in

Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky vont confirmer un unisson partagé de calme vendredi



Officiel en France avec en Allemagne, le gouvernant ukrainien Volodymyr Zelensky va confirmer vendredi un unisson de calme envers la France, a annoncé jeudi l’Paradis. Ces engagements pourront cogner sur l’taxe d’équipements militaires, la étymologie de soldats ukrainiens ou aussi le raffermissement de son firme de armure.

Publié le : 15/02/2024 – 10:07Modifié le : 15/02/2024 – 10:46

3 mn

Le armature hexagonal à l’Ukraine obstacle une histoire date. Les présidents hexagonal Emmanuel Macron et ukrainien Volodymyr Zelensky vont confirmer vendredi à l’Paradis un unisson de calme dans à elles une paire de contrée, a annoncé jeudi 15 février la gouvernement française.

“Cet unisson récit corollaire aux engagements qui avaient été supposé en mensuration G7 hors champ du colloque de l’Otan à Vilnius en juillet 2023”, a appelé l’Paradis.

Les dirigeants de l’Otan n’avaient puis pas fixé de agenda verso une rattachement de l’Ukraine à l’Mélange atlantique, au large dam de Kiev, néanmoins les contrée du G7 s’trouvaient engagés bruit porter un armature aventurier “sur le large dénouement” pendant de l’soutenir à risquer l’réelle menaçante russe néanmoins comme déconseiller Moscou de toute entrepris future au prix de son abordable.

À engloutir aussiAvec Steadfast Defender 2024, l’Otan imagine le cohésion du mauvais envers la Russie

Le État-Uni a été le initial à parachever un tel unisson donc d’une recherche du Initial légat Rishi Sunak à Kiev le 12 janvier. Les contrée de l’Accession occidentale n’avaient jusqu’ici pas croisé le pas.

La gouvernement ukrainienne a annoncé jeudi que Volodymyr Zelensky se rendrait vendredi à Berlin en comme de Paris.

L’Ukraine repousse des négociations envers une dramatique d’hétérogènes Mémoires, de l’Italie aux Mémoires-Unis. D’hétérogènes contrée se sont autant joints à l’volonté du G7, de la Pologne à la Scandinavie.

Emmanuel Macron continûment en recherche en Ukraine

“Après que la opposition d’effraction de la Russie au prix de l’Ukraine entrera parmi sa tiers période” le 24 février, la France réaffirme pour sa “appréciation à reconduire d’porter, parmi la persévérance et envers l’bagad de ses partenaires, un armature inusable à l’Ukraine et au assistance ukrainien”, souligne l’Paradis.

Ces engagements de calme peuvent cogner sur l’taxe d’équipements militaires modernes, interopérables envers ceux-là de l’Otan, la étymologie de soldats ukrainiens ou le raffermissement de l’firme de armure ukrainienne.

Également de béquilles fermement malvenus verso le Kremlin qui avait déjà jugé en juillet que de similaires garanties porteraient “gifle à la calme de la Russie”.

La bilan est pointue imitation sur le occasion verso les Ukrainiens qui manquent d’gens et d’cocarde, puis qu’une histoire pièce d’dépendance nord-américaine est bloquée au Colloque.

Il s’agit de la tiers recherche du gouvernant ukrainien à Paris depuis le survenance de la opposition, derrière celles de février et mai 2023.

À constater aussiUkraine, une paire de ans de opposition : comme y concevoir aussi ?

Les une paire de dirigeants auront surtout “l’antiquité de disserter de la bilan sur le façade, des besoins de l’Ukraine sur les plats aventurier, bon marché et philanthropique pour que des négociations d’rattachement de l’Ukraine à l’Accession occidentale, desquelles la France apporte totalité son armature”, formelle l’Elysée.

Emmanuel Macron avait de son côté affirmé mi-janvier donc d’une colloque de remarqué qu’il se rendrait “en février” en Ukraine. Interrogé, son cadre a assis qu’il se rendrait caractéristique en Ukraine rapidement, sinon comme de précisions.

Plus Reuters et AFP



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

la skippeuse Clarisse Crémer soupçonnée de tromperie

Contingent olympique aimable quant à le commutateur 4×200 m femelle