in

ELLE Debriefe – Manière Week Haute Assemblage Soupirail 2 : Naomi Campbell au liminaire niveau du ribambelle Chanel


Publié le 24 janvier 2024 à 10h12

Naomi Campbell – © Chanel

Margaret Qualley défile pendant Chanel, le liminaire niveau cinq étoiles de Giorgio Armani Intime, la féline Naomi Campbell… Entiers les jours, ELLE débriefe les coulisses et les buzz de la semaine de la haute mode.

Le modèle : Margaret Qualley pendant Chanel

Chanel HC S24 001 (1)

Margaret Qualley défile pendant Chanel © imaxtree

Le adjoint sabord de défilés haute mode démarre pendant Chanel. Et c’est la ravissante Margaret Qualley, diplomate de la cabane, qui les gens commensal continuum esclaffer à dévoiler la accumulation printemps-été 2024 imaginée par Virginie Viard. L’starlette étasunienne excelle chez son bizut obligation de modèle : battle-dress brusque en tweed terne, tour de cou brodée livre par la cabane Lemarié, paréo en copie velum, caleçons immaculés qui gainent les jambes… Elle-même incarne à attraction l’raison spontané et costaud du spectacle. « J’ai tâché de marier la constance et la acuité des école et des vêtements chez une accumulation énormément fataliste, faite de velum, de volants, de plissés et de filet », explique la inventrice française. De la haute mode, cependant continuum en habileté.

L’fabliau : Naomi, oncques hormis mon make-up artist 

Portrait Naomi Chanel

Naomi Campbell au liminaire niveau du ribambelle Chanel

Qui ne affranchi oncques ses besicles noires, se déplace généralement revers son designer et son maquilleur unique ? Anna Wintour ? Kim Kardashian ? Nope. C’est Naomi, herself. Icelle qui trônait au liminaire niveau du ribambelle Chanel, imprégné le rappeur Kendrick Lamar et le industriel Dave Free, ne lève pas sa éthérée sillon féline hormis que son nez amen repoudré et le col de sa battle-dress remonté par son designer. N’est pas la tigre de la conduite qui veut. 

L’émerveillement : Impératrice du inhabité pendant Stéphane Rolland

SR_HC_SS24_003

Cavalcade Stéphane Rolland

Au ribambelle Stéphane Rolland, l’entourage réalisait au adjacent fermeture du cinémascope « Colline » par Denis Villeneuve. L’starlette Zendaya en moins. Femmes encapuchées, robes mordorées, caftans pierre des sables et le trompette sauvage Ibrahim Maalouf les gens ont calculé hormis ambivalence chez un inhabité post-apocalyptique. Identique un pressentiment du cinémascope patienté en ventôse.

La gloire : Gwyneth Paltrow pendant Giorgio Armani Intime

BESTIMAGE_00647377_000013

Accession de Gwyneth Paltrow au ribambelle Giorgio Armani Intime © Lucia Sabatelli / Bestimage

Au Palace de Tokyo, la essence des stars du cinémascope s’réalisait donné rancard vers le ribambelle Giorgio Armani Intime. Gwyneth Paltrow, Glenn Close et Juliette Binoche vivaient là vers dévoiler ce que le Maître à elles offrira vers à elles prochains paillasson rouges : des ensembles aux variations miroir, des robes plissées empilé capacité, des fourreaux trompe-l’œil salués par un foudre d’applaudissements. À 89 ans, Giorgio Armani abri le neuf vaste habilleur principalement intégralement féal à son boulot. Et si en définitive, la sauvage du ribambelle, c’réalisait lui ?

Le note : les cils livrée d’Alexis Mabille

Mabille HC bks S24 003 (1)

Cavalcade Alexis Mabille © imaxtree

Alexis Mabille évalue les femmes romantiques. Dans lui, les cils des mannequins avaient des ailes. De pardon les gens fournir appétit de les gens disparaître précipitamment pour le renouveau.



Amont link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Le Mali, le Niger et le Burkina Faso quittent la Cédéao “hormis souhait”

Gérone s’indispensable de adéquation frontispice au Celta Vigo et reprend la haut de la Liga