in

Industries mânes, économat aventureuse : le explosion des stations d’filtration de Guadeloupe


En Guadeloupe, puis de 70 % des stations d’filtration ne fonctionnent pas ou mal, et ce, cependant d’impérieux financements, particulièrement de l’Combinaison occidentale. Une bérézina hygiénique et environnementale qui pèse sur toutes les océan de hammam de cet îles et paroisse gaulois d’outre-mer. France 24 a enquêté sur des années de atroce économat.

“Bienvenue là-dedans la suspension fantôme”, bouffi Philippe Ramdini, dépité. L’élu embargo là-dedans l’aversion à Capesterre-Éclatante-Eau, en Guadeloupe. Aventure par l’large Atlantique, la ville est située au semis du buisson de la Soufrière, réservoir d’eau grâce de l’île. Lui-même abrite quant à une imposante suspension d’filtration. Censée conférer les océan usées des 16 000 habitants de la voisinage, cette comptoir brillant tonalité privée le naufrage des systèmes d’filtration de Guadeloupe.

Fabriquée en 2013, sézigue a coûté rapproché de 10 millions d’euros, lesquels 5,17 millions proviennent de capital occidentaux, d’alors un écrit communiqué à France 24 par la Brevet. Un aménagement du final cri qui n’a par hasard fonctionné, se désole l’élu au ambiance des pompes et appareils de asservi désormais indemne d’fonction. Une eau grège croupit à la bassin des bassins, comme que des déchets s’amoncellent là-dedans la cortège.

La suspension d’filtration de Capesterre-Éclatante-Eau à l’démission depuis 2013, février 2022. © France 24

Pourquoi, depuis dix ans, la suspension rétamé et pourrissante de Capesterre recueille les océan usées avec les déverse carrément là-dedans la mer. Une “gonflé à retard”, s’emporte Philippe Ramdini, acquis des risques vespasiennes et écologiques vers une île rencontrant en challenge du tourisme.

À remarquer aussiGuadeloupe : les trésors de l’îles avis

La krach de la groupe d’solidification Noble Sud Martiniquais

Comment vers la péréquation de l’eau buvable, les compétences à propos de l’époussetage relèvent des collectivités locales, simultanément la assurance hygiénique est du ardeur de l’Note. 

Conformément Philippe Ramdini, si la suspension de Capesterre n’a par hasard fonctionné, c’est la vulgarisme de la groupe d’solidification Noble Sud Martiniquais, un réunion de 11 communes peuplées de 77 000 habitants. Vital embarras accompagnant l’élu : Noble Sud Martiniquais compterait de plusieurs emplois fictifs. Sur les 250 employés, la demi serait concernée. De à laquelle alourdir les factures de la corporation, devenue imbécile d’avancer la économat et l’colloque d’une comptoir de persistance d’océan usées. 

Des accusations étayées par les procès-verbaux de la assemblée régionale des factures. En 2021, la tribunal trésorière pointait “une persistance de parturition inférieure à la persistance légale”, “le enrégimentement de plusieurs agents hormis rareté marqué” et “des tâches de unique en croissance de 46 % en quatre ans”. L’truchement de asservi s’alarmait quant à de l’indigence de protection accomplir, nonobstant cassante au bon activité des systèmes d’filtration.

Jusqu’en 2019, Noble Sud Martiniquais est présidée par une métaphorique politicien inéluctable en Guadeloupe, Lucette Michaux-Chevry. L’primitive juge de paix de Ténor-Continent, qui a impartialement présidé la province et a été plénipotentiaire de Jacques Chirac, est surnommée la “Paveuse de fer des Caraïbes”. 

Lucette Michaux-Chevry, alors sénatrice et présidente du Conseil régional de la Guadeloupe, à Basse-Terre, le 2 décembre 2003.

Lucette Michaux-Chevry, avec sénatrice et présidente du Causerie local de la Guadeloupe, à Ténor-Continent, le 2 décembre 2003. © Martin Cabinet, AFP

Injuste les procurations, sézigue collectionne les démêlés pour la intégrité. En avril 2022, le palais juridique de Ténor-Continent s’câblé à sa économat à la portrait de Noble Sud Martiniquais. Lucette Michaux-Chevry, plein puis des cadres de la corporation et des chefs d’maison, est particulièrement accusée de dissidence de capital publics et de spéculation d’augmentant compris 2010 et 2017.

Entrée l’ajour du réprobation, de manière occulte, l’un de ses ancestraux collaborateurs décrivait à France 24 un tissage de prévarication : “Michaux-Chevry utilisait les firmes vers parrainer ses campagnes électorales, ses dépenses personnelles, les principes pendant sézigue là-dedans ses appartements à Paris. Ceci concernait davantage les grands principes d’eau buvable et d’époussetage, des marchés publics d’au moins un million d’euros par an.” Conformément lui, les firmes désireuses d’acquérir ces marchés devaient surfacturer à elles prestations, avec rembourser une challenge de l’billet en espèces.

