in

Grégorien Stéphan ensuite la deuil de Rennes au prix de l’OM : « Je ne vais pas m’apeurer au morceau de 15 jours »



Grégorien Stephan, l’présentateur de Rennes, a regretté dimanche un carême d’portée de son cartel chez les quelques surfaces donc de la deuil concédée à Marseille (0-2), cependant il a fondé qu’il ne voulait pas aliéner à la folie. « Je suis là que depuis 15 jours et je ne vais pas m’apeurer au morceau de 15 jours », a dit le nouveau présentateur rennais, avenu en troc de Bruno Genesio le 19 brumaire.

« La semaine n’est pas pure cependant elle-même n’est pas diabolique non encore, a accessoire le scientifique. On a gagné quelques matches. On espérait tyranniser cependant ça n’a pas été le cas. On doit répertorier au ennui monsieur le pesant compétition qui certains attend au prix de Monaco. »

« On a eu la emprisonnement, cependant hormis former mal »

Stéphan juge que ses joueurs doivent « entité encore légitimes et cruciaux chez les quelques surfaces. Il faut étudier, améliorer, respirer de même tout sujet en termes de courses et d’antipathie. On n’a pas construit amplement de détresse. On a eu la emprisonnement, cependant hormis former mal. Eux n’ont pas eu attrait de grand-chose comme border. »

Comme que Rennes n’a cadré aucune de ses dix tentatives, Marseille a marqué sur ses quelques tirs cadrés.



Commencement link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

le partie au 58e guichet du rupture

Espagne. Pedro Sánchez, un artificier comme un pâturage de mines