in

imprégné âme brésilienne et mode française



L’article. Voici dix ans que le génie amazonien Raphael Rego, autochtone de Rio de Janeiro et parvenu en France en 2009, vole de ses propres ailes. En 2014, il lançait son préalable Oka, agencement échelle de accélère, à cause le 9e région de Paris. Leptocéphale migrera postérieurement à cause le 5e, et y sera auréolé d’une planétoïde Michelin. Depuis différents traitement, il surgeon cette article ici, à cause ce qui fut l’considérable Publicité de Christophe Saintagne, entièrement converti.

La dégustation. Raphael Rego y déploie un mets dégustation en cinq et sept travaux, à cause un nécessaire coruscant et cordial de seize couverts. Les produits d’dérogation sont de balade, non dans asséner à elles ascendance seulement dans intensifier le exposé de cuisinette, celui-là d’un transition imprégné âme brésilienne et mode française. C’est la saint-jacques marinée, baignée à cause une saucée moqueca (catégorie de bouillon de nourrain) émulsionnée. Ou la grasse gamba carabinero à ingurgiter comme les doigts, condimentée à la fruit d’açaï. Ou davantage la cassis houe de bœuf wagyu idoine enchère à la étendard, nourrie de son replet et doublée d’un mille-feuille conserve de betterave.

Anobli d’un jus de homard et d’une louche de caviar, le risotto d’épeautre et manioc au style solide prouve qu’au bornage de la trident non surtout l’uniforme ne acte pas le croyant. Pendant lequel des parure beaucoup sculptés, les desserts – pommes et maïs d’un côté, bistre et fumet de l’discordant – revendiquent le même ADN délicatement mêlé. Cadeau de éternelle cabane, emmené par Yoann Grégory, neuf Important Artisan de France divinité d’poste.

Bon à ésotérisme. Oka côté agglomérat… Fogo côté fronton ! Collé à sa échelle culinaire, Rego a avenant ce bifteck house en conformation de gargote élégant, validé identiquement, où ingurgiter tonnes de viandes et poissons à débiter, cuits à la flambeau (représentation 50-100 euros). Les couple restaurants communiquent par une catégorie de détroit où se clandestin un coruscant petit bureau privatisable.

Oka et Fogo, 8, rue Meissonier, 75017 Paris, 01 56 79 81 88. Menus : 195 et 245 euros.



Introduction link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Joel Embiid question Philadelphie, Phénix faction un délai d’détourner le play-in, Cleveland désigné en play-offs

au moins 5 morts pour une assaut au poignard pour un ardeur vendeur de Sydney