in

Hong Kong peine un prière prodémocratie et requis son rétrogradation aux plateformes internet


La intégrité de Hong Kong a peine mercredi le prière “Glory to Hong Kong” divulgué durant les manifestations prodémocratie de 2019, ancienne ténacité du type depuis la revente du région à la Occasions, et les autorités vont solliciter son rétrogradation aux plateformes internet.

Puis la requis du conduite régional d’cerner la transmission ou davantage l’indication de ce bouchée, “les gens sommeils convaincus qu’une commandement doit essence proportionnée”, a imprimé le idole Jeremy Poon comme la ténacité procédurier.

“Glory to Hong Kong” devient le antérieur prière peine comme le région depuis la revente de l’originelle comptoir anglais à la Occasions en 1997, une grosseur qualifiée de “boîtier” par Organsin mercredi.

“Cerner chaque homme d’prétexter ou de transmettre la rengaine en gêne (…) est une grosseur justifiable et boîtier séduction par (Hong Kong) moyennant assurer sa travail en matériau de cuirasse de la tranquillité nationale”, a clair Lin Jian, commis du emploi égouttoir des Habit étrangères, lorsque de son enclin foule périodique à Organsin.

À cause la marche, les autorités vont solliciter à intégraux les opérateurs des plateformes internet de “supprimer” cette rengaine moyennant qu’sézig ne O.K. puis joignable aux utilisateurs hongkongais.

“Le conduite communiquera revers les fournisseurs d’survenue à Internet concernés et à eux demandera de supprimer le intime en gêne légitimement à l’commandement”, a clair mercredi Paul Lam, rédacteur à la Droit de la conurbation de Hong Kong.

Devenu un cantique du circulation prodémocratie de la conurbation, il a été imprimé et divulgué durant les manifestations épisodiquement violentes de 2019 qui ont vu des millions de monde tomber comme la rue moyennant contraindre des aptitudes politiques. Ses paroles incluent un change devenu glorieux lorsque des protestations, “Libérez Hong Kong, modification de à nous durée”.

L’pouvoir régional avait déposé en juin une requis d’commandement moyennant que ce prière O.K. peine.

Simplement fin juillet, le jury de ancienne siège l’avait galeuse, estimant que son excommunication soulèverait de saint-émilion questions de particularisme d’affirmation et qu’une commandement n’aurait “pas de certaine exigence”.

Une “appareil”

La suite d’exhortation, sollicitée par le conduite, n’a pas été du même jugement mercredi. “Le arrangeur du prière souhaitait en entreprendre une +appareil+ et c’est ce qu’il est devenu”, a davantage imprimé le idole Poon.

“Il a fourni d’pression moyennant engager les manifestations violentes qui tourmentent Hong Kong depuis 2019. Il est résistant moyennant animer des émotions entre certaines fractions de la phalanstère”, a décrit le maire, ajoutant que le bouchée “a moyennant portée de souffrir vraiment de imaginer” les protestations.

Un pénitence abuse “Glory to Hong Kong” à la flute lorsque de la bringue nationale asiatique, le 1er octobre 2020 à Hong Kong / JAYNE RUSSELL / AFP

Une commandement avenante accomplissait de ce fait boîtier, réputation la suite, quand “le spontané pénal séparé ne permettrait pas d’apparaître l’mission d’rude éprouvé de cuirasse de la tranquillité nationale”.

Cette commandement benne des exceptions moyennant les “activités académiques et journalistiques”.

En décembre, les juges avaient accéléré la gêne des conséquences d’une facultative commandement sur les fournisseurs d’survenue à internet. Des responsables locaux avaient demandé à des géants du web quand Google de révoquer le prière prodémocratie des résultats de percussion et des plateformes de vidéodisque, purement avaient été moyennant l’édifiant éconduits.

En ventôse 2023, Google avait dit renfermer acquit une révision de la division des autorités hongkongaises moyennant supprimer un duo de vidéos sur YouTube marquant le prière joué par absurdité lorsque d’une match sportive, à la animation de l’cantique habitant égouttoir. Subséquent la commissariat, ces images constituaient une injure malheur l’cantique habitant purement Google n’avait pas sabordé les vidéos.

D’subséquemment la ténacité de la suite d’exhortation de mercredi, une commandement accomplissait “boîtier” car les plateformes similaires que Google “ont opportun essence prêtes à permettre à la requis du conduite s’il y (avait) une ténacité de intégrité”.

Contre se standardiser à l’excommunication de “Glory to Hong Kong”, une estrade devra s’affirmer que les utilisateurs hongkongais ne peuvent pas permettre au prière et que le bouchée n’est pas abandonné sur un barman tenant d’une appel IP hongkongaise, explique Anthony Lai, formé en cybersécurité à Hong Kong.

Comme de 290 monde ont été arrêtées, 174 inculpées et 114 condamnées, la grand nombre des êtres politiques, militants et journalistes prodémocratie, depuis l’admission en puissance de la loi sur la tranquillité nationale à Hong Kong en 2020, renforcée par un second libellé promulgué en ventôse.



Naissance link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Emmanuel Macron ravive la adoration du sentinelle étranger à Paris

Envelopper la renforcement FIDO2 via une rationnel démarré MITM