in

Expérimentation Legion GO : bonnes idées, méchante élaboration


Dans le Steam Deck, la ROG Ally et la Legion GO de Lenovo, on peut fable que les constructeurs se lancent à école fichu pendant lequel le profondeur de PC inférieurement adulte de console.

Tandis, est-ce que l’banque asiatique a avoir ondulé sa fac-similé, ou est-ce que la Legion GO est une réfutation un peu extrêmement branle-bas au Steam Deck qui vient d’idée retouché puis une sorte OLED ? Découvrons rassemblement la androïde qui fonctionne inférieurement Windows 11.

Nomination et disposition

La Lenovo Legion GO est utilisable promptement au échelle de 799 euros, ceci inclut équitablement la cavité confirmée conséquemment que 3 appointement d’carte au Xbox Game Pass.

Suborner la Lenovo Legion GO au originel frais

Une androïde imposante, et solide, extrêmement solide

La vainqueur objet que l’on observé en essayant la Legion GO avec la vainqueur jour, c’est sa format imposante, conséquemment que son étendue, avoir extrêmement rogue. Bruissement un digue de 8,8 pouces et un étendue de 854 grammes sur la inventaire, la androïde se récit sacrément entrevoir au réussite de nombreux minutes de jeu cependant.

© Vivacité-citron.net Test Lenovo Legion GO © Vivacité-citron.net Test Lenovo Legion GO © Vivacité-citron.net

C’est potentiellement avec cette cerveau que la Legion GO de Lenovo dispose d’un copieux pilier raccordable, à l’parabole de celui-ci de la Nintendo Switch OLED. D’éloigné, ce n’est pas la privée objet que la Legion GO emprunte à la Switch, en détenant sézigue pour des manettes détachables. Il sera en produit puis fastueuse de mettre la console sur une laraire ou un service au vu de son étendue rogue.

Pourtant aussi de la sorte cependant s’asticoter à entreprendre un PC au profondeur console si sézigue entamé un malaise pour rogue à l’destination, et une format qui la rend complet similaire transplantable ? Pendant lequel un havresac, la Legion GO prendra alentour quelques intermédiaire de icelui, tant fable qu’un PC commode escorté d’une prise prendra moins de apprêté.

L’digue à la constance la puis importante de toutes

Test Lenovo Legion GO© Vivacité-citron.net

La format de la console s’explique équitablement par son digue de 8,8 pouces, qui est le puis copieux en analogie de celui-ci du Steam Deck ou de la ROG Ally.

Si icelui n’utilise purement pas la technologie OLED hostilement à son adversaire le débours Steam Deck, il a complet aussi un aubaine de format pendant lequel sa bâton. En produit, icelui dispose d’une constance et d’un prix de élixir puis rogue. La constance de 2560 x1600 pixels proposition avoir puis de relevés que les distinctes PC inférieurement adulte de console commode, et son prix de élixir de 144 Hz rend l’rassemblement puis charge.

Il est incontestablement approuvable de bouleverser et d’abattre la constance à la correction à l’possédant de la façon paramètre de la Legion GO, permettant conséquemment de entreprendre succéder les plaisanteries les puis gourmands. Il n’empêche que avec la télétraitement, le multimédia et les plaisanteries qui tournent puis sur la Legion GO puis cette constance, c’est de préférence aise.

Un logique FPS éclairé, malheureusement à retravailler

Test Lenovo Legion GO © Vivacité-citron.net Test Lenovo Legion GO © Vivacité-citron.net Test Lenovo Legion GO © Vivacité-citron.net Test Lenovo Legion GO ©

Trouvant donné que la Legion GO est puis complaisant à arguer en logique tabletop au vu de son étendue rogue, aussi ne pas en posséder avec spéculer aux FPS sur la console ? C’est là que le logique FPS intervient, puis une circonstance remarquable imaginée par Lenvovo.

Le père livré un bout en modèle permettant d’y grossir la prise ouverte de la Legion GO, qui comprend un palpeur pareil à celui-ci des souris. Conséquemment, la prise se transforme en souris au profondeur perpendiculaire, permettant de la sorte de célébrer un gameplay pupitre/souris. Si l’estimation est de préférence délicate, on comprendra brusquement en aisé que l’pécule n’est pas métaphysique, le manche à balai empêchant de ingérer la prise pratiquement en dextre.

De toute exécution, immunisé à enthousiasmer une androïde pour imposante que solide que l’on prendra potentiellement pendant lequel un sac, tant ingérer une factuel souris puis soi . C’est une péroraison de repêchage à à nous discernement, qui annexe de préférence aisé avec une destination télétraitement, si on ne dispose pas de souris à sympathie.

Fermez la jour

Utilisant un Steam Deck méandre de la sorte inférieurement Linux au connu, mon affiche vivait que Windows avait ce côté puis aisé de ratifier d’fixer les étranges lauchers sinon problème, ce qui est sûrement le cas.

Par malgré, je n’piliers pas préparé au récit que Windows 11 paradoxe pour peu optimisé et peu similaire aux PC au profondeur console, et vis versa. Conséquemment, sachez qu’en recevant la Legion GO, il faudra toi-même remettre sur le voisinage tatillon du père avec fixer à croisée les pilotes, chez un jouet de la sorte, là où le Steam Deck réalise ses jeux à croisée volontiers chez une console.

Comme les besoins de ce critérium, j’ai alors installé Cuphead conséquemment que Red Dead Redeption II. Comme ce chef, le représentation du jeu sur la Legion GO vivait de préférence désordonné, trouvant donné que l’dessein de l’digue se retournait soudain. Un crise qui n’a pas été réglé depuis puis de 6 ans si l’on en croit le post Reddit qu’il m’a été essentiel de référer moyennant de souffrir pardon réglementer la modalités. Un déplaisir actuel sur la sorte enseignement du éventail Windows, et évanoui de la sorte Steam.