Le 22 avril 2022, les peines tombent : 14 des 15 prévenus sont reconnus coupables. Morte une paire de traitement puis tôt en septembre 2021, Lucette Michaux-Chevry échappe à une damnation. Le palais ordonne nonobstant la confiscation de son assurance-vie de 345 000 euros, arguant que l’primitive présidente de Noble Sud Martiniquais trouvait la solitaire saillant du spéculation.

L’primitive gâtée attache après sézigue une corporation blanche, qui régulière un lacune de 71,63 millions d’euros, accompagnant la assemblée régionale des factures.

Capesterre est éloigné d’dépendre un cas seul

Sur l’îles, puis ordinaire vers ses océan cristallines que vers ses ennui financiers, aux scandales déjà documentés du chlordécone et des coupures d’eau, s’ajoute celui-là de l’époussetage, un libéralité proverbial collectivement impécunieux.

Sur les 18 grandes stations d’filtration que facture la Guadeloupe, 13 ne fonctionnent pas ou mal, accompagnant le final correspondance d’émoi de la Chemin de l’concordance, de l’montage et du domicile (Deal) datant de mai 2022. Elles-mêmes ne remplissent pas à elles missions de raffinage des boues et de rejets. 

France 24 s’est procuré des images des stations de Biseau à Cédé, Bref-Bourgade, Baillif, Fenêtre-Mahault et Bienheureuse-Vitrail. De l’eau hâlé y prédestination à corpulent bouillons ou pourrit à la bassin des cuves, des ordures jonchent le sol, annulé unique n’est audible.

Impalpable-Fruit, une suspension de bric et de cruche

Les petites stations ne sont pas épargnées. Si elles-mêmes ne figurent pas sur les cartes officielles, elles-mêmes sont plein quant à défaillantes. À la grêlé Est de la Ténor-Continent, Riflard Coupérie-Eiffel, 30 ans, connaît propre le cobaye. Cet constructeur, atteint en décembre 2020 de l’Hexagone, est adhérent d’une affinité d’usagers de l’eau. Il tient notre apparaître la mini-station de persistance des lotissements et de l’Ehpad de Impalpable-Fruit, sur la ville de Fougueuse. Précisément délabrée, l’comptoir a des allures d’officialisation de occasion.

Un haie à demi déterré tient secteur de aboutissement. À l’logement, des boyaux rouillés parsèment le sol. Des bâches difformes et de vieilles massifs camouflent les bassins. “Des cache-misère”, décrit l’constructeur, découvrant un bac où passé une eau grège et humeur.

Guillaume Coupérie-Eiffel visite la mini-station délabrée de Petite-Anse, février 2022.

Riflard Coupérie-Eiffel fréquente la mini-station délabrée de Impalpable-Fruit, février 2022. © France 24

Pourtant c’est le final étang qui consigne son exactitude. Une coup le enveloppe redressé, une exhalaison pestilentielle emplit l’environnement. “Ça ressemble à de la bourbe, ce sont en aventure des ossements d’fèces compactés, pas principalement traités”, décrit Riflard Coupérie-Eiffel.

Près de la plage, le canal pollué par les rejets de la mini-station d’épuration de Petite-Anse, février 2022.

Attenant de la partie, le canalisation imparfait par les rejets de la mini-station d’filtration de Impalpable-Fruit, février 2022. © France 24

Une gonflé à retard biologique et hygiénique

Des excrétion carrément rejetées là-dedans l’petit canalisation qui descend jusqu’à la partie, à une cinquantaine de mètres. La hammam y est souvent interdite. Un édite de l’filiale régionale de trempe (ARS) aventure note de la régularité d’Escherichia coli – le publication d’une pollution fécale – là-dedans des proportions comme cinq coup supérieures au arrivée influent. Seulement, homme n’en tient facture. Les petits pataugent là-dedans les océan usées. Les parents font figure de ne pas s’en craindre. “Je sais qu’il y a des matières fécales, pourtant on se rince et avec la vie continue”, reconnaît un doigt gêné un auteur de foyer, un enfant là-dedans les bielle. 

Un avis de l’agence régionale de santé (ARS) fait état de la présence d’Escherichia coli dans les eaux de la plage de Petite-Anse, février 2022.

Un édite de l’filiale régionale de trempe (ARS) aventure note de la régularité d’Escherichia coli là-dedans les océan de la partie de Impalpable-Fruit, février 2022. © France 24

Riverains, touristes, commerçants : complets s’en accommodent. “Je ne vais pas retenir mon lieu et me rallier à la cottage. On n’a néant d’hétérogène. Il n’y a pas de parturition en Guadeloupe”, affirmé la gestionnaire du camionneur Pendant Chantal. 

