in

En Indonésie, une diffus de désinformation met en angoisse les réfugiés rohingyas


Sur les réseaux sociaux indonésiens, des dizaines d’images manipulées ou sorties de à eux entourage ciblent les réfugiés rohingyas. La désinformation est conforme que, même parmi la division d’Aceh, réputée extrêmement généreuse, l’ONU s’apeuré avec à eux sûreté. À nous Concentré, un félibre indonésien médecin de la preuve avec “Mafindo”, décrypte cette culture de colère en suite.

Le 27 décembre 2023, des centaines de manifestants vêtus d’uniformes d’étudiants ont forcé des réfugiés rohingyas à rétracter un antre endémique parmi un dépôt de la convoqué de Banda Aceh, indispensable de la division indonésienne d’Aceh. Des vidéos les montrent en colis de beugler des slogans, analogues que “dégagez-les”, et tonner des réfugiés effrayés, lequel des femmes et de jeunes poupons. 

Ces images, amplement relayées sur les réseaux sociaux et par les médias, ont choqué la groupe rohingya et ses défenseurs : tout période, de divers Rohingyas débarquent sur les plages de cette diocèse, à l’effroyable arctique de l’Indonésie, parmi des canots de correctement. Jusque-là, ils avaient été apanage accueillis par les locaux. 

Horde musulmane élémentaire de Birmanie, les Rohingyas sont persécutés parmi à eux état. Mieux de 700 000 d’convaincu eux ont fui depuis la volcanique peine aventurier qui s’est abattue sur eux en août 2017. Bougrement se sont réfugiés au Bangladesh, pourtant parmi des hasard continuellement effroyablement précaires. C’est depuis la Birmanie ou le Bangladesh que différents prennent la mer.

Que ce paradoxe pour de mauvaises hasard météorologiques ou d’canots surpeuplées et mal équipées, les candidats à l’exclusion dévient continuellement de à eux boulevard et n’atteignent que parfois la motivation objectif, extrêmement continuellement la Malaisie.

02:19

Imminent de 400 réfugiés rohingyas auraient absent en mer suivant les ONG qui tentent de parrainer à elles évolutions. © Twitter/ akmoe2

Bougrement échouent aussi parmi la diocèse indonésienne d’Aceh : puis de 1 600 ont arrivé là-bas en 2023, suivant le Haussé Maréchaussée aux réfugiés des Nations Unis (HCR).

Seulement depuis divers traitement, les Rohingyas ne semblent puis les bienvenus à Aceh : des réfugiés ont été repoussés proximité la mer, d’différentes menacés charnellement et oralement, et des amas du HCR et de l’Concertation Internationale avec la émigration (OIM) ont été menacés et accusés de épauler à un coalition de négoce libéral.

Cette élevé des attitude anti-Rohingyas intervient parmi un entourage d’colonialisme des harangue méchant et de la désinformation en suite au prédisposé des Rohingyas en Indonésie. 

Sur Instagram et TikTok, le rassemblement d’images sorties de à eux entourage et alimentant une représentation annulation des réfugiés rohingyas a explosé ceux-là traitement.

Une vidéocassette infectieuse sur TikTok avance, par type, comparaître des réfugiés rohingyas consumer un fenil. Une percussion d’images inversées (constater ici quoi employer) permet d’en gagner l’prélude : c’est un calcination en 2020 à Cimahi, une convoqué de la division de Fête européen en Indonésie.

Capture d’écran d’une vidéo publiée sur TikTok où l'on peut lire en indonésien : "Des Rohingyas ont brûlé un entrepôt à Aceh parce qu’on leur donne pas à manger."

Acquis d’boisage d’une vidéocassette publiée sur TikTok où l’on peut anéantir en indonésien : “Des Rohingyas ont brûlé un fenil à Aceh étant donné qu’on à eux accordé pas à bâfrer.” © Les Observateurs de France 24.

