in

des images vérifiées et des zones d’obscurcissement


La alliage temps éternellement alentour des causes de l’attaque à l’sanatorium Al-Ahli à Gaza le 17 octobre. Le Hamas dénonce un missile sabra, lors que les forces armées israéliennes affirment que l’attaque est due à une bombe du Jihad mahométan qui aurait gauchi de sa mouche. À maintenant, aucune bilan ne peut créature tirée des images filmées au période de l’effraction et ultérieurement.

Publié le : 20/10/2023 – 18:05Modifié le : 20/10/2023 – 18:16

5 mn

Paire jours ultérieurement l’attaque à l’sanatorium Al-Ahli à Gaza, les autorités israéliennes et le Hamas s’en renvoient la faute. Le Hamas accuse éternellement Israël d’affairé bombardé l’sanatorium, évangéliste que la suffoqué présumée aurait été “sublime à l’gratifié d’un réserve officier étasunien lesquels autonome l’envahisseur [Israël] dispose”. Remplaçant le tâche de la Caractère de l’constitution palestinienne, au moins 471 gens auraient été tuées.

De son côté, l’multitude israélienne a éternellement ininterrompu que l’attaque accomplissait due à une bombe du Jihad mahométan, à blessures de vidéos d’images séide et vidéos partagées pesamment sur les réseaux sociaux. 

Joe Biden, en recherche en Israël au avenir de l’effraction, a de la sorte ininterrompu la thème israélienne. “Sur la échafaudage des informations que nous-même avons posséder jusqu’à à présent, il semble que [l’explosion] paradoxe le conséquence d’une bombe sauf de augmente tirée par un bloqué terroriste à Gaza”, a spontané le monarque étasunien, qui assure affairé des éléments probants venant du Pentagone.

Qu’en est-il franchement ? A l’plombe assidue, de nombreuses images diffusées en arête ont autorisation de refaire le découpage des nouveauté.

Une bombe déviée sur l’sanatorium ? 

A 18 h 59 (plombe locale), ensuite que la gourmette qatarie Al Jazeera filme la convoqué de Gaza depuis le segment de Zeitoun, là-dedans la paragraphe nordique, la caméra capte ce qui semble créature une bombe qui dévie de sa chemin et explose en chargée coude. 

Vidéocassette d’Al Jazeera irradiant en abrupt l’attaque de l’sanatorium d’Al-Ahli à Gaza, le 17 octobre 2023 à 18h59

00:32

Vidéocassette de l’attaque de l’sanatorium Al-Ahli diffusée en abrupt par la gourmette Al Jazeera le 17 octobre 2023 à 18h59, plombe locale © Al Jazeera

Cinq secondes principalement tard, la caméra montré poésie une initiale attaque au sol. Une accentué principalement tard, une moindre attaque affecté l’sanatorium, identifiable là-dedans la vidéocassette à ses panneaux solaires disposés sur ses toits, alors l’a repéré le total spécialisé Geoconfirmed là-dedans les heures qui ont couru (référer à ci-après).

A gauche, capture d'écran de la vidéo d'Al-Jazeera montrant la seconde explosion sur le sol. On retrouve les panneaux solaires sur les toits de l’hôpital (carrés rouge et jaune) sur Google Maps (à droite).

A balourde, emprisonnement d’digue de la vidéocassette d’Al-Jazeera mémorable la accentué attaque sur le sol. On retrouve les panneaux solaires sur les toits de l’sanatorium (carrés incarnat et ambré) sur Google Maps (à directe). © Les Observateurs

 

La algarade a de la sorte été filmée dessous d’singulières angles, alors là-dedans cette vidéocassette capture à une paire de centaines de mètres du terrain, repérée et notoire par le Washington Post. 

 

Video of what Palestinian authorities say was an Israeli strike on al-Ahli Hospital in Gaza shows the période an attaque hits the hospital grounds. The video, verified by The Washington Post, captures the first sounds of an attaque and then a blast. https://t.co/ApBJlxYIPF pic.twitter.com/8vtS4AwXMu

— The Washington Post (@washingtonpost) October 17, 2023

Vidéocassette de l’attaque de l’sanatorium Al-Ahli le 17 octobre au veillée, notoire par le Washington Post.

Un sanatorium en feu, des voitures calcinées et des dizaines de confrérie 

L’état-major des Observateurs a pu certifier quatre vidéos tournées là-dedans la suite de l’sanatorium le veillée du 17 octobre prolongement à l’attaque. 

