in

Envers Selma Bacha, les Bleues ont « manqué de bassesse » lorsque de la Conflit du monde



Interrogée par un échantillon de lecteurs du Perfectionnement, la latérale malappris internationale de l’OL Selma Bacha est revenue sur l’disgrâce des Bleues en quarts de dénouement de la Conflit du monde féminine, l’été final, au frontière d’une séminaire de tirs au but délétère malgré l’prude (0-0, 6 t.a.b. à 7). « Contre mon penalty (tir au but) raté, je me suis dit que j’avais quelque donné et que je n’avais vétille à désapprouver », témoigne la joueuse de 22 ans.

« On doit participer tout autour de l’magistrat en cas de discussion »

Estimant que les meilleures joueuses actuelles sont l’attaquante de l’OL Eugénie Le Ordonner et la milieue de position espagnole Aitana Bonmati (FC Barcelone), sacrée recordwoman du monde revers la Roja, Bacha affectionné que l’protégé de France a brugnon pendant « l’intérêt » au Total, regrettant que les Bleues, préférablement que de fixer à elles jeu, soient rentrées pendant celui-là des Australiennes. « Possiblement que l’on a manqué de bassesse contre. Empressé sûr qu’il faut célébrer l’magistrat […] seulement, pendant un gobelet de dénouement de Conflit du monde, je pense qu’on doit participer tout autour de l’magistrat en cas de discussion. Et il n’y a pas que pendant le foot. Regardez le rugby ! »



Prélude link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Russe et Sabra, le débours Ilia de débours rattrapé par la belligérance

Voilà quoi révolutionner votre matricule de bigophone WhatsApp