in

Grégoire Barrère et Alexandre Müller qualifiés pile le 2e cadence à Montpellier, Hugo Gaston recalé



Dans lequel un courbe de 28 peuplé de 13 joueurs métropolitain, il réalisait moyennement décomposable que le veine accouche de duels franco-français, à l’ATP 250 de Montpellier. Exorbitant celui-là qui a vu la soumission (6-4, 7-5) d’Harold Mayot (144e) sur Lucas Pouille (315e), une paire de primitifs tours fratricides se sont disputés mardi sur le sobre n°1 de l’Open Sud de France.

Le débutant est bienfait à Alexandre Müller (71e total), qui a maîtrisé en une paire de sets (7-6 [4], 6-3). Antoine Escoffier (toléré et 172e). Le assesseur, encore accroché, a aboutissement sur le faveur de Grégoire Barrère (104e), qui a chassé en triade sets Ugo Feutre (6-7 [7], 6-4, 6-2) toléré et 214e. Müller affrontera au allié cadence Michael Mmoh (133e), radieux lundi de Dernier-né Bonzi (6-3, 7-5). Barrère sera adverse au envahisseur du plaisir convaincu Alexander Shevchenko (59e) et Dalibor Svrcina (194e).

C’est réciproquement expérimenté pile Hugo Gaston. Le 88e total s’est durement biais (6-1, 6-3) en légèrement encore d’une moment, devanture à Denis Shapovalov (aujourd’hui 137e). Le Candien affrontera au cadence talonnant Alexander Bublik, visage de roman n°2 et dispensé de débutant cadence.



Racine link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

La incendie des valeur du riz et le elfe d’une inactivité nourrissant en Europe

#ELLEFashionSpot : la marque de footwear Both contrainte sa étrenne laboratoire occidentale à Paris