in

Donald Trump et Joe Biden en visites rivales à la confins en compagnie de le Mexique


Joe Biden et Donald Trump se sont entiers les un couple de rapports jeudi au Texas, à la confins en compagnie de le Mexique, vers signifier le enclin poudre de l’entrée. Donald Trump accuse le monarque étasunien d’entité “formé” d’une “attaque” de migrants. Exclusivement vers Joe Biden, ce sont les républicains, emmenés par Donald Trump, qui refusent de secourir vers réussir à une péroraison.

Publié le : 29/02/2024 – 05:29Modifié le : 29/02/2024 – 23:38

4 mn

Le baroud a apparu : Joe Biden et Donald Trump, rivaux probables à la présidentielle de brumaire, ont administré jeudi 29 février un couple de visites concurrentes à la confins des Bordereaux-Unis en compagnie de le Mexique vers signifier l’entrée, enclin flamboyant de la opération.

Le monarque républicain de 81 ans est encaissé en appâte d’récemment à Brownsville, au Texas, où il a rencontré des agents de la gendarmerie aux frontières. Au même conditions, son opposant Donald Trump, 77 ans, incarnait lui à cause la agglomération texane d’Eagle Pass, à 500 km de là.

Escorté du magistrat texan Greg Abbott, le postulant démocrate a assisté en dessous une longue guitoune laiteuse à une formulation de responsables de l’Relevé, face à d’essayer visiter la confins, confrontée à des arrivées records de migrants. “Joe Biden est formé de cette attaque”, a prévenu Donald Trump.

Lorsque d’un compliment, l’suranné supérieur a coloré un avis très morose d’Américains “kidnappés”, “violés”, “assassinés” par des migrants, comparant la conclusion assidue à une “lutte”. Le démocrate ne cesse d’blâmer son imitateur d’travailleur négligeant la confins sud des Bordereaux-Unis en grille. Il martèle que la habileté de juste d’refuge du supérieur républicain a occasionné une rage migratoire rien canon.

“De la habileté”

Sur cette matière brûlante, les un couple de candidats se renvoient la projectile. Joe Biden ne nie pas que les Bordereaux-Unis sont confrontés à des arrivées succès de migrants – vers 302 000 arrestations ont eu pièce en décembre, continuateur des statistiques officielles.

Joe Biden à cause l’Relevé du Texas, le 29 février 2024. © Jim Watson – AFP

Exclusivement le monarque républicain rétorque que ce sont les républicains, emmenés par Donald Trump, qui refusent de secourir vers augurer une péroraison. Car une loi sur l’entrée, négociée endéans des traitement par des amas des un couple de partis, a enfin été pestiférée par les républicains au Rassemblement, à la indispensable de l’suranné monarque.

“Il est prince heure d’exécuter”, a plaidé Joe Biden donc d’un compliment, face à de attaquer une incompréhensible gant tendue à son antagoniste. “Voilà ce que je dirais à Trump”, a justifié le monarque. “Préférablement que de avouer aux parlementaires de barricader cette loi, joignez-vous à moi vers avouer au Rassemblement d’entériner ce carcasse de loi, remarqué par les un couple de partis.” Et d’adjoindre : “Moi-même pouvons le commettre orchestre folklorique.”

Des barbelés le long du Rio Grande, le 3 février 2024 à Eagle Pass, au Texas

Des barbelés le énorme du Rio Prolixe, le 3 février 2024 à Eagle Pass, au Texas. © Sergio Flores – AFP / Archives

La Chez-soi Incolore assure que le Absent démocrate sabote exprès toute épreuve de arbitrage sur la matière, et que Donald Trump n’entend pas administrer de prospérité habileté à Joe Biden en remplie cycle électorale.

Favoritisme mardi

Ce baroud texan a événement les choux dodu des chaînes américaines d’communiqué en suivi, qui ont rediffusé quand les visites des un couple de prétendants probables à la présidentielle de brumaire endéans contraires heures.

Le Texas, le assistant Relevé le comme peuplé du peuplade, organise mardi ses primaires vers la présidentielle de brumaire donc de la longue jour électorale du “Bath Tuesday”. Joe Biden et Donald Trump sont de fortement lointain les favoris de à elles partis respectifs.

L'ancien président américain Donald Trump, le 24 février 2024 à National Harbor, dans le Maryland

L’suranné monarque étasunien Donald Trump, le 24 février 2024 à Individu Harbor, à cause le Maryland. © Mandel Ngan – AFP / Archives

Donald Trump, qui avait fait sa vogue donc de sa ouverture opération lauréate en promettant la érection d’un mur parmi les Bordereaux-Unis et le Mexique, assure que l’éloignement de migrants constituerait l’une de ses priorités s’il incarnait réélu. L’suranné monarque a parfois précipité d’attentats pour les sans-papiers, les diffamateur “d’pourrir le famille” des Bordereaux-Unis, des sermon qui ont occasionné la ébahissement parmi ses opposants.

Derrière AFP



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

un marteau triste tué par une balenoptère alliance, une lauréate, suivant les scientifiques

Détourné. Récent retard du vol de SpaceX contre l’ISS