in

des centaines de manifestants réclament un choix ci-devant le 2 avril



Autres centaines de manifestants ont réclamé chahut à Dakar la distinction de l’désignation présidentielle ci-devant le 2 avril, règne de la fin du carte blanche du directeur Macky Sall. Ce abondance, crédibilisé par les autorités, a été réglé à l’convocation de la cloître courtoise et de l’désaccord.

Publié le : 02/03/2024 – 21:53

3 mn

L’désaccord au Sénégal avis une désignation présidentielle ci-devant la fin de carte blanche de Macky Sall. Donc que le “interview habitant” projeté par le directeur sénégalais a préconisé l’discipline du chef cadence du choix le 2 juin, changées centaines de manifestants ont demandé chahut 2 ventôse à Dakar sa distinction ci-devant le 2 avril donc d’un abondance à l’convocation de la cloître courtoise et de l’désaccord.

Le Sénégal est plongé parmi une tracé colère machiavélisme depuis le atermoiement, le 3 février, par le entraîneur de l’Bordereau, du choix présidentiel premièrement échafaudé le 25 février.

Ce atermoiement, trompé chez un “blessure d’Bordereau mandataire” par l’désaccord, a déclenché une désarroi parmi l’certitude et des manifestations qui ont incident quatre morts. Le Causerie mandataire a somme toute déjugé Macky Sall, et le communauté est depuis parmi l’assurance d’une légende règne de choix.

À l’convocation du “Devanture de la endurance”, une rattachement d’organisations de la cloître courtoise et de l’désaccord scellée jeudi, changées centaines de entités se sont rassemblées sur un grand place cendreux d’un bouchée ordinaire de la indispensable sénégalaise.

Public d’dans elles-mêmes arboraient les banderole du Sénégal et brandissaient des portraits de l’ennemi Ousmane Sonko, interné depuis fin juillet envers “convocation à l’tumulte” et particulier de présidentielle en conséquence l’abolition de sa demande. Il a donné son béquille envers l’désignation à Bassirou Diomaye Faye, équitablement interné néanmoins lesquels la demande a été barricade.

“Que la démocratie sénégalaise continue de chatoyer”

“Moi-même voulons une désignation ci-devant le 2 (avril) revers les 19 candidats retenus par le Causerie mandataire et que la démocratie sénégalaise continue de chatoyer”, a magazine Assane Camara, un expéditeur de 27 ans.

“Macky Sall autocrate”, “Libérez Sonko”, ont séparé les manifestants, qui ont ébauché à changées reprises une comptine en l’éclat de celui-là, “Sonko namenaaalaa” (“Sonko tu quelques-uns manques”, en ouolof).

Autres responsables envoyé des candidats à l’désignation ont harangué la flot. “Ce que quelques-uns demandons au directeur Macky Sall, c’est d’créer les élections ci-devant le 2 avril et de augmenter les trousseaux du résidence à son suppléant les mirettes parmi les mirettes, et qu’on puisse attaquer à relever à nous communauté”, a de la sorte clair Aminata Touré, ex-Originelle mandataire et affilié de la contrat “Bassirou directeur”.

Un interview habitant, réglé en appâte de semaine par le directeur et boycotté par l’désaccord, a particulièrement offert d’créer l’désignation le 2 juin. Le entraîneur de l’Bordereau a recommandé qu’il saisirait “envers réprimande” le Causerie mandataire de ces recommandations.

Brefs heurts dans des abusifs d’Ousmane Sonko et de Khalifa Sall

Le abondance à Dakar, qui avait été crédibilisé par les autorités, s’est effectué parmi la brouillage tandis des heurts ont succinctement mis aux prises des abusifs présumés des candidats Ousmane Sonko et Khalifa Sall.

Un procès oppose les supporters des quelques êtres depuis que Khalifa Sall, ex-maire de Dakar, a convenu en mai 2023 un interview revers le directeur Macky Sall à l’épilogue lequel Karim Wade et Khalifa Sall, quelques figures de l’désaccord, ont recouvré à eux éligibilité en conséquence l’ralliement d’une cassé du secret électoral. 

Ousmane Sonko, qui avait admis une alliage électorale revers Khalifa Sall en 2021, avait très refusé de concerner à ce interview qu’il considérait chez une manœuvre du ascendant envers grouper l’désaccord.

Le oflag de la affranchissement présidentielle a par lointain prescrit à une “halle envers la pacification” dimanche coquin à Dakar.

Bruissement AFP



Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le territoire occidental où Elon Musk veut établir sa prochaine Gigafactory se cordiale

Procession Chloé Réputation à brutaliser Arrière-saison-Hibernation 2024-2025 – Paris