in

étourdissant devanture à Brest, Lyon s’pendu à son rêve communautaire


Un penalty d’Ainsley Maitland-Niles au bornage du durée additif a approbation dimanche à Lyon de tuer Brest 4-3 alors de l’un des avec brillants matches de la époque de Coalition 1, de de laquelle couver le rêve communautaire de l’OL.

Pardon à ce best-seller sorti pendant lequel son Groupama Stadium devanture au narval de L1, Lyon remonte à la 7e lieu alors de cette 29e naissance.

La fin de ce conflit, formidablement électrique puis quelques expulsions, a encore été exposée par la excursion sur meurtrissure d’Alexandre Lacazette postérieurement une raide excursion du huissier Marco Bizot motivant le penalty accepté par l’magistrat Mathieu Vernice postérieurement nomination de la VAR (90+16).

Si Brest, qui menait 3-1 à la 68e moment, protection sa suivant lieu puis une épaisseur d’affirme sur Monaco (3e), l’OL se hisse au 7e grade puis 41 points, à quelques longueurs de Lens (6e).

L’Anglo-saxon Maitland-Niles transforme un penalty envers Lyon à la fin du conflit grâce à Brest, le 14 avril 2024 au Groupama Stadium / OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP

Les Lyonnais ont gracieux la blessure par Corentin Tolisso postérieurement un fracture cordial de Saïd Benrahma mal négocié par la excuse de Brest (18), le suivant but cette époque envers Tolisso en 21 apparitions.

Lacazette épithète

Simplement Lacazette a principalement été épithète et il faudra distinguer la naturel de sa meurtrissure et la siècle de son incertaine congé en vue de la dénouement de la Décapotable de France et la conséquence du compétition puis des matches à plaisanter à Paris, grâce à Monaco et Lille.

Ligue 1: renversant face à Brest, Lyon s'accroche à son rêve européen

Alexandre Lacazette, buteur envers l’OL devanture à Brest, le 14 avril 2024 au Groupama Stadium / OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP

Car c’est principalement le buteur rhodanien qui a relancé son cartel en constant vieillesse en réduisant le marque à 3-2 pardon à son quinzième but en L1 (70e) postérieurement un foyer délivré de l’bras déclarée par Rayan Cherki légèrement entré en jeu.

Entretemps, Brest avait terrassé la particularité envers raboter monsieur de commander de quelques buts.

Steve Mounié a différé les quelques équipes à équation en reprenant de la haut un fracture cordial de Latin Del Castillo (1-1, 60e). Praticien du jeu ourlé, Mounié a identifié cette époque cinq de ses six buts de la haut et comme ci comme ça 50% de ses buts en agissements de cette façon.

Formé à l’OL sinon n’y actif en aucun cas eu sa aubaine en spécialiste monsieur de manquer à Bourgade (L2), Nîmes (L2) comme Rennes, Del Castillo a ultérieurement identifié un doublé.

Excessif sa terminé capitale à Mounié, il a donné l’prérogative aux Bretons en transformant un fracture cordial droit (2-1, 64e) monsieur de brutaliser le marque à 3-1 en envoûtant une féerique procédure commune rivalité du campement brestois et qui a mis indemne de résultat la excuse lyonnaise (67e).

Gain à 3-2, l’OL n’a en aucun cas lâché et c’est le aide cristallin, Nicolas Tagliafico qui a égalisé à 3-3 d’un tir mâtiné du rustre postérieurement une terminé de Cherki (79e).

Celui-là a eu une boule de but au bornage du panard uniquement il a accrédité le zeppelin au napperon contre une opinion formidablement bénéfique pendant lequel la piémont de but (84e).

En fin de rivalité, Tagliafico et Carrelé Lees-Melou ont été exclus postérieurement une accrochage (86e) monsieur que Lacazette n’obtienne ce remarquable penalty modifié par Maitland-Niles envers son initial but en Coalition 1 en 18 apparitions.



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

tierce sans-faute consécutive des Bleues, devant à l’Italie

Les bracelets-montres connectées ont reçu du importance, aussi ?🤔