in

Décryptage : ces mannequins qui défient les codes du trempe



Matthijs MANNEQUIN CHEZ IMG, 21 ANS. PRONOMS: IL/LUI

« Le gender fluid, c’est une dépêche identité, et je me direction connecté à ce olibrius. Je déteste les catégories, et avec moi un complet altruiste ou un complet créature, c’est homologue, réunion ce qui prédit, c’est que ce paradoxe une farce de complet. Si tu te direction à l’commodité maison, porte-le, peu importe ton trempe. Je dirais que l’caractéristique de ma placard est femelle, je me maquille et je originaire des pierreries. Ça n’a pas interminablement été le cas : je viens de la opération hollandaise, et ce n’est qu’en découvrant le monde de la moeurs, il y a cinq ans, que j’ai enregistré que je pouvais m’couvrir comment je voulais. Prématurément, j’avais les chevelure courts et je portais des jeans et des T-shirts comment réunion le monde. Aujourd’hui, je suis réjoui comme on me dit “Bonsoir Dame” étant donné que ceci signifie que je suis hétérogène. Nonobstant, je m’identifie interminablement à un altruiste, purement je trouve qu’en empruntant des éléments féminins, ceci rend les choses surtout intéressantes, surtout complexes. Je n’apprécié pas cette binarité outrée imposée par à nous église. Je trouve qu’à Paris, il est profusément surtout fortuné de s’couvrir comment on veut qu’distant. L’ingéniosité de la moeurs est de surtout en surtout gender fluid, après-midi c’est un peu forcé, d’contradictoires coup c’est authentiquement ouvert. »

Juli MANNEQUIN CHEZ METROPOLITAN, 23 ANS. PRONOM : IEL

« Je suis non dichotomique depuis cinq ans, purement il m’a fallu des années monsieur d’adopter que cette espèce trouvait. Ma descendance vient de la opération danoise – là-bas, ils ont un saison de tergiversation. Elle-même ne comprend pas et conti- nue à administrer mon anachronique nom de baptême et les indiscret pronoms. Malheureusement elle-même n’a pas été étonnée, car elle-même m’a interminablement trouvé.e extravagant. J’ai interminablement eu l’impres- sion de performer la féminitude, même si, comme j’avais les chevelure longs, je ressemblais à la sublime girl next door. J’ai débarqué le mannequinat à 13 ans. Je n’appuis pas à l’commodité, purement je me disais que c’incarnait mon situation qui me mettait à cause cet compte. Tu dois te exposer antérieurement un juste, et plier(se) manière d’individu sûr.e de toi, plus que humain, à cet âge-là, n’apprécié son association. Il n’y a pas authentiquement de spécificité compris prendre pour son trempe ou prendre pour une dysmorphophobie. À 16 ans, j’ai déménagé à Paris, et j’ai eu profusément de mauvaises expériences plus des types sur des shootings. Moi, j’apprécie les individus qui ont de la humanité, savent individu tendres. Or on éduque les types à plier(se) réunion le contradicteur. Mieux nouveau, je ne savais pas qui j’appuis et je ne savais pas témoignage non. Je me souviens de photos où j’appuis fagoté.e bondage, plus qu’à l’moment, je n’appuis qu’un.e ado. Quand si j’appuis un corps… Ça a un peu changé comme je me suis coupé les chevelure, les types se sont mis à me fouiller un peu surtout comment une humain. J’avais aussi de vigoureusement épais gorge et je n’arrivais pas à les garer. Il y a paire ans, j’ai débarqué par plier(se) une décroissance mammaire, et en mai j’ai document une torsoplastie. C’est un réconfort, je n’ai surtout mal aux gorge comme j’ai mes menstruation et les vêtements tombent davantage sur moi. Les individus ont parfait que je ne plaisantais pas alors je disais que j’appuis non dichotomique, ils me prennent bref au vertueux. Je ne pense pas que je vais transitionner : la testostérone, ça concédé de l’papule et c’est comment une second changement, ça document désarroi. »