Une étranger vidéocassette, visionnée puis de 11 millions de coup sur TikTok depuis décembre, exposition un démesuré toue farci de passagers. La vidéocassette a avec explication : “Des Rohingyas sont à froid transportés du Bangladesh proximité l’Indonésie.” Il s’agit en évidence d’un toue efficace des voyages internes au Bangladesh. On peut anéantir le nom du toue sur les images et gagner son trajet à brutalement de cette journal. Par éloigné, une question des images du toue sont extraites d’une grille YouTube bangladaise.

Capture d’une vidéo publiée sur TikTok affirmant montrer un bateau rempli de réfugiés rohingyas venus du Bangladesh pour aller en Indonésie.

Acquis d’une vidéocassette publiée sur TikTok piétiste comparaître un toue farci de réfugiés rohingyas venus du Bangladesh avec avancer en Indonésie. © Les Observateurs de France 24

“Les fausses informations liées aux harangue de colère visent l’mine affectif des gens” 

Ces un duo de vidéos ont été vérifiées par la programme indonésienne “Mafindo”. Suivant l’un de ses journalistes, Aribowo Sasmito, les fausses informations liées aux Rohingyas ont proliféré ceux-là traitement : 

Plein a venu comme une ensemble de gazettes émanant de contrefait bordereaux qui se faisaient couler avec le HCR sur TikTok. C’trouvait [arrivé] au enclin où ils ont dû indiquer avec affirmation que ce n’trouvait pas eux. 

[Utas Cek Fakta Hoaks]
Mohon bijak dalam memproses informasi di internet karena banyak beredar hoaks serta disinformasi tentang #pengungsi etnis #Rohingya maupun @Refugees dan @UNHCRIndo secara masif. Ketahui fakta-faktanya. #NoToHate #LeaveNoOneBehind (1) pic.twitter.com/4BQmJoBnfO

— UN in Indonesia (@UNinIndonesia) December 15, 2023

Parmi ce thread publié sur X, l’ONU en Indonésie instruit sur les fausses gazettes sur les Rohingyas diffusées par de contrefait bordereaux se chanteur couler avec le HCR. Ces contrefait bordereaux ont, par type, sustenté l’aperçu que le HCR au Bangladesh donnait des visa spéciaux aux Rohingyas.

Comme il y a eu de puis en puis de vidéos sur Instagram et TikTok qui dépeignaient les Rohingyas avec réalisant des gens ingrates.

Le corvée comme les vidéos, c’est que les population se laissent couramment sermonner rien observer, particulièrement en ce qui concerne intégral ce qui renforce le apologue que les Rohingyas sont indiscret.

Ces intox dépeignent continuellement les Rohingyas avec n’réalisant pas pouce reconnaissants regard de l’logement indonésien, avec chanteur question d’un nanoréseau de négoce libéral, ou principalement avec réalisant de indiscret, et même de “contrefait” musulmans.

Dans la plupart des Indonésiens sont extrêmement dévot et orientés proximité la progéniture, à eux foi est l’un des obligatoires ingrédients exploités par la désinformation, tablier celle-ci associée à un harangue de colère. 

Il est extrêmement effilé de déconstruire les fausses informations liées aux harangue de colère, car elles-mêmes visent l’mine affectif des gens. Et le intermédiaire le puis bienveillant d’rejoindre une communauté nonne et familiale avec l’Indonésie est d’affilier la adoration et les questions raciales parmi les fausses informations.

Certaines gazettes vont jusqu’à mesurer les réfugiés rohingyas débarquant en Indonésie à la particularité convaincu Israël et Gaza – pourtant parmi un croquis suivant laquelle les Rohingyas viendraient priver la Asie des Indonésiens.

Un contrefait cadencé du HCR a, par type, réticence qu’ils allaient à eux “accorder une île vidée”. Une étranger intox censée comparaître des canots de réfugiés rohingyas est légendée : “La particularité d’Israël se polycopié ici.” Il s’agit mais de canots de pêche passette.

Capture d’écran d’une vidéo publiée sur TikTok affirmant montrer des bateaux de Rohingyas faisant route vers l’Indonésie. Le texte indique : "Protégeons nos mers des réfugiés rohingyas illégaux."

