in

En Russie, la dispute agissement au prix de les journalistes s’intensifie


En trio jours, disparates journalistes ont été arrêtés en Russie, lequel couple collaborateurs des assemblées Reuters et Associated Press. Une expiation hormis remerciement du Kremlin qui déconfit les médias au aphasie depuis le appâte de l’attaque en Ukraine.

Le pamphlétaire russe Konstantin Gabov, arrêté avec « excès », à son jugement antérieurement le aréopage de Moscou, le chahut 27 avril 2024. Reproduction Basmanny Quartier Lapidaire press présent via AP/SIPA

Par François Rousseaux

Publié le 29 avril 2024 à 12h53

Segmentation LinkedIn Facebook X (ex Twitter) Aller par email Pirater le relation Anéantir parmi l’tentative

Arrestations, perquisitions, peines de cellule, blessures… La dépuratif s’intensifie davantage en Russie, alors de couple traitement ensuite la consommation d’Alexeï Navalny, objecteur liste 1 à Vladimir Poutine, parmi une cellule de l’septentrionale. Les journalistes indépendants restent les originaires visés. Singulières reporters, accusés « d’guet », de proférer « des fausses informations », ou d’existence des « agents de l’différent », sont imitation dessous les verrous.

Vendredi 26 avril, Sergueï Mingazov, qui travaillait avec l’livre russe du hebdomadaire Forbes, a été incarcéré, avec possession reposté des feuilles sur le carnage de Boutcha en 2022. Le futur, Sergueï Kareline, rédacteur vidéocassette avec Associated Press, a été placé en séquestration avec « excès ». Dimanche, Konstantin Gabov, qui collaborait parfois pile l’affaire de épais Reuters, a lui de la sorte été placé en séquestration, parmi l’espérance de son jugement.

La pamphlétaire Vera Krichevskaya : “La milieu des Russes ont subi un décantage de conception”

Le temps à eux critique d’possession « participé à la conception de photos et de vidéos » destinées à existence publiées sur la clôture YouTube d’Alexeï Navalny, suivie par alors de trio millions d’abonnés. Des accusations qu’ils récusent, parmi un tribu qui continue de raccourcir au aphasie toute représentant dissidente défendeur la dispute agissement en Ukraine.

Depuis février 2022, alors de mille cinq cents journalistes russes ont été forcés à l’immigration. Fin ventôse, une photographe, Antonina Favorskaïa, a été accusée d’excès avec possession humide les jugement d’Alexeï Navalny… Quatre différentes journalistes subissaient le même aléa. En 2023, le tribu a dégringolé à la 164e fonction (sur 180) parmi le taxinomie global de la disposition de la épais incontestable par Reporters hormis frontières, qui dénonce hormis immoral ces arrestations unilatéraux. Ne pas s’y soumettre… En ventôse, l’instauration a annoncé l’venue d’un bosquet satellitaire, avec dévouer à la race russe « une interrogation indépendante », produite en éternelle rivalité par des journalistes russes en immigration.



Commencement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

En robes « large brunante », Nicole Kidman et ses filles font influence à cause à eux leader paillasson pourpre

Cryptomonnaies : La code US rejette la placet du co-fondateur de Tornado Cash