in

Des histoires explosifs accusent Meta (Facebook) de douer la pédocriminalité


Une assemblage de histoires internes de Meta, incessamment contraventions publics parmi le boîte d’une part en équité intentée par le Commune de la Code du Bizut-Mexique, révèle des labeurs alarmantes. La confiance des rejetons sur des plateformes analogues que Facebook et Instagram, est une inadvertance proche de la portion de Meta parmi la renforcement des mineurs malgré des contenus inappropriés et physiquement explicites.

Raúl Torrez, Substitut unanime du Bizut-Mexique, explique de la sorte, mentionné par nos confrères de TechCrunch : “Comme des années, les croasser de Meta ont tenté de sortir la cloche d’fringant sur la contourné laquelle les décisions prises par les dirigeants de Meta ont explication les rejetons à des sollicitations dangereuses et à l’vente des rejetons”. Cette démonstration accablante met en halo le choc privé au mamelon de l’manufacture, où la progrès et le excédent semblent actif été privilégiés de contourné décidée au désavantage de la confiance des rejetons.

Ce qui est reproché à Meta sur la renforcement des mineurs

Simplement il y a surtout davantage tracassant : Meta aurait en produit savamment commercialisé ses plateformes de poste (spécialement Facebook Messenger et Instagram) à des mineurs, généralité en accomplissant sachant justement l’stature du distribué de contenus inappropriés convaincu adultes et mineurs sur ces plateformes. Cette dogme soulève des questions éthiques et légales majeures sur la contourné laquelle les réseaux sociaux gèrent la confiance des utilisateurs les davantage vulnérables.

De son côté, la banque de Mark Zuckerberg rejette ces accusations en registre : “Les gens voulons que les anges aient des expériences en nervure sûres et adaptées à à elles âge, et les gens disposons de davantage de 30 outils pile les sceller, eux et à eux parents. Les gens avons passé une décennie à bosser sur ces questions et à investir des individus qui ont affermi à elles gradins à la confiance et au accoudoir des jeunes en nervure. La médisance dénature à nous obligation en utilisant des citations sélectives et des histoires choisis”, explique un truchement de l’manufacture mentionné par TechCrunch.

La hasard de Meta n’est pas isolée. D’disparates géants des réseaux sociaux quand YouTube (Google) et TikTok (ByteDance) font figure à des défis conformes conformes. Par idée, YouTube a accordé un accommodement de 170 millions de dollars plus la Federal Trade Intérêt (FTC) en 2019 pile des allégations de transgression du Children’s Online Privacy Bouclier Act (COPPA) imparfait à la renforcement des rejetons en nervure, et TikTok a récit quand l’chapitre d’une médisance parmi l’Iowa derrière actif laissé les rejetons permettre à du logement difficile.

Une règlement davantage stricte et une meilleure ronde des labeurs des plateformes de médias sociaux en bizarre en ce qui concerne la renforcement des utilisateurs mineurs semblent de la sorte principaux. Puis que le monde numéral continue de se broder, la renforcement des rejetons en nervure est devenue une embûche majeure pile les régulateurs, les organisations de rempart des valeurs de l’descendant et la cloître en unanime.

La France et l’Afrique font par idée depuis vers heure diminution pile que hétérogènes grands sites pile adultes vérifient davantage rentablement l’âge des visiteurs.

Des histoires internes de Meta révèlent une mercatique ciblée de ses plateformes de poste inspiration les rejetons, auprès la rapport de contenus inappropriés partagés convaincu adultes et mineurs. Le échevin unanime du Bizut-Mexique, Raúl Torrez, accuse Meta et son PDG, Mark Zuckerberg, de consentir l’vente sexuelle d’rejetons. Les révélations soulèvent des questions sur les labeurs de confiance en nervure de Meta et la renforcement des circonstance des rejetons, un aléa quand suivi dans d’disparates géants des médias sociaux quand YouTube et TikTok.

📍 Pile ne fuir aucune évènement de Monde-citron, suivez-nous sur Google Actualités et WhatsApp.





Amont link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Cédric Doumbè et Baki en dominant d’panneau avec le accroissement du PFL à Paris

nouvelles frappes israéliennes sur le sud de Gaza