Acquis d’boisage d’une vidéocassette publiée sur TikTok piétiste comparaître des canots de Rohingyas chanteur boulevard proximité l’Indonésie. Le parlement indique : “Protégeons nos mers des réfugiés rohingyas extralégaux.” © Les Observateurs de France 24

Certaines ONG locales commencent à gober à ces harangue négatifs sur les Rohingyas. Quelques de à elles amas reprennent une question du narratif dépeignant les réfugiés avec ingrats ou disposant un indiscret contenance. 

Cette représentation annulation des Rohingyas s’explique pareillement par un affection graduel d’vexation parmi une question de la race d’Aceh, en spécifique sans arrêt de l’incarcération de triade pêcheurs qui avaient aidé à atteindre 99 réfugiés rohingyas piégés sur un toue en colis de distiller, en 2021. Ils avaient été condamnés à cinq ans de forteresse avec négoce de migrants.

Parmi cette diocèse extrêmement aride, l’représentation de réfugiés “ingrats” se diffuse couramment, explique Aribowo Sasmito : 

Quelques cas isolés, où différents Rohingyas se sont éventuellement mal comportés, ont pu concerner généralisés. Et la inférence est l’une des tactiques utilisées avec invoquer la humeur et l’antipathie des population. Tandis cette antipathie existe déjà, il est garanti que les population sont couramment incités à lancer des informations erronées.

Il y pareillement d’différentes facteurs extérieurs qui viennent ajouter ce apologue, avec lors le gouvernant Joko Widodo a dit [en décembre 2023, NDLR] que le rassemblement de Rohingyas gagnant parmi son état augmentait pour du négoce d’entités humains.

Certaines fausses informations sur les Rohingyas concernent des personnes politiques, accusées d’disposer approprié situation sur le prédisposé. Par type, baptême janvier, un enlevé vidéocassette partagé puis de 200 000 coup sous-entendait que le gouvernant indonésien s’trouvait engrené à exclure les Rohingyas. Seulement parmi son harangue étalon non coupé, retrouvé par l’AFP factuel, Joko Widodo ne parle oncques d’bannissement : il dit uniquement envier punir auprès le négoce d’entités humains et s’engage à présenter une dépendance endémique aux Rohingyas “intégral en donnant la avantage aux intérêts des communautés locales”.

“Les Rohingyas deviennent de véritables boucs émissaires”  

Solde que ce affection anti-Rohingya intervient parmi un entourage de approche du liberté et du civisme, comme la éducation des élections le 14 février. Chris Lewa, présidente de l’Arakan Project, une annexion de cotte des Rohingyas, a battu étroitement l’variation de ce harangue anti-Rohingya en suite : 

Lorsque le préalable toue a été repoussé [en novembre], il y a eu un note du intermédiaire du pouvoir des Argent Étrangères qui a évoqué que l’Indonésie n’avait pas signé la Bail de 1951 sur les réfugiés, et n’avait lors aucune crédit de permettre les Rohingyas. Ceci a bougrement été repris parmi le harangue anti-Rohingyas.

Seulement le état addenda comme même soutenu de adorer les lois nationales [qui lui imposent de prendre en charge les réfugiés, comme un décret présidentiel de 2016, NDLR].

Parmi ce entourage d’élections présidentielles, les Rohingyas deviennent de véritables boucs émissaires.  

[Face aux tensions] le métier a dit envier encourager comme le HCR et l’OIM et a donné des instructions, pourtant sur le occasion, ça ne slogan contretype : des Rohingyas continuent d’concerner déplacés par des locaux, différents amas indonésiens de mon annexion n’osent puis avancer parmi les camps. Quelques ont même été charnellement menacés. Avantageusement, ce n’est pas mondialement avec ceci, et différents villageois restent solidaires comme les Rohingyas.

Suivant nos Observateurs, il est effilé d’marquer qui est à l’prélude de la développement de ces fausses informations. Différentes analystes et journalistes parlent d’une “culture” de désinformation qui semble reliée, rien contrôle avec tellement en résoudre les contours.





Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

L’Eurovision refuse de fixer la candidate d’Israël

Les chagrin judiciaires de Donald Trump