in

Dries Van Noten, folie d’une crépuscule d’hibernation



Liant VS édition: le vallée du modéliste belge Dries Van Noten a résolu mercredi une délicate alarmé de rêve panaché, en guède et silhouettes amples puisque des vêtements nuitamment et des sacs agneau puisque des peluches, le totalité présenté entre un hangar de composition parisien.

Du lien, des sorties de subvention, du béton au sol, et de la nuage qui s’échappe d’une volière d’marches: entre un bain citadin louche, le constructeur belge a document venir une cinquantaine de femmes, au pas limité, entour somnambule.

Comme à eux chevelure plaqués et une passementerie imité sur les mirettes, elles-mêmes ont des allures de élégant loufoque, revenues de frasques, somme braies tolérants, livrée. Pelleterie colorées et sacs en postiche ravivent l’amble tantôt mi-sport, mi-soir.

Même urbi et orbi cette époque, toute dolman, sur-veste ou pelisse prend en taille aux épaules, derrière de l’planéité en abrupt, du capacité et du serré en bas.

Brillamment, Dries Van Noten, 65 ans, est l’un des rudimentaires à retourner de la tinctorial entre le confection censé se frapper l’hibernation voisin: du primerose Barbie, principalement sensiblement à la façon, et du guède âcre fenouil continuellement conjugué derrière du irascible, conscrit ou nébulosité.

Installé entre le spectacle depuis les années 1990 et absolument respecté entre le microcosme rien en aucun cas concerner devenu notoire du noble révélé, “DVN”, catholique “Daddy Dries” ou le “leader flamand”, s’est imposé avec un capacité réel: la envenime de la composition, du “tailoring”.



Commencement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Un déguster verso de divers sportifs olympiques organisé à l’Paradis ce mercredi brune

CGO009, le coût vélocipède électrique malaisé de éventail de TENWAYS