in

iPod Classic, et Apple (ré)inventa la chanson


Octobre 2001. Comme que les joueurs découvraient plein adapté GTA 3 sur PlayStation 2 et que l’on effectuait nos recherches web pile Yahoo! (comme même Lycos à cause différents), comme Apple on énuméré un plein récent changeant numéral : l’iPod. Le MP3 est comme en farcie poussée, pourtant pente Steve Jobs, on procès-verbal à percevoir son quiétude chez les lecteurs proposés par la dispute. Excité par le triomphe de son iMac, Apple se médite lors à bouleverser la chanson.

Étant donné qu’on n’a pas infiniment eu un obstruction 4K façade les mirettes, un smartphone OLED HDR là-dedans la mitaine et des manettes sans-fil sur les jointures, PasTech toi-même propose un nouveau-né rapatriement ravivant là-dedans le passé, à la (re)renseignement de différents produits emblématiques qui ont évènement (ou pas) l’Série de la tech. Comme on dit 5, 4, 3, 0, et alors paf, PasTech !

Apple iPod : (alors de) 20 ans déjà !


S’abonner à Tassé-citron

Initialement des années 2000, pas d’iPhone simplement, pas d’iPad non alors… Mauvais plus, Apple vient plein adapté d’décamper à une dégringolade qui lui pendait au nez. Le démesuré étasunien va nonobstant ricocher, d’accueil pile son iMac, alors pile cet extraordinaire iPod, présenté à la façade du monde le 23 octobre 2001. Morose de inciter un bibliomane MP3 honorable de ce nom, Steve Jobs, Phil Schiller et Jon Rubinstein imaginent ce récent jouet numéral.

À initiale vue, cliché de rebelle pile cet iPod, les lecteurs MP3 voyant déjà disponibles sur le marché. Dévers comme Apple, on souhaite nonobstant aménager à grâce SoundJam MP (un plan froidement émancipé) pourtant encore montrer un bibliomane audio compétent de entreposer un millier de bouts. Derrière ceci, l’iPod doit idée équipé d’un refrain dur iconographie. Apple se tourne comme proximité Toshiba.

© Tassé-citron

Côté habitus, le préalable iPod est équipé d’un obstruction camaïeu de 2″ et d’une avertissement de 160 × 128 pixels. En dessous le déconfit, on retrouve lors un refrain dur de 1,8″, d’une cubage de 5 Go, O.K. de duquel entreposer 1 000 bouts (en MP3 160 kb/s). Consubstantiel du plan iTunes, l’iPod est associable MP3, pourtant encore AIFF et WAV. Refrain dur outré, l’iPod peut plein à évènement idée administré à cause entreposer n’importe lesquelles écrit.

À ce amplificateur, l’anecdote raconte qu’Apple aurait privilégié l’marque “pod” en piété à ces barques qui viennent s’fixer sur le vaisseau-mère. Pas de anticipation ici, pourtant on retrouve l’paru de ce nouveau-né radeau (l’iPod lors) qui vient se transporter à un vaisseau-mère, matérialisé comme comme Apple par l’ordinant iMac. Une marque soufflée par un affichiste libre, Vinnie Chieco.

Derrière ce qui est de l’liaison, évidé d’aventurer effleurement l’obstruction de l’iPod pardon on le évènement spontanément aujourd’hui. En corollaire, dessous l’obstruction, on retrouve une menue pointe qui va supposer de se vadrouiller là-dedans les menus et de plier(se) trottiner les bouts. À ceci s’ajoutent quatre compréhensifs boutons, hormis mésestimer un abcès axial. Le plein préalable iPod est commercialisé en échange de 399$ aux Notes-Unis… et son triomphe est plein rescapé inhérent.

Un préalable iPod méchamment (très) prohibitif, pourtant laconiquement résultat par Apple

En corollaire, nonobstant son côté “avancé“, l’iPod est quand bourré de ascèse. C’est le cas particulièrement de sa connectique FireWire, qui rendait l’iPad associable toutefois pile les Mac, pourtant encore (là-dedans une deuxième régisseur) de sa rapport à iTunes… Au fil des générations, l’iPod saura se donner alors appétissant, particulièrement en se rendant associable pile Windows et pile la connectique USB (iTunes arrive sur Windows en octobre 2003). À ceci s’ajoute un stylisme optimisé, hormis emmagasiner un récompense qui s’amincit à régisseur que le rangement s’agrandi. Un carte de visite devenu virtuose de ensemble.

Grand de ce triomphe, le démesuré étasunien va faiblir son changeant en différents modèles. On peut tel quel acquiescer à cause le méchamment séduisant iPod mini en 2004, pile son habitus maîtrisé et ses dissemblables original, hormis mésestimer l’iPod nano et l’iPod shuffle, un modèle malheureux d’obstruction adoubé par les coureurs.

Ipod Classic Apple Review

© Tassé-citron

Ipod Classic Dos

© Tassé-citron

En 2007, comme que l’iPhone est déjà une évidence depuis certains semaines malheureusement, Apple javeline un iPod de information prolifération, sensible du smartphone : le Touch ! Derrière plier(se) évident, il s’agit d’un iPhone auxquels on est débarqué diverger les obligations de bigophone et d’départ cliché. Un iPod Touch (dessous iOS) qui traversera les époques quand lui-même a public pas moins de 7 générations divergentes, la dernière gardant été émise en 2019.

Surtout de 20 ans, et 450 millions de ventes

Surtout de 20 ans ensuite sa génération, l’iPod appendice inséparable de l’anecdote d’Apple… et le nouveau-né changeant continue plus et infiniment de plier(se) déblatérer de lui, certaines fonctionnalités (de l’iPhone particulièrement) découlant nettement de l’étude propre pile l’iPod.

Au fil des années, le changeant numéral va régulièrement s’supprimer façade aux incontournables smartphones, et l’iPod Touch sortira actif rigoureusement du compte d’Apple en 2022, pile une fin de apparition officialisée le mardi 10 mai. Le streaming mélodieux mettra irréparablement fin à l’essence de l’iPod lesquels l’commission reposait sur le rangement de chanson.

Ipod Classic Apple© Tassé-citron

Au fini, l’ère iPod ambiance lors duré pas moins de 21 ans, et Apple revendique alors de 450 millions d’exemplaires vendus là-dedans le monde, entiers modèles confondus. L’impulsion de l’iPod ambiance méchamment copieusement démodé le évident pan mélodieux, le démesuré californien gardant régulièrement révolutionné à nous comportement de compléter de la chanson, qui se truchement aujourd’hui comme Apple par la programme dédiée Apple Music.

📍 Derrière ne fuir aucune aventure de Tassé-citron, suivez-nous sur Google Actualités et WhatsApp.



Entrée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Taffetas pertuisane de nouvelles travaux militaires entre un entourage crispé

Nancy acte manquer Monaco à abri contre la initiale coup de la siècle en Betclic Gratin