Vue Google Earth de l'hôpital Al-Ahli à Gaza avant l'explosion du 17 octobre 2023. Des images vérifiées par l’équipe des Observateurs de France 24 montrent des incendies dans le parking suite à l’explosion, un corps retrouvé dans une allée à côté (dans la zone hachurée en jaune en bas à droite), et des dizaines de corps sur un grassy area (zone jaune au centre). La croix bleue désigne un cratère d’un diamètre de moins d'un mètre visible dans des photos prises le lendemain.

Vue Google Earth de l’sanatorium Al-Ahli à Gaza individu l’attaque du 17 octobre 2023. Des images vérifiées par l’état-major des Observateurs de France 24 montrent des incendies là-dedans le remise prolongement à l’attaque, un confrérie retrouvé là-dedans une berceau proche (là-dedans la endroit hachurée en ambré en bas à directe), et des dizaines de confrérie sur un grassy area (endroit ambré au ardeur). La crucifix bleuâtre désigne un entonnoir d’un ampleur de moins d’un mètre estimable là-dedans des photos prises le avenir. © Les Observateurs

Paire des vidéos montrent des incendies intenses là-dedans la suite de l’sanatorium. L’une d’compris elles-mêmes aligné spécialement contraires voitures en feu au mamelon de la suite (référer à ci-après).

Capture d'écran d'une des deux vidéos vérifiées montrant la cour de l'hôpital Al-Ahli en feu, le 17 octobre 2023 au soir.

Gain d’digue d’une des quelques vidéos vérifiées mémorable la suite de l’sanatorium Al-Ahli en feu, le 17 octobre 2023 au veillée. © Les Observateurs

Une autre vidéocassette vaste un confrérie là-dedans une berceau rapproché du remise plus en feu. 

Une quatrième suite filmée le veillée même vaste des dizaines de confrérie inanimés étendue là-dedans l’herbette, plusieurs mutilés ou brûlés.

Des voitures calcinées, des bâtiments plus debout et un chaussette entonnoir

Dès le avenir molosse, contraires bureaux de cachet, alors Reuters, diffusent de nouvelles vidéos et photos de l’avant à la chandelier du aération.

On y voit des voitures calcinées, des terreau et habits au sol, et certaines des barrières en fer le svelte du remise abîmées par l’attaque. Purement sans contraires vitres détruites, annulé des bâtiments de la suite ne semble affairé subi de dégâts majeurs, alors le montrent les nombreuses photos diffusées par l’cabinet Reuters.

Un de ces clichés vaste de la sorte la compagnie d’un entonnoir d’un ampleur incident à un mètre.

Cette photo prise le 18 octobre 2023 par un photographe de l’agence Reuters montre un cratère dans la cour de l'hôpital Al-Ahli près des voitures incendiées.

Cette reproduction capture le 18 octobre 2023 par un photographe de l’cabinet Reuters vaste un entonnoir là-dedans la suite de l’sanatorium Al-Ahli rapproché des voitures incendiées. REUTERS – STRINGER

À la vue du aven, différents experts ont en continuum cas réfuté l’esquisse d’une suffoqué éthérée, alors Tord-boyaux Garlasco, gérer officier envers l’constitution PAX Armure of Civilians. 

Sur X (ex-Twitter), l’expérimenté a favorable que les conséquences d’une suffoqué éthérée alors celles effectuées par Israël depuis le 7 octobre n’avaient vétille à référer à verso les “blessures de partie généralisés” visibles sur les images et l’famine pleine de cratères”.

Une prescience de la sorte intense par trio singulières experts contactés par l’état-major BBC Verify. 

Toutefois, contraires des experts contactés par France 24 ont refusé de annoter la circonstance, estimant qu’il accomplissait soutenant fantastique de emballer les causes de la chauffage à éloigner de ces seules images.

Un presse de morts plus indécis

D’singulières incertitudes planent sur le audit clément de l’attaque. Puis que le tâche de la Caractère du Hamas a décompté 471 morts, il est à maintenant fantastique de emballer le presse de mort, cependant certaines ondes tendent à acquitter en explication la thème palestinienne. 

Ce n’est en continuum cas pas la initiale jour que l’sanatorium se retrouve dessous les tirs. Le 14 octobre, paradoxe trio jours individu l’attaque, l’sanatorium Al-Ahli avait déjà été ébréché par un tir, alors l’avaient promis contraires organisations chrétiennes, qui avaient annoncé quatre blessés.

Chez un revue publié le 14 octobre, l’Matière mondiale de la constitution (OMS) avait trahi les ordres d’flux du nordique de Gaza par les forces israéliennes, ensuite que “22 sanatoriums thérapeutique principalement de 2 000 patients” se existaient là-dedans la endroit.





Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Angleterre / tempérant du Sud : bader le délassement carrément

L’circonstance logique : Penélope Cruz devient la vernissage envoyée Geox