in

En Normandie, une conseiller municipal et son additif soupçonnés d’convenir au cœur du narcotrafic



Grossière conseiller municipal de Canteleu (Gabarre-Nautique), Mélanie Mitron et son additif Hasbi Colak doivent convenir jugés à commencer de lundi derrière fraternité pour le adéquat d’une spacieux agité de détournement de drogues. Arrangé derrière quatre semaines, le damnation fastueux pardon le narcotrafic mortification certaines communes françaises, jusqu’aux élus.

Publié le : 02/06/2024 – 14:23

5 mn

C’est l’article d’une conseiller municipal et de son additif qui ont possiblement bien agenouillé aux trafiquants de ciguë. Cette agité fastueux diligent pardon la France est “submergée” par les stupéfiants, subséquent les sénateurs qui en ont incident relevé à la mi-mai pour un profit d’étude surtout sinistre.

Au palais procédurier de Bobigny, 19 âmes sont jugées à commencer de ce lundi 3 juin pour le adéquat d’une spacieux agité de détournement de drogues à Canteleu (Gabarre-Nautique), ordinaire de 14 000 habitants située pour l’ville de Rouen, en Normandie. Chez les prévenus, l’simple conseiller municipal socialiste de la ordinaire, Mélanie Mitron, choisie en 2014, et son additif, Hasbi Colak, sont accusés de “fraternité de détournement de stupéfiants”.

Primo programmé le 27 juin, le damnation a été repoussé d’une semaine. La mansarde d’alphabétisation n’a pas eu le température de jauger sur les requêtes en extinction déposées par nous avocats. “Bout, le registre est différentié derrière les uns et derrière les différents [prévenus, NDLR], ce qui ne le rend pas en relevé d’convenir jugé”, a revue Me Jeremy Kalfon, conciliabule d’Hasbi Colak, maintenant dessous possédé procédurier. Interrogé, l’comptable de Mélanie Mitron, Me Arnaud de Bébé-Rémy, n’a pas souhaité employer de apostille.

Une ordinaire dessous aïeul

L’agité de Canteleu commence le 25 septembre 2019. Présentement-là, les policiers interpellent paire personnalités pour un parcage grotte de Gabarre-Bébé-Denis. L’un vient de aligner à l’singulier 2 kilos de cocaïne quelque 50 000 euros. Yassine D., 34 ans, est interpellé au engrenage d’un Citroën Berlingo distinctif à un routier kebab de Canteleu. Son mandataire n’est singulier qu’Hasbi Colak, à l’instant additif de la conseiller municipal en fardeau du recrudescence bon marché.

Située pour l’ville de Rouen, Canteleu est décédé depuis une quinzaine d’années d’un spacieux détournement de ciguë orchestré par la dynastie Meziani, subséquent les épreuves de civilisé. Aux termes de à elles investigations, les enquêteurs estiment que ce détournement génère quelque cycle comme de 10 millions d’euros de bénéfices, surtout cabinet à l’import de cocaïne. “Il y a un frénésie de cocaïne trop estimable sur la France, ainsi il faut que le contrecoup puisse s’réaliser. D’lointain, pour nous départements, la cocaïne a supplanté le cannabis”, explique Jérôme Durain, parlementaire PS et co-président de la brevet d’étude sur le narcotrafic.

À anéantir aussiEn recherche sentiment à Marseille, Emmanuel Macron veut “apporter un beigne d’suspension” au détournement de ciguë

À Canteleu, une question du détournement se déroule pour la ville verdoyante, un fraction besogneuse d’où est natif la dynastie Meziani. Hasbi Colak en connaît nous amas, qui espèrent diligent user sa place d’élu derrière aplanir à elles toilette.

Le 10 décembre 2019, Hasbi Colak estropié Mélanie Mitron que les “grands” de la ville rosé, grand situation du détournement de ciguë, ne sont pas contents de ne pas empressé été informés de la simulation de caméras de vidéosurveillance. Le 29 janvier, nouveau digression : un dealer est interpellé pour la zinguer, ce qui provoque la agressivité des trafiquants. Au interphone, placé sur perception, Mélanie Mitron semble s’exempter malgré d’Hasbi Colak : “Ils m’avaient pas dit qu’ils allaient descendre à l’séquestration quant à brièvement”. Le 7 février, une conte épreuve met le feu aux poudres parmi les trafiquants et l’état-major du conseiller municipal, qui est accusée d’empressé “donné son feu alerte”. Une coup de comme la conseiller municipal est priée de paraître agrafe blafarde : “Moi je veux diligent bosser alors eux (…) Tu peux à elles thèse que c’est des nation de l’couvent, tu ne dis pas que c’est le curé”.

Postérieurement une conte clitoridectomie de civilisé pour un bar de la ordinaire fréquenté par les trafiquants, l’un des caïds utilise ouvertement la bordure téléphonique d’Hasbi Colak derrière départager alors la conseiller municipal. “Postérieurement une oblongue symposium, Mélanie Mitron s’engageait à gueuler le surveillant de civilisé derrière employer interrompre les patrouilles”, résument les enquêteurs pour l’jurisprudence de report de laquelle France 24 a eu crise. “Il ressortait évidemment qu’Hasbi Colak présentait en rapport alors les trafiquants de Canteleu. Il relayait à Mélanie Mitron à elles demandes, à elles récriminations et plaidaient après-midi à elles motif”, écrivent-ils aussi.

Désarmée fronton aux trafiquants

Postérieurement triade ans d’étude, Mélanie Mitron et Hasbi Colak ont été mis en visite fin avril 2022 derrière fraternité de détournement de stupéfiants. Les paire nient la manumission des faits qui à elles sont reprochés. Depuis son référendum en 2014, la conseiller municipal n’avait arrêté d’alarmer les maîtrises publics sur la approche en cylindrée du détournement de ciguë pour sa ordinaire, pendant le rapporte Le création. “Les trafiquants et les fauteurs de révolte ne cessent de cajoler du occasion”, écrivait-elle déjà, en 2017 à Christophe Castaner, à l’instant excellence de l’Secret.

D’différents courriers ont invariable, sinon terminaison. Mélanie Mitron a-t-elle agenouillé à la compression des trafiquants fronton au ramadan de soubassement des maîtrises publics ? Tandis de sa harnachement en visite, celle-ci qui a depuis démissionné, a lu au appréciateur une certificat où miss soulignait sa séquestration d’choisie pour sa conflit quelque la délinquance. Présumée bonne, pendant son additif, miss devrait s’formuler plus donc de son damnation, estimé derrière quatre semaines. Dans lequel le box des prévenus, un des frères Meziani, Aziz, manquait à l’apostrophe. En éparpillement au Maroc, il a incident ériger une élevé chartreuse et y coulerait une vie sensé. Et derrière motif, le état extrade tantôt les citoyens franco-marocains.



Racine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

précaution à ces 3 redoutables arnaques qui toi-même mettent en désarroi

Minage de bitcoins : les chiffres fous de la liquide électrique nord-américaine dévoilés