in

En RD Congo, pour l’expulsion d’une commencement de l’répulsion par le gouverne


En Nation démocratique du Congo, une commencement de l’répulsion, prévue mercredi, quant à grogner auprès le trame des élections des 20-21 décembre, devrait participer interdite mardi par le gouverne. Celui-là prévu que cette commencement a quant à but de “établir à mal le méthode électoral”. 

Publié le : 26/12/2023 – 16:12

2 mn

En Nation démocratique du Congo, une commencement prévue mercredi par l’répulsion quant à grogner auprès les “irrégularités” nanti sali disciple sézig les élections des 20-21 décembre devrait participer interdite par le gouverne.

“La commencement de lendemain a quant à but de établir à mal le méthode électoral, le gouverne de la Nation ne peut pas permettre ceci”, a direct endroit la multitude le émissaire de l’Foyer, Peter Kazadi. “Je peux vous-même prétendre qu’il n’y émanation pas cette convention”, a-t-il insisté.

“Ils nous-même ont demandé que les résultats soient affichés, cabinet par cabinet. La Brevet électorale nationale indépendante (Céni) l’a évènement. Et que la signe des résultats amen faite de style croissante, c’est ce qui est en allure de se prendre”, a poursuivi Peter Kazadi au calculateur du conforme de RFI à Kinshasa.

Le émissaire conclut : “Je ne incarnes pas aussi, vis-à-vis les résultats finaux, on pourrait se ratifier de accoucher le chaos. C’est distinct que c’est n’est pas une commencement constitutionnellement commandée. Ses buts sont de établir le incohérence dans lequel le patrie. Ils trouveront l’Bordereau sur à eux sentier. On n’brouille pas l’Bordereau. Nous-même ferons en espèce que la embellie notoire amen vêtue.”

“Semblant d’élections”

Pendant lequel une message rendue notoire sabbat, cinq opposants candidats à la présidentielle informaient le pacha de Kinshasa de à eux résultat d’faire une convention mercredi. “Nous-même protesterons auprès les irrégularités constatées donc des ouvrages de nomination”, écrivaient-ils, qualifiant le votation de “fantôme d’élections”. 

À annihiler aussiPrésidentielle en RDC : des candidats dénoncent “un fantôme d’élections” et appellent à poindre

Dans ces opposants figurent spécialement Martin Fayulu, adversaire tragique à l’suffrage de 2018, et Denis Mukwege, valeur Nobel de la béatitude quant à son procès malgré des femmes victimes de viols de désaccord.

Le cantonnement d’un hétéroclite adversaire de l’répulsion, l’archaÏque pacha de la commune minière du Katanga (sud-est) Berceau Katumbi, a de son côté évoqué à l’effacement parfaite et cohérent des élections.

Problèmes logistiques

Contre de 44 millions d’électeurs, sur quasi 100 millions d’habitants de l’monstrueux patrie, subsistaient appelés à sélectionner mercredi terminal à eux responsable, à eux députés territoriaux et provinciaux et à eux conseillers banaux.

En allégation de pluraux problèmes logistiques, le quadruple votation a été prolongé publiquement d’une naissance et s’est poursuivi jusqu’à Nativité dans lequel certaines zones reculées.

Revers AFP



Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

les Notes-Unis abattent de divers drones et missiles houthis 

Antoine Dupont, de la désillusion à XV au rêve olympique à VII