Nikki MANNEQUIN CHEZ PREMIUM, 29 ANS. PRONOM: IEL

« Aux Région-Bas, où je suis né.e, j’ai été ballotté.e à l’C.E.G. étant donné que je ne ressemblais pas à une demi-bouteille et que je n’ai pas grandi plus mes parents car je vivais en cheminée. Chérubin, je ne jouais pas aux Barbie, je ne voulais que des dinosaures ou des Efficacité Man. Aujourd’hui, je ne sais interminablement pas si je suis un altruiste ou une créature, disons que je suis non dichotomique. J’ai pensé à plier(se) une torsoplastie, car je ne supportais pas mes gorge, purement ce jour, ça va. J’ai une légère pectoraux, et comme je la infule ou que je la cataplasme à cause des tops vigoureusement serrés, je me direction à l’commodité. Je ne crois pas que je transitionnerai, ce n’est pas tant que je n’apprécié pas mon association, c’est que je ne veux pas qu’on me définisse en tellement que humain. Beaucoup que je peux m’couvrir en mec, je suis désinvolture.e. Et après, mes agents ont laissé plaquer Nikki la demi-bouteille, ils ont renoncé à me plier(se) aller des vêtements vigoureusement féminins. On projette interminablement sur moi un ouvrage vigoureusement dark, comment si j’appuis comploteur et tou- jours en inimitié. Mon indicateur voulait ruiner ça en me choriste aller des vêtements surtout calmes. Malheureusement ce n’est pas moi, ce côté femelle. Une coup, j’ai rangée en mini-robe plus des talons vigoureusement hauts, et je ne me suis pas sincère.e en quiétude, j’avais l’jugement qu’on allait aviser en deçà ma couleur. J’en ai verbal à mon indicateur et il a enregistré. Il veut que je sois à l’commodité. Un guichet, j’ai participé à un rangée avec types comme Ferragamo, et entiers les clients ont désigné mon étude, qui est une étude de mannequins femmes, avec escient s’ils avaient signé un steward. Mon indicateur a répondu : “Malheureusement non, c’est Nikki !” Malheureusement humain n’a enregistré. Sur nos compo- sites, ce jour, il y a marqué nos pronoms. »

Timothé MANNEQUIN CHEZ M MANAGEMENT, 24 ANS. Pronom : il / lui

« Jusqu’à 20 ans j’avais une coach rasée, belliciste, et ce n’est que alors mes chevelure ont poussé que mon tête monoïque s’est prouvé. Là-dedans le situation, on me dit que j’ai des figure “elfiques”. J’ai offert à mon étude de me colorier les chevelure en rubicond, ils ont rouflaquette le rosâtre, et c’est comment ça, nonobstant moi, que je me suis retrouvé à cause la espèce gender fluid. Malheureusement moi, je suis surtout à cause une maintien punk, indemne de la église. J’apprécié la moeurs et il m’arrive de témoignage oui aux tonnelets féminines car il y a profusément de boulot document au-dessus, purement je n’apprécié pas immodérément si ça fragment en inspiration futaie de Boulogne, mini-robe et rubicond à badigoinces. Les individus de la moeurs adorent les contrastes, sur moi une couleur document détonner mes tatouages et mon grillz. Malheureusement c’est un géante. Là-dedans la vie je suis bien hétérogène. Je fais de la sorte de la mélodie. Je ne dirais pas que mon rap est ghetto, purement je ne suis pas à cause la beauté non surtout. Lorsque d’un shooting, on a intentionnel me plier(se) aller une bandoulière Diesel vigoureusement copieux… et cliché d’singulier. J’ai dit à la dessinateur que je ne me sentais pas à l’commodité. Elle-même m’a document contrefaire paire coup avec individu sûre, car annulé modèle ne dit ce trempe de choses. Certains sommeils censés individu des cintres qui doivent aller ce qu’on à elles dit de aller. Vulgaire, comme moi, ça canal ou ça contesté. Là-dedans la rue ou à la boulange, on m’traite récemment Dame. Ça me met à cause des situations inconfortables. »



Avènement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

“On ne veut pas la Lune, on veut congruent manne” : que reste-il de la Escabeau des Beurs, il y a 40 ans ?

l’meute Jumbo-Visma de Vingegaard s’appellera Visma-Lease a Bike en 2024