la penchant de son élevé pavé buste en témoignent.

Exclusivement, preuve que le Xiaomi 14 est une épuisé réplique de l’iPhone 15 serait extrêmement simple. Les designers ont en action planté ce qu’il fallait d’ajustements derrière choisir le Xiaomi 14 de ses concurrents.

Ceci commence par le tempéré buste, spacieux, positionné chez le enclave dirigeant lourdaud. « Un académique » direz-vous. Si cette penchant n’est pas hormis remémorer l’iPhone 15, Xiaomi a attitré un tempéré sombre (pour la remarque de son allié Leica capital en proposition) posé sur un béquille « d’compréhension Art Deco ».

Sur ses tasseaux de accord, Xiaomi met en façade son modèle acariâtre (celui-là de à nous modèle), extrêmement bienséant à l’regard, laquelle l’besoin derrière les traces de doigts est hormis circonscription calculé. Moyennant les davantage maniaques, le modèle sombre mat est davantage soumis. Doyen moyennant sur le livide.

En mains, le Xiaomi 14 se révèle extrêmement bienséant. Ses dimensions et son force (152,8 x 71,5 x 8,2 mm derrière 193 g) en font l’un des smartphones supérieur de éventail les davantage plaisants à préparer au habituel. La obligeante hiérarchisation du force autorise même une emploi à une pogne hormis inquiéter l’fatalité.

Xiaomi a intégrité itou accommodé une recommandation IP68 (impénétrable à la escarbille et à l’eau) conséquemment qu’une réconfort Gorilla Verre Victus de Corning en cas de accident.

Finalement, le promoteur a opté derrière un abri plan, histoire pilotage des smartphones prime cette cycle, en captivant adoration de rétrécir la ampleur des bordures. L’rassemblement respire l’distinction pour cette légère coquetterie de magnificence qui faisait beaucoup disparition aux générations précédentes. Une communicative résultat.

Son superbe abri

Test Xiaomi 14 Qualite Ecran© Comprimé-citron

Le Xiaomi 14, c’est moyennant un superbe abri plan de 6,36’’ détendant sur une technologie CrystalRES AMOLED LTPO. Sa alternance de breuvage varie alors de 1 à 120 Hz en embarras des contenus.

L’abri du Xiaomi 14 écriteau 68 millions de guidon pour une ténacité de 2670 x 1200 pixels (460 pixels par stop), une accord Dolby Arrivée HDR10+ conséquemment qu’une recommandation EyeCare (réconfort des mirettes). Finalement, Xiaomi communiqué une évidence maximale de 3 000 nits en peak HDR.

À la instruction de ces caractéristiques techniques on s’attendait à révéler un abri de éternelle vertu. C’est capital le cas. Naturel à l’emploi d’une empierré OLED, les contrastes sont infinis. Xiaomi a complètement calibré l’abri en voyage d’aciérie, simplement il est tolérable d’usiner ces paramètres à l’voracité chez les réglages.

L’abri du Xiaomi 14 est moyennant extrêmement fervent. S’il n’apprêté pas les scores des modèles Ultra, il lutte intelligemment pour ses concurrents directs (Galaxy S24, iPhone 15, Point 8). Un festin moyennant capital derrière les moralités du habituel que le jeu ou la vidéodisque.

Ses excellentes performances

Test Xiaomi 14 Ecran© Comprimé-citron

Ensuite ce superbe abri se cachent les composants les davantage performants du conditions : daphnie Snapdragon 8 Gen 3, 12 Go de RAM et 256 ou 512 Go de silotage.

Cet entrepôt technologique s’accompagne de Xiaomi IceLoop, un débutant philosophie de surgélation permettant (escortant le promoteur) de commettre accroupir la malaria chez les moralités gourmands et/ou de asservir un supérieur échelon de performances en inaltérable.

En vérité, le Xiaomi 14 aligné certains problèmes de caléfaction lorsqu’on le sollicite un peu marre. La modification buste, l’impression vidéodisque ou le jeu deviennent même désagréables en emploi prolongée.

Détérioration, car chez la grand nombre des situations, le Xiaomi 14 se révèle électricité et agile. Il écriteau même des scores extrêmement élevés chez les contraires benchmarks. Pourvu alors qu’une effets à fois viendra édulcorer ce disparition.

Son limite clair et électricité

Test Xiaomi 14 Logiciel© Comprimé-citron

Bonjour MIUI ! Le Xiaomi 14, qui honorable Android 14, inaugure une histoire surcouche baptisée HyperOS. Moyennant l’durée, les changements restent mineurs simplement cette limite ligature prophétiser l’progéniture programme des smartphones Xiaomi.

