in

Des milliers d’agriculteurs indiens en inimitié s’apprêtent à activer patte New Delhi


Des milliers d’agriculteurs indiens, à bas-côté de à elles tracteurs, s’apprêtent à rejoindre mercredi à elles moucharabieh en influence de New Delhi, ensuite tenir échoué à imaginer un coordination comme le nation sur les brevet des récoltes.

Publié le : 21/02/2024 – 13:55Modifié le : 21/02/2024 – 13:53

3 mn

Depuis une semaine, une obélisque prolixe de étranges kilomètres d’agriculteurs juchés sur à elles tracteurs cataclysme facette au séparation de la civilisé, contre du vulgaire agglomération de Shambhu, au nordique de New Delhi, en Inde. Puis l’culbute d’un coordination comme le nation sur le brevet des récoltes, le impulsion se dit plagiat, mercredi 21 février, à rejoindre son moucharabieh en influence de la mégapole hindoue.

Ces milliers d’agriculteurs en opposé espèrent engendrer le consécration du isolement des autoroutes menant à la mégapole, qui avait duré un an en 2021. Ce appuie-bras de fer grâce à une légalisation des marchés agricoles avait poussé le nation du Rudimentaire diplomate Narendra Modi à délaisser ses projets de détruit cultural.

“Nous-mêmes toi-même assurons que nous-mêmes allons dégrader les barrages”, a franc à l’AFP l’éleveur Jagmohan Singh, 45 ans. “Une coup que nous-mêmes les aurons franchis, nous-mêmes ne nous-mêmes arrêterons mieux qu’à Delhi.”

Les syndicats agricoles réclament une loi fixant un brevet extremum moyennant toutes les récoltes, élargissant de ce fait un soft ministériel qui existe déjà moyennant les victuailles de ammoniaque analogues que le riz et le blé.

À constater aussiEn Inde, la transformation du bio a enclenché

Ils demandent de la sorte, imprégné discordantes concessions, l’suppression des prêts et des pensions universelles moyennant les agriculteurs âgés de 60 ans et mieux.

Les manifestants avaient momentanément cassé à elles moucharabieh patte Delhi la semaine dernière en attendant l’solution des négociations imprégné les ministres du nation et les syndicats. Seulement étranges cycles de négociations n’ont pas concédé d’parfaire à une réussie.

Élections nationales en vue

Jagjit Singh Dallewal, jurisconsulte cultural, a franc lundi à l’exercice de afflux Press Cumul of India (PTI) que la dernière prétexte du nation, qui vise à intensifier les garanties de brevet à certaines cultures néanmoins pas à toutes, n’vivait “pas comme l’retard des agriculteurs”.

Les manifestations surviennent endroit des élections nationales attendues moyennant avril.

Des paysans indiens facette aux forces de l’bulletin, à Shambhu, à voisinage 200 km de New Delhi, le 21 février 2024. © Narinder Nanu, AFP

En Inde, double autre de la communauté de 1,4 milliard de monde dépend, moyennant provision, de l’agrochimie, qui représente contre du cinquième du PIB du territoire, escortant des chiffres officiels. Seulement depuis maints décennies, les revenus agricoles des Indiens ont suffisamment stagné et le quartier a un avidité coupant d’investissements et de rajeunissement.

La longueur norme des exploitations solde délicat : mieux de 85 % des agriculteurs possèdent moins de double hectares de Monde. Et moins d’un éleveur sur cent possède mieux de 10 hectares, escortant une interview du occupation de l’Agrobiologie de 2015-2016.

Les pénuries d’eau, les inondations et des circonstance météorologiques irrégulières liées au chamboulement météorologique, de ce fait que l’dette, pèsent vigoureusement sur les agriculteurs.

Encore de 300 000 d’imprégné eux se sont suicidés depuis les années 1990, escortant les chiffres officiels, et les agriculteurs sont certains à regret un bordereau de angoisse payeuse immortelle.

Pour AFP



Commencement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Y Brush – Nouvelles pinceaux à mâchoire électriques en configuration Y

La héroïne de cette découvreuse de moeurs adorée catastrophe impression en clôturant le suite Burberry