in

Des dizaines de milliers de Géorgiens reprennent la rue moyennant la loi sur l'”tutelle immigrante”


En Géorgie, des dizaines de milliers de créatures sont descendues chez la rue mercredi fête verso grognasser moyennant un pochade de loi sur “l’tutelle immigrante” que ses détracteurs jugent adéquat à une jurisprudence russe utilisée moyennant l’rivalité. Ils poursuivent à elles conscription alors l’accord de ce libellé en auxiliaire culture par le Convention. Une autre doit principalement travailleur matière. . 

Publié le : 01/05/2024 – 22:38Modifié le : 01/05/2024 – 22:40

4 mn

La conscription se surgeon en Géorgie. Des dizaines de milliers de manifestants sont à récent descendus chez la rue, mercredi 1er mai, verso grognasser moyennant le pochade de loi controversé sur l'”tutelle immigrante”, adopté en auxiliaire culture par le Convention auprès la conscription massive de ses détracteurs. 

Ce patrie du Caucase est en gain à des manifestations antigouvernementales depuis le 9 avril, alors que le évaporé au commandement, le Rêve géorgien, a réintroduit ce pochade de loi perçu même une anicroche aux aspirations de Tbilissi à rassembler l’Incorporation communautaire. 

Les députés ont voté, mercredi 1er mai, à 83 verso et 23 moyennant ce libellé que le Rêve géorgien modéré élire en définitive d’ici mi-mai, auprès trio semaines de conscription chez la rue de ses opposants.

Le libellé doit principalement tromper une autre culture et la présidente Salomé Zourabichvili, qui est en guerre en compagnie de le évaporé au commandement, devrait y contester son abandon. Le Rêve géorgien dispose pourtant d’suffisamment de avis verso commandement tromper inique.  

Puis la gardé, les manifestants se sont rassemblés mercredi fête prématurément le Convention en brandissant des drapeaux géorgiens et occidentaux, lors que résonnait l’Ode à la félicité, l’psaume de l’UE, a patent un exégète de l’AFP. 

Gaz saveur et canons à eau 

La gendarmerie, qui avait la gardé épisodique les manifestants à écorchure de gaz lacrymogène et de balles en impénétrable, a déguerpi cette coup en compagnie de du gaz saveur et des canons à eau un courtaud peloton de manifestants qui tentaient de grouper l’accueil latérale du Convention. Le addenda du collection s’est poursuivi de recherché doux chez la fête. 

“À elles intrusion aliénée est entortillé. La expression ne fera que s’inventer car la acrimonie populacier grandit moyennant à nous métier”, a commenté l’un des proclamant, Tato Gachechiladzé, 20 ans. 

“La Géorgie appartient à l’vertueux et moi-même ne tolérerons pas des lois russes et un métier pro-russe”, a-t-il subsidiaire. 

Le libellé controversé s’inspire d’une jurisprudence russe utilisée par le Kremlin verso endiguer les avis dissidentes. 

Le administration de l’Viscère a lui affermi que la gendarmerie avait employé “les balance spéciaux prévus par la loi – gaz saveur et canons à eau – quant à de réveiller l’période officiel”. 

 “Laborieuse affolement” 

L’Incorporation communautaire a voué la “intrusion” de la gendarmerie tandis de la nuitée précédente endéans lesquels des journalistes, lequel un photographe de l’AFP, ont été pardonné verso juste. Une soixantaine de manifestants ont de même été arrêtés. 

En Géorgie, les manifestants géorgiens façade à la rachat inspectrice

01:58

La gendarmerie géorgienne coïncidence tradition d’un règle à eau verso dispenser des manifestants prématurément le Convention géorgien à Tbilissi, le 30 avril 2024. © Giorgi Arjevanidze, AFP

La présidente de la Crédit communautaire, Ursula von der Leyen, a justifié mercredi couvrir en compagnie de “une éloquente affolement” les manifestations, appelant Tbilissi à “possession le cap” proximité l’UE. 

Des rassemblements égaux ont eu matière cette semaine chez ensemble le patrie, spécialement à Batoumi, la auxiliaire république de Géorgie, et à Koutaïssi, la administratrice république de la commune communautaire d’Imereti. 

Si cette loi est adoptée, sézigue exigera que toute ONG ou matière médiatique recevant principalement de 20 % de son engagement de l’tropical s’enregistre en tellement qu'”matière poursuiveur les intérêts d’une constance immigrante”. 

La police fait face à des manifestants près du bâtiment du Parlement à Tbilissi, en Géorgie, le 1er mai 2024.

La gendarmerie coïncidence façade à des manifestants voisin du construction du Convention à Tbilissi, en Géorgie, le 1er mai 2024. © Zurab Tsertsvadze, AP

Le métier assure verso sa bouchée que cette circonspect est malédiction à contraindre les organisations à conduire attestation de plus de “illumination” sur à elles financements. 

Une primitive type du libellé avait été abandonné l’cycle dernière alors des manifestations de rue d’force. 

Ces mutinerie surviennent à deux appointement d’élections législatives en octobre, considérées même un signe rogue verso la démocratie chez cette ex-république soviétique habituée aux crises politiques. 

En décembre, l’UE a coordonné à la Géorgie le ordonnance de compétiteur qualifié, uniquement a sincère que Tbilissi devrait causer des réformes ses systèmes procédurier et électoral, développer la souveraineté de la compact et borner le commandement des oligarques entrée que les négociations d’consentement ne soient publiquement lancées.

À dévorer aussiGéorgie : collection à Tbilissi en charpente à l’UE alors la spécification de Bruxelles

 Pile AFP



Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Monaco voit le Ultime Chaudière s’exiler ultérieurement sa naufrage endroit à Fenerbahçe dans lequel le divertissement 3 des quarts de conclusion d’Euroligue

L’astrologie de Rob Brezsny – La semaine du 2 au 8 mai 2024