in

Elfyn Evans virtuose du Course Saillie-Carlo subséquemment les paire premières spéciales



Identique patienté, les paire premières spéciales du Course Saillie-Carlo, jeudi brunante convaincu les Alpes-de-Haute-Provence et les Hautes-Alpes, se sont disputées sur des routes sèches, pourtant pas dénuées de embuscades. Notamment verso iceux qui n’ouvraient pas la arrivée, quand des graviers se sont déposés graduellement à cause les cordes au fur et à proportion des passages. Comme ces opportunité, c’est passablement automatiquement le cosmonaute qui s’est fringant en préexistant, Elfyn Evans (Toyota), qui a admis les commandes du compétition.

Le Kymrique a remporté les paire spéciales vespéral, la étrenne en même temps que 5″2 d’avancée sur Ott Tänak (Hyundai), la imminent en même temps que 6″8 d’avancée sur Thierry Neuville, et au aboutissement de ces initiaux 46,20 km, a déjà creusé un charmant abject angle. Le virtuose de l’abri japonaise quand le gagnant du monde en cartouche, Kalle Rovanperä, et Sébastien Ogier sont engagés sur un décret provisionnel, se retrouve au disposition en même temps que 15″1 de moins que Neuville et 21″6 de moins que Sébastien Ogier (Toyota), qui s’est plaint d’ressources une arrivée déjà impudique inférieurement les roues de sa Yaris.

Soucis machinaux verso Tänak

Ott Tänak, qui a déjà rencontré des soucis machinaux sur sa Hyundai, en même temps que son champignon, a détourné bigrement de étape à cause l’ES2 (17″6 sur Evans) et se retrouve à 22″8 du virtuose. Bon baptême de compétition verso Adrien Fourmaux, qui retrouve la strate déesse en même temps que la Ford Couguar de M-Exercice, et visé à la 5e exercice, à 39″ d’Evans, face Takamoto Katsuta (Toyota, +46″3), Grégoire Munster (Ford M-Exercice, +1’06) et Andreas Mikkelsen (Hyundai, +1’08″8).



Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Au Mali, la junte affiche la “fin pour fruit intrinsèque” de l’aval d’Alger

Les gendarmes patrouillent sur des scooters électriques à 2 roues motrices !