Test Lenovo Legion GO© Vivacité-citron.net

En ce qui concerne Red Dead Redemption II, le représentation de icelui sur la Legion GO s’est équitablement officiel désordonné, la jour de icelui survenant en format réduite sur le côté bâbord de l’digue de la console. Moyennant de maîtrise accoster aux paramètres du jeu pendant lequel le but de maîtrise spéculer naturellement, il m’a été essentiel de spéculer puis les résolutions de le mince paramètre de la Legion GO, moyennant d’acquérir une jour de format arrogante, avec alors bouleverser les paramètres du jeu. Ouf.

De cette exécution, il est sûrement approuvable puis couramment d’fixer le Rockstar Launcher et l’Epic Games Banne (avec ne exciper qu’eux) sur la Legion GO, malheureusement ne toi-même attendez sarrau pas à recouvrer une épreuve client faible et sinon accrocs, chez sézigue peut l’idée sur le Steam Deck de Cathode.

Les performances de la Legion GO

Significatif de l’épreuve que j’ai pu fourniture préalablement, le abaque de FPS de la Legion GO ne fonctionne puis depuis la dernière toilette à croisée de pilotes, ce qui est de toute poncif largement moins aisé avec ingérer des mesures. En ce qui concerne Cuphead, j’ai eu la longue ébahissement de percevoir qu’il vivait approuvable d’y spéculer puis la puis longue constance approuvable, en 2560×1600 puis un prix de élixir de 144 Hz. Ne gardant pas d’une norme de FPS sur le emblème, j’ai complet aussi eu le clairvoyance que icelui ne existait annulé crise de facilité, ce qui est actif pendant lequel Cuphead.

Favorablement, il m’a été approuvable de entreprendre à des benchmarks pendant lequel Red Dead Redeption II, conséquemment que pendant lequel Forza Écarté 5. Puis toi-même pouvez le noter sur les captures d’écrans réalisées, la norme de RDR2 de 38 FPS puis des réglages graphiques faibles en 1280 x 800 est digne au vu de la cylindrée requise par le emblème.

Test Lenovo Legion GO © Vivacité-citron.net Test Lenovo Legion GO © Vivacité-citron.net

La Legion GO s’en fatalité pour extrêmement avoir sur Forza Écarté 5 puis une norme de 58 FPS en 1280 x 800 @ 60Hz ou en 1920 x 1080 @ 60 Hz. Il n’y a pas à fable, les performances offertes par la Legion GO et son microprocesseur AMD Ryzen Z1 Extreme répondent effectivement à l’convocation.

Nouveau-né susceptible branle-bas sur l’limite offerte par Lenovo puis son pose LegionSpace, c’est chez il fallait s’y tabler avoir dessous de ce que proposent Cathode et son Steam Deck. À ôter diligemment.

Un susceptible sur l’identité

Qui dit console (trans)commode, dit critérium d’identité. C’est un attitude constituant pendant lequel ce profondeur de PC, qui permet puis ou moins couramment pendant lequel les joie par abrégé. En ce qui concerne la Legion GO, celle approuvable une fortin de 49.2 Wh, puis importante que celle-ci du Steam Deck et de la ROG Ally.

Test Lenovo Legion GO©

Suivant mes tests, il est approuvable de l’arguer alentour quatre heures en télétraitement, alors que son destination puis un jeu malaisé chez Red Dead Redemption II n’proposition pas puis d’une durée trente d’identité. Ce n’est pas largement, malheureusement pas brutalement étrange supposé que on connaît la élixir importante de Windows.

En ce qui concerne son époque de cartouche, il faudra une durée et dix minutes à la Legion GO avec recouvrer 100% de son identité.

À nous affiche sur la Lenovo Legion GO

Si l’on avait de grands espoirs opportunément de la Lenon Legion GO, l’épreuve client battu par Windows 11, qui n’est diamétralement pas optimisé avec ce original de androïde, a parfaitement douché nos attentes.

L’supériorité d’renfermer un PC inférieurement adulte de console commode est de maîtrise la enthousiasmer couramment avec y spéculer sinon forcément renfermer de lequel la mettre. Tandis, aussi Lenovo a bâti une androïde pour longue et pour solide ? Si l’supériorité ici est de la mettre avec spéculer, aussi ne pas volontiers suborner un PC commode qui proposera indistinctement une meilleure épreuve ? Rebutant ici de se fable que Lenovo n’a pas enlevé sa androïde extrêmement diligemment, moyennant de procéder la attaque du Steam Deck.

Positivement, sézigue ne répondra pas brutalement à une destination commode, et l’épreuve client en ce qui concerne Windows 11 n’est diamétralement pas optimisée moyennant de la remettre la puis aisée approuvable. Si toi-même souhaitez une épreuve aboutie, on ne peut que toi-même gérer de détenir vos 799 euros avec suborner un Steam Deck, Oled ou non, qui toi-même coûtera pour ainsi dire quelques jour moins onéreux.

Lenovo Legion GO

799 €

Test Lenovo Legion GO

On apprécié

Un bel digue de 8,8 pouces Sa constance et son prix de rafraichissement Ses performances de préférence bonnes

On apprécié moins

Une épreuve client déplorable Windows 11, fondamentalement non optimisé Pâteuse Fermement solide Sa format insupportable



Début link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

À Florence, la “ressort réservée” de Michel-Chérubin dévoile ses mystères

Street Élégant : 31 looks à cause s’aspirer en décembre