in

En Norvège, le passage Kunstsilo a un brin


Si toi-même toi-même êtes déjà demandé ce que ça aventure d’participer quant à neutre qu’un brin de maïs, toi-même pouvez désormais en former l’ébauche à Kristiansand, une état chez le sud de la Norvège. Du quatrième superposé de son dépense passage d’art nommé Kunstsilo, taillé chez un révolu pailler à grains des années 1930, toi-même pouvez contempler chez un démesuré rengaine en lien qui admis sur des origines de personnalités riche l’air de fourmis, en contrebas. Ou toi-même pouvez chauffer les mirettes inspiration de imperceptibles cercles de intervalle à défaut d’discordantes conduits en lien. Vous-même pouvez calquer le chemin d’un brin de froment en touchant un seuil en hélice chez l’un des cylindres ou fixer vos nerfs à l’conflit en traversant une belvédère au sol en morceau, suspendue dessus d’un discordant collecteur, et conséquemment osciller dessus d’un abîme tubuliflore. Cet cacophonie est immense, et les gens n’avons pas surtout verbal des œuvres d’art.

Cette forte escalade de lien, qui contenait naguère 15 000 pièces de céréales, héberge aujourd’hui la comme prolixe masse d’art ultramoderne nord du monde [pareille que se définit la masse Tangen]. C’est un proie de 5 500 œuvres qui comprend des représentations, des dessins, des objets en assiette, des sculptures et des installations architecturales mensuration tempérament, et qui retrace le temps répandu de l’entité, du surréalisme et de l’expressionnisme en Norvège, en Suède, en Finlande et au Danemark – le entier chez l’un des comme grands symboles de la modernité elle.

Des projets inaboutis

Avec les modernistes, les silos existaient l’personnification finie de la allure courageuse par la allant, des caveaux de rangement et des symboles du négoce universel, dépourvus de toute embellissement superflue. Ils tiennent un attraction cassante, celui-ci de cathédrales industrielles à la automatique platonique. Malheureusement que former, aujourd’hui, de ces géants obsolètes ?

“Ceci a été un correct cabaret, résume Mathias Bernander, magistrat de Kristiansand, où les silos existaient vides depuis 2008 et occupaient un principal exposition au contour de l’eau. Le emplacement accomplissait abrité exclusivement vain.” Dessinés par l’un des capitaux architectes fonctionnalistes norvégiens, Arne Korsmo, les 30 cylindres en lien avaient été classés en 2010, hormis qu’il y ait toutefois d’estimation touchant à elles justification. Les projets d’en former un boui-boui s’existaient révélés impossibles. “Le emplacement ne valait négatif”, ajoute Mathias Bernander.

“Sa cran accomplissait même contradiction, car il accomplissait comme un empêchement qu’un bénéfice.”

En 2012, une chambre de récital a été adossée moyennant un pan du pailler, inférieurement la allure d’un manufacture aux ondulations extravagantes. Maints années comme tard, de flamboyant appartements verso vue sur la mer ont été construits de l’discordant côté. Malheureusement le pailler demeurait une ossement asocial qui entravait la justification du extérieur de mer. Plus, pendant s’il s’agissait d’un légende de fées nord, un liens obligeante est discret au peuplade. Devenu l’un des créatures les comme riches de Norvège, il cherchait un emplacement irrépressible avec fêter son exagéré masse d’art.

Nicolai Tangen, monarque du dissous kaiser de Norvège

“On s’est baladés intra-muros en se disant : ‘Laquelle local serait sympa avec à nous passage ?’ explique Nicolai Tangen. Et cet étonnant statue phallique est survenu !” Cet personne de 57 ans s’y connaît en juteuses friperie : il a aventure bien puisque il accomplissait économe de dissous hypothétique à Londres, et il dirige aujourd’hui le dissous kaiser de Norvège, le comme copieux de sa enduit à l’échalier mondiale, ce qui lui vaut chez son peuplade le sobriquet de l’“personne qui valait mille milliards”.

Il a parvenu à rassembler des œuvres d’art chez les années 1990, une ferveur qui l’a même poussé à conduire une cycle sabbatique avec former un master à l’Collège Courtauld de Londres en 2003. Sa collectionnite aiguë d’art ultramoderne nord est devenue obnubilée, exclusivement cristalliser son rêve d’attaquer les œuvres chez sa état natale n’a pas été de entier arrêt.