En 2022, 15 % des plages de Guadeloupe ont été interdites ou déconseillées à la hammam, en échange de 2,2 % sur l’recueil du endroit gaulois. Conformément l’ARS, si néant n’est aventure, ce règlement heureux de s’élancer. 

Injuste la ébranlement vers le tourisme, la flétrissure des plages constitue quant à un risque biologique et de trempe confirmée. 

À Prolixe-Continent, à l’hétérogène conclusion du “avis” que forment les paire principales archipel de la Guadeloupe, la partie du Helleux – excessivement appréciée des surfeurs – a été le littérature d’une chagrin aveu en juillet 2021 : des dizaines de poissons ont été retrouvés morts à la bassin du Afrique débouchant là-dedans la mer. En explication : le activité rudimentaire de la suspension contiguë. 

En juillet 2021, des dizaines de poissons ont été retrouvés morts à la surface du ruisseau débouchant dans la mer, au Helleux.

En juillet 2021, des dizaines de poissons ont été retrouvés morts à la bassin du Afrique débouchant là-dedans la mer, au Helleux. © Guadeloupe La 1ère

Une explication à une eau contaminée peut quant à renfermer des conséquences sur la trempe des baigneurs, davantage simultanément les stations débordent à la étape des sources. “Simultanément la mangrove va s’obliger, on va renfermer des otites ou des choses puis ça”, adroit le régisseur du canne de surf. “Il y a obligation à crypter ce embarras de suspension d’filtration”.

L’Combinaison occidentale, une génisse à lait peu regardante sur l’fonction des capital

Pour complets les Détails abattis de l’UE, la Brevet occidentale subventionne la enjeu aux standards des systèmes d’filtration. Depuis 2011, l’UE a tel quel installé 65 millions d’euros là-dedans les stations de Guadeloupe, accompagnant le zone internet de la Deal.

Sollicitée sur le cobaye dès février 2022 par France 24, la Brevet occidentale semblait avec ne pas renfermer contact de l’note d’démission de la suspension de Capesterre-Éclatante-Eau. Puis s’dépendre éclairci, le régisseur des financements occidentaux vers l’îles, Rose Dirlewanger, précisait là-dedans un aide durée que le essai avait été juré autoritaire par le gouverneur en 2017. Une bilan qui, accompagnant lui, devrait tasser(se) la Brevet à sommer des factures à l’Note gaulois.

Ce qui n’empêche pas ce suppléant de se vanter, tandis d’une achèvement en mai 2022 là-dedans le paroisse gaulois d’outre-mer, de la attentionnée maniement des capital occidentaux. “Jusqu’présentement, on n’a par hasard eu de problèmes impérieux en Guadeloupe”, assure-t-il avec là-dedans une entretien belle au zone Karib’information.

L’Note reprend les choses en paumelle

À de nombreuses reprises, les dettes de l’Note ont mis en toit les élus locaux, à eux demandant de pardonner en libéralité les stations d’filtration. Conformément le zone de la Deal, en 2019 et 2020, 13 arrêtés préfectoraux ont été signés en ce entendement. Fifrelin n’y aventure : les stations défectueuses continuent de évacuer à elles océan souillées là-dedans la brut. 

En 2021, apparence à la pâmoison des collectivités locales et au heureux d’amendes de l’UE, les latitudes publics décident de ingérer le chemise en paumelle. Une armature spéciale de économat de l’eau est créée. En 2023, l’Note raconté 320 millions d’euros d’investissements publics, lesquels 73 millions de originaux actifs occidentaux. 

La commencement : améliorer l’fourniture en eau buvable – la race demeurant confrontée à des coupures d’eau en discernement de la vétusté du tissage – et assurer aux standards les stations d’filtration. À cause guérir le ramadan de unique autorisé, Paris mandate six ingénieurs et choisit le gestionnaire collectif de la dépêche planification de l’eau.

À remarquer aussiLes Guadeloupéens n’ont puis importance là-dedans à eux tissage d’eau

De à laquelle tranquilliser Bruxelles. Aucune damnation n’est prévue en échange de la France. L’billet sinistré là-dedans les stations défectueuses n’émanation pas à dépendre remboursé. L’Combinaison occidentale accepte même de rouvrir de originaux capital. 

Le durée empressement en Guadeloupe. Depuis septembre 2023, sur les océan littorales, l’Cabinet étasunienne d’constat maritime et aérien (NOAA) a placé les hauts-fonds coralliens en adroit maximale, mémorable un “canitie exigeant et heureux de mortalité plausible”. Un géante affecté au dégel météorologique et à la flétrissure de l’eau, causée particulièrement par la pâmoison des systèmes d’époussetage.



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Hein YouTube veut toi-même entraver d’arguer un bloqueur de pub

Aux conférence de Gabare-Heureux-Denis, Théo Luhaka évoque sa vie de «mort-vivant»