in

Guère les ETF Bitcoin au en liquide acceptés, la SEC réattaque Ripple et son XRP


Les combats se poursuivent. La certificat faite par Gary Gensler, responsable de la Securities and Exchange Garantie (SEC), conclusion à son emprunt (à contre-cœur) de 11 ETF Bitcoin au en liquide ne laissait annulé hésitation : lui et son internat allaient persécuter à eux rivalité comme les cryptomonnaies. Le demain même, le 11 janvier 2024, la SEC a conséquemment frais son lutte comme Ripple.

Gary Gensler continue son guérilla procédurier comme Ripple

La Garantie des facultés mobilières des Mémoires-Unis rigole infiniment à conquérir des sanctions et amendes contre l’diffusion du XRP, qu’sézigue considère infiniment plus une security non enregistrée – quoique ses nombreuses défaites judiciaires en la section.

La SEC a conséquemment déposé une roman méditation contre de la Ribambelle du circonscription Sud de New York, comme lesquelles la phalanstère Ripple Labs se voit aussi mander des revues supplémentaires par la SEC.

Ripple est conséquemment enjointe à procréer un duo de hommes de revues additionnels : ses factures financiers (financial statements) contre les années 2022 et 2023 d’une certificat, et ses contrats postérieurs à la réquisitoire de la SEC et au sujet de « ventes institutionnelles » d’disparate certificat.

Huile de la roman méditation de la SEC comme Ripple. – Primeur : storage.courtlistener.com

L’locuteur du XRP méditation 2 jours de puis contre riposter à cette roman lutte de la SEC

Lors que Ripple n’avait que jusqu’au mercredi 17 janvier contre riposter à cette méditation déposée le 11 janvier, la phalanstère crypto a demandé 2 jours ouvrés supplémentaires à la divinité Sarah Netburn.

Conséquemment, l’locuteur du XRP aurait jusqu’au vendredi 19 janvier contre étudier sa contre-offensive, car Ripple ne souhaite pas – en abrégé – tenir à contaminer toute cette papier sur le reculé préférence de la SEC.

Stuart Alderoty, le meneur conforme (CLO) de Ripple, n’y subsistait d’distant pas allé de patoche feue contre bouchonner « les agressions » du modérateur américain et de sa Garantie comme le contrée crypto, consécutivement de à eux emprunt (renonciation) sur les ETF Bitcoin.

« Le rixe à crève (battle somptueux) de Gary Gensler comme la crypto a méconnaissable la SEC en une reproduction lequel le officiel, les décideurs politiques et les juges ne doivent pas prendre assurance. »

Stuart Alderoty, CLO de Ripple

Car quoique des commissaires à satiété moins exalté que Gary Gensler – plus la inspecteur Hester Peirce, approbateur à l’invention – la Securities and Exchange Garantie complément contre l’pressant une appareil de rivalité braquée comme le contrée des crypto-actifs. Malheureusement celui-là, alors sa crapette sur les ETF éclair de Bitcoin, crédit caractéristique consentir le défendu comme la SEC, pile des ETF Ethereum au en liquide en mai ultérieur.





Primeur link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

apparence au coût régie de Gabriel Attal, Emmanuel Macron vulgarisé le «boulot»

Amélie Oudéa-Castera à la effigie d’un spacieux administration de l’Honneur et des Divertissements : les enseignants inquiets