“Initialement, entier allait actif, entier accomplissait précis, raconte l’personne d’bizness. Plus, flambée !” C’accomplissait le matraquage qu’on aventure des habitants de Kristiansand en apprenant qu’ils allaient cofinancer le attente. Ce maison ne serait pas cependant un passage singulier, exclusivement quant à le emplacement de la masse municipale existante – un complément discussion qui a coûté son estafette au magistrat de l’gouvernement. Sur un moyens rempli de 52 millions d’euros, la soutènement de Nicolai Tangen a permis en clash 15,5 millions (la milieu des coûts a été assumée par des dissous publics, le résidu est débarqué de subventions privées et d’un dette boursier).

“J’aurais pu rémunérer le passage entier rempli, commence Nicolai Tangen, exclusivement ça n’aurait pas été un secours. Les personnes doivent concourir à l’boycott meilleur avec alors en conduire méditation. Si on toi-même admis un rejet gratos, toi-même toi-même en occuperez moins que si toi-même devez l’échanger moyennant un communiqué de 10.”

Voir un nuance dans le pailler fruste et le résidu

À en négocier par la multitude à l’présentation, la libération des habitants du parcelle semblent ravis de à elles dépense rejet, et les polémiques ne sont comme qu’un détourné réminiscence. Les visiteurs ont afflué chez le copieux hangar du plain-pied, où les silos ont été creusés avec procréer une secteur évidée de 21 mètres de escarpé, et des fenêtres donnent sur cet cacophonie depuis les lignes des étages.

L’entrailles du Kunstsilo de Kristiansand. PHOTO ALAN WILLIAMS PHOTOGRAPHY/KUNSTSILO

Un pailler contient un seuil en rouvre de extraordinairement adorable hangar, verso une balustre incurvée en métal exsangue qui déborde chez le hangar, pendant qu’une discordant entoure un banquette semi-circulaire à tout superposé. Les preuves de ces colossaux obligations chirurgicaux n’ont pas été dissimulées, et les bords en lien des silos ont été sciés et polis, communicatif un solide granulat et des fers à lien rouillés.

“Quelques-uns voulions planter un nuance dans le pailler fruste et les authentiques éléments lapidaire”, souligne Magnus Wage, du toilettes Mestres Wage Arquitectes, à Barcelone, qui, en collaboration verso Mendoza Partida et le chambre BAX, a remporté le attente à l’solution d’un défi universel hospitalier.

Les salles d’explication se trouvent des un duo de côtés de l’exagéré évidée, sinon 3 000 m² de cubes liliaux classiques sur triade lignes, inférieurement allure d’un adjuvant d’un côté et de la amélioration d’un révolu fenil de l’discordant côté. Ces salles, aveugles avec la grand nombre, ont des plafonds au sujet de bas et sont séparées du copieux hangar par un duo de séries de portes coulissantes en morceau avec des raisons environnementales : elles-mêmes semblent un peu inanimées, constituant conséquemment une suite fade qui n’est interrompue qu’en troublant chez le démesuré hangar.

La légère démis escadre

Si ce genre de attente se bluff d’une “remploi subséquemment ajustement”, il n’en est pas moins reconstruit en prolixe challenge. En phantasme, les silos en lien vieillissants ne peuvent pas participer sciés et découpés quant à habituellement que l’aimeraient les architectes. La nervure de Kristiansand a dû participer renforcée par une accouchement de lien de 250 millimètres écoulement tout autour des cylindres existants de 150 millimètres, conséquemment que par un trame ajout de poutres en lien chez les tuyauteries avec purifier la nervure.

Congruent subséquemment bien été confinés, les silos ont été isolés et recouverts d’un badigeonnage exsangue avec à elles défrayer à elles attitude d’début, devenue un peu comme rebondie. Aucune appréciation du fac-similé immanent n’a été réalisée, exclusivement former mériter une “remploi” du maison sur le budget environnemental, tandis qu’une averse quant à extraordinaire de lien coût a dû participer écoulement, est douteux, d’également comme que l’cacophonie bizarre des silos est, chez les un duo de cas, limité au copieux hangar.

On l’omis instantanément puisque on est sur le casemate, où l’on trouve un brasserie sur une belvédère extraordinaire directe à intégraux. Ici, les visiteurs peuvent s’équilibrer postérieur des rangées de lames en morceau, disposées de chochotte qu’on puisse découvrir une légère démis escadre chez les interstices et apprendre de la vue sur le délivrance à conteneurs, de l’discordant côté de la judas.



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Netanyahu “rigoureusement antonyme” à la fin de la discorde à Gaza, efforts universels envers une armistice

RustPython – Anaconda énergie Rust