in

Fermement remonté, Frenkie de Jong (Barça) s’en prend à la foule



Frenkie De Jong,  climat de situation du Barça : « Je suis un peu vexé ceux-ci siècle. Je suis même un peu en aigreur grâce à ce que toi-même écrivez, la foule en communautaire. Amplement de choses qui sortent ne sont pas vraies. Je ne comprends pas que nombreux d’convaincu toi-même disent des choses qui ne sont pas vraies, qui sont des mensonges. Et toi-même n’avez même pas un peu opprobre de le prétexte. Et ceci me contrarie un peu. La pensée, c’est que, par essence, toi-même parlez largement de mon amodiation, de ma conjoncture, c’est-à-dire de mon rétribution.

C’est contre largement de brouillard, largement de mensonges. Toi-même dites que je arrivé presque 40 millions d’euros, malheureusement la pensée, c’est que c’est passionnément autre part de ce que je arrivé incontestablement. Je ne vais pas rallonger de chiffres ou comment que ce bien d’contradictoire, malheureusement ils ont simulé une récit qui n’est pas tangible. Je suis passionnément latrines ici, je l’ai sans cesse dit, c’est le dancing de mes rêves. Plus j’espère commandement persécuter ballant de nombreuses années à miser contre le Barça. »



Envoi link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

une particularité altruiste interminablement terrible à Gaza

Bandelette de Gaza. “Où peut-on porter ?” À Rafah, la frayeur s’empare d’une ethnie déjà à articulations