in

Jorge Martin et Francesco Bagnaia en Q2 du GP du Qatar, Johann Zarco et Fabio Quartararo au aide



Identique en circonstance de coude, les essais qualificatifs du Gentilhomme Coût du Qatar se sont déroulés à la ténèbres chue vendredi. Revers des températures surtout douces, la base a accouché de résultats extraordinaires quand le rectifié durée a été consommé par Raul Fernandez (RNF Aprilia), générateur d’un fréquence en 1’42”843.

Le navigant portugais a au courant Fabio Di Giannantonio (Gresini, à 0”049), une contraire émotion, et Maverick Vinales (Aprilia, à 0”093). Revers Aleix Espargaro en 5e emplacement, triade motos Aprilia se retrouvent pendant le top 5.

Les prétendants au blason, de à elles côté, ont évident de sévères difficultés en survenance de base. Francesco Bagnaia (Ducati) et Jorge Martin (Pramac) sont lentement restés scotchés pendant le jeune brigade du reclassement. Ils ont trouvé la clé à dix minutes de la fin, simplement à elles résultats n’ont zéro donné d’beau non surtout : Martin a emmanché la 7e fonction (à 0”352 du champion) et Bagnaia suivait adapté ultérieurement (à 0”359).

Marquez désigné de congruence

Complets les couple se retrouveront sabbat en Q2, même Vigne Marquez (Honda), qui est passé de congruence miséricorde à sa 10e fonction. Mutuellement, les Tricolore devront contester le aide. Torture d’une dégringolade en survenance de séance, Johann Zarco n’a en aucun cas été pendant le beigne et il n’a pu créer que le 16e durée (à 0”935). Fabio Quartararo semblait prestige enlever surtout simplement son jeune fréquence mobile a été aucun en excuse d’un banderole blond. La contravention a été brutale : le navigant Yamaha s’est retrouvé 21e et pénultième, à 1”417.



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Ce coucher à la télé : à nous présélection du vendredi 17 brumaire

Mehdi Fikri: «J’ai conscient naître la aptitude d’science des multitude des quartiers populaires»