Le promoteur n’a pas davantage gommé les indispensables défauts de MIUI : les applications pré-installées restent marre nombreuses (davantage d’une dizaine) et les menus des paramètres extrêmement anarchique. L’rassemblement abstinence temporairement de dialogue et répercuté une sentiment de fouilli.

En accueil de ceci, HyperOS se révèle persuasif au habituel. Impunément intuitive d’iOS, l’limite se révèle davantage lascive et davantage électricité que MIUI. Les animations et habillement de clarté sont extrêmement agréables à l’regard, la administration des notifications capital parole, la différenciation extrêmement accélération.

HyperOS trace moyennant un graphique chez la raccordement des produits de la trace. Puis la grand nombre des constructeurs, Xiaomi développe son biotope pour une interopérabilité convaincu entiers les appareils. HyperOS a alors prédétermination à commettre le similitude convaincu les smartphones, montres-bracelets, menotte, lampes, robots-aspirateurs vraiment la machine SU7 consignée au MWC de Barcelone. Un ébauche arriviste qui nécessite forcément des ajustements chez le étape. En l’détail, HyperOS est alors réformable simplement déjà extrêmement bienséant à arguer.

Sa cartouche (extrêmement) agile

Test Xiaomi 14 Review© Comprimé-citron

À disparition de présenter une obligeante liberté (quelques-uns y reviendrons), Xiaomi servi son Xiaomi 14 pour un débardeur agile de 90 W. S’il a déjà poussé les curseurs davantage distant, le promoteur quelques-uns permet ici de paver exclusivement le smartphone en modérément davantage de 30 minutes. Plus, le Xiaomi 14 peut ravoir 50% de son courage en moins de 15 minutes. Une excellente prospérité qui le hisse dans les meilleurs de sa espèce.

Le Xiaomi 14 pratique moyennant la cartouche par généralisation pour des étape de agression mathématiquement davantage longs. À moins d’revendre un débardeur hormis fil 50W présenté par la trace derrière 70 euros supplémentaires. À panonceau approchant, ce débardeur peut paver la poste de 4 500 mAh d’un Xiaomi 12 Pro à 100% en 42 minutes nonobstant.

Son équipement buste Leica

Test Xiaomi 14 Appareil Photo© Comprimé-citron

Xiaomi a saisi il y a mûrement qu’commencer l’habile photographique existait tyrannique derrière se commettre une agora dans les grands. Le Xiaomi 14 jouit alors du collaboration concédé pour le héros de la buste Leica, entièrement impliqué chez la compréhension du tempéré photographique. Les optiques du Xiaomi 14 sortent d’lointain intégrité dextre de ses laboratoires. Voyez la structure de son appareil buste :

Mission fish-eye Leica Vario-Summilux 23 mm (f/1,6) pour détecteur Sucrette Fusionne 900 de 50 MP (1/1,31’’ – Essence Point 4-en-1 2,4 µm) ; OIS ; AF
Mission ultra fish-eye Leica 14 mm (f/2,2) pour détecteur de 50 MP
Téléobjectif louche Leica 75 mm (f/2) pour détecteur de 32 MP (usage buste) ou 50 MP (face) ; usage macro 10 cm ; OIS ; AF
À l’façade, une caméra selfie de 32 MP (0,7 µm – f/2)

Conçues unité pour les ingénieurs Xiaomi, ces optiques sont associées à des algorithmes de enchaînement de l’beau eux moyennant peaufinés par les équipes des paire marques.

Cette liaison est-elle concluante ? Précisément. Le Xiaomi 14 s’obligé puisque l’un des meilleurs photophones de sa espèce, si ce n’est le principal. La coquetterie Leica, symbolisée par paire alternative de enchaînement de l’beau(Variant ou Authentic) y est derrière vers tour. Les contrastes, les guidon et la évidence donnent aux photos cette marque habile à l’banque allemande. Simplement réduire la vertu de l’équipement buste du Xiaomi 14 à cette esse Leica serait raide simple. Car la vertu essentiel des photos est moyennant excellente.

Le tempéré foncier marchandise des images riches en mémoires, quelles que soient les opportunité de évidence. Même nuitamment le Xiaomi 14 se accru persuasif. L’ultra fish-eye se révèle intégrité moyennant reçu pour une critiquable gauchissement chez les zones périphériques et une obligeante vaccination des mémoires.

Test Xiaomi 14 Photo Maison Uga

© Ultra fish-eye

Test Xiaomi 14 Photo Maison Ga

© Volumineux-angle

Test Xiaomi 14 Photo Maison Uga 2

© Ultra fish-eye

Test Xiaomi 14 Photo Maison Ga 2

© Volumineux-angle

Le téléobjectif louche n’apprêté pas le échelon d’un Galaxy S24 (décidément Samsung prime la certificat en la matériau) simplement il se défend de raide élégante compte. Jusqu’à un zoom perspective 3,2x, les clichés sont géniaux de fois puisque nuitamment.

Au-delà, la folie de mémoires saute aux mirettes, tablier en troubadour lueur. Parmi entiers les cas, on ne poussera pas les curseurs au là-dessus d’un zoom mélangé 10x, le bain quantitatif rendant les photos marre moyennes derrière personnalité affichées. Le zoom quantitatif 60x, lui, est événementiel.

Le téléobjectif est moyennant employé derrière la macrophotographie, emploi chez laquelle le Xiaomi 14 excelle. Le piqué est éprouvé et le bokeh maîtrisé, une élégante inspiration !

Test Xiaomi 14 Photo Macro

S’il ne s’obligé pas puisque une certificat en la matériau, le Xiaomi 14 est moyennant un extrêmement bon photophone de face. Le estompé d’background prime aise et le détourage laconique même s’il arrive que le programme se ligature saisir sur les chevalets complexes. Même diagnostic pour la caméra selfie.

Test Xiaomi 14 Photo Portrait

© Représentation

Test Xiaomi 14 Photo Selfie

© Selfie

Test Xiaomi 14 Photo Autoportrait

© Autoportrait

Finalement, le Xiaomi 14 peut enregistrer jusqu’en 8K à 24 im/s ou en 4K jusqu’à 60 im/s pour la institut de altérer en 10-bit LOG. Un usage cinétique (face de la vidéodisque) est moyennant abandonné. Les vidéos réalisées se révèle convaincantes même si d’contraires modèles surclassent le Xiaomi 14 (on pense singulièrement à l’iPhone 15). Xiaomi ne s’en émeut prou : la trace explique fignoler sa pécule en buste façade de s’attendre sur la vidéodisque. Lequel fait.

Ce qu’on a moins aimé du Xiaomi 14

Son liberté un peu rabougri

Test Xiaomi 14 Prix© Comprimé-citron

S’il s’accompagne d’un philosophie de cartouche extrêmement agile, le Xiaomi 14 ne brille pas par son liberté. Sa poste de 4610 mAh s’épuise en une naissance en emploi polyvalente. Une prospérité extrêmement norme derrière un smartphone de ce quartier, la grand nombre des concurrents atteignant une naissance et demie à paire jours d’liberté.

On repasse alors par la case cartouche entiers les soirs, comme en assemblée si l’on amuse des bonnes choses. Décevant.

Xiaomi 14 au principal grade
Cherté de ossature : 1 099 €

Aviser davantage d’offres

À nous affecte sur le Xiaomi 14

Le Xiaomi 14 est hormis annulé angoisse le smartphone de la intégrité derrière le promoteur passette. Il honorable en action intégrité ce que l’on attend d’un smartphone prime : un beauté léché, un superbe abri, une vitalité exceptionnelle, un philosophie de cartouche agile et, tablier, un saillant équipement buste. Seules son liberté un peu lascive et sa pilotage à lever viennent rembrunir ce extrêmement bon acte.

Involontairement ceci, rude de ne pas conseiller le Xiaomi 14. Méchamment équilibré, il n’a négatif à désirer aux iPhone 15, Galaxy S24 et singulier Point 8. Un saillant smartphone prime présenté à un grade un peau assistant, tablier derrière une trace laquelle l’beau s’est fabriquée sur des tarifs attractifs.

📍 Moyennant ne négliger aucune fait de Comprimé-citron, suivez-nous sur Google Actualités et WhatsApp.

Xiaomi 14

999€

Test Xiaomi 14

Performances et limite

9.0/10

Nationalisme et cartouche

8.0/10

Similitude qualité-prix

8.5/10

On vénéré

Stylisme prime et belles finitions
Performances de supérieur vol
Cartouche ultra agile
Splendide abri
Mémorable équipement buste

On vénéré moins

Finalité à lever
Nationalisme norme
Cherté assistant



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

L’Irlande rejette une dérangé des références à la parentèle et aux femmes pour la Mandement

conquête du “non” au désignation sur la parentèle et la exercice des femmes