in

en conséquence l’Irlande, les Bleues battent l’Écosse



Dans son inférieur conflit chez le Concours des Six Nations, la France s’est imposée chahut en Écosse (5-15), en conséquence bien travailleur entamé la épreuve par une prise pour l’Irlande la semaine dernière.

Publié le : 30/03/2024 – 17:21Modifié le : 30/03/2024 – 17:48

2 mn

Les Françaises continuent sur à elles commercialisée, exclusivement se sont événement alerte. Le XV de France femelle, quasi autre extérieur à de valeureuses Écossaises en figure à la pause, a obtenu non sinon sanction à l’détruire (15-5), chahut 30 ventôse à Édimbourg, tandis de la inférieur date du Concours des Six Nations.

La semaine de interruption qui attend désormais les Françaises, lesquels le futur entrevue les emmènera le 14 avril à Paris extérieur à l’Italie, ne sera pas de passionnément quant à reprocher cette combat beaucoup menaçante quant à la conclusion de la épreuve.

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿🇫🇷 𝟮𝗲 𝘃𝗶𝗰𝘁𝗼𝗶𝗿𝗲 chez ce Concours 2024 quant à nos Bleues !

𝗥𝗲𝗻𝗱𝗲𝘇-𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗱𝗶𝗺𝗮𝗻𝗰𝗵𝗲 𝟭𝟰 𝗮𝘃𝗿𝗶𝗹 𝗮̀ 𝗝𝗲𝗮𝗻 𝗕𝗼𝘂𝗶𝗻 ! 🔥
#ECOFRA #XVdeFrance #NeFaisonsXV pic.twitter.com/b1g9lMZUX0

— France Rugby (@FranceRugby) March 30, 2024

Il faudra impérieusement que les Bleues, travailleur pâles en Écosse, haussent à elles étiage de jeu à Pantalon-Bouin, car elles-mêmes ont été passionnément pénalisées, passionnément imprécises et incapables d’exploiter des séquences de jeu efficaces. 

Hein inventer que l’an ultime à Vannes, les Françaises avaient étrillé les Écossaises 55 à 0 ?

Cependant depuis, le XV du Cactus a bel et travailleur progressé : à l’arrière-saison, elles-mêmes ont remporté le étiage un duo de du WXV, la conte épreuve créée par World Rugby quant à supposer légitimement de épicer le étiage du rugby femelle.

Et le vacance ultime, l’Écosse s’est adjugé une prise réputé à Cardiff (20-18), sa septième consécutive exclusivement essentiellement sa primitive en espace galloise depuis vingt ans, ce qui lui a accueilli de organiser à la 6e agora au ordre global quant à la primitive coup de son dramatique.

Maladresses françaises

Tandis de la primitive vieillesse, dessous un délicat tournesol frais exclusivement par un costaud ventosité, les Écossaises ont événement jacasser à elles blindage effective, qui a passionnément gêné le XV de France, humoriste par éloigné d’errata de dextre dommageables.

Vêtues de délavé, les Tricolores, maladroites, et même fébriles, ont eu délicat gîter le cantonnement écossais, elles-mêmes n’ont pas obtenu à aménager en agora à elles jeu, ni à cristalliser à elles capture territoriale.

Et c’est aussi voisinage automatiquement que le liminaire commencement a été signé par la talonneuse écossaise Elis Martin, sur pellicule porté, différents minutes vis-à-vis la pause (5-3, 35e). 

Au répétition des vestiaires, les Françaises ont poursuivi à eux imprécisions, malmenées de toutes parts, particulièrement en affecté, par des adversaires en crédit. 

Ce n’est qu’à la 52e instant que la abstinence ailière des Bleues Kelly Arbey, quant à sa inférieur collection, est finalement voie briser ensuite l’en-but écossais, quant à amortir un peu d’air à ses coéquipières (5-8) exclusivement sinon hardiment consoler. Et ce n’est pas un inférieur commencement, marqué sur la femme par la tierce suite française Emeline Ramassé, qui a agité les doutes.

Plus AFP





Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Écarté, l’imam Mahjoubi continue à risquer la France

Patrice Collazo (Montpellier) derrière la insuccès avant au Lice Hexagonal : « On refroidissement à couple points simplement l’courbe est titanesque »