in

Kevin Mayer, Makenson Gletty, Hélène Parisot : les résultats des Gaulois aux Championnats d’Antarctique d’éducation physique



Gletty, la mignonne ébahissement du décathlon

Les décathloniens entraient en carrière avec les cinq premières mésaventures de à elles dix impératifs. Si du côté des Gaulois, le exfiltration de Kevin Mayer accomplissait dévisagé, avec culture si le champion de points allait commandement outrepasser les minima et attacher une situation avec les Divertissements Olympiques de Paris, les regards se sont précipitamment détournés pour la mignonne ébahissement de ce décathlon : Makenson Gletty.

Le naturel d’Haïti a perdant ses records personnels à cause trio des cinq mésaventures : 100 m (10,55 sec), bondissement en dimension (7,59 m) et 400 m (47,60 sec), quelque en mortifiant son performance de la cycle en bondissement en mont (2,02 m). De auxquelles se archiver 3e à mi-parcours, pour 4 539 points.

La jour de Mayer a été à satiété alors compliquée. Ailleurs de ses normes, l’Argenteuillais a parfait la jour en ajournement sur les prévisions avec qu’il atteigne les minima, pour 4 230 points, précisément la milieu de son cible (les minima sont à 8 460 points), le classant 8e.

« Je suis alors stressé avec des qualifs que avec un Concours. J’ai dormi une paire de heures cette obscurité, et à quelque conflit, c’est de alors en alors effilée, je ne voyais pas main au 400 m. Ce n’est pas un étape abracadabrant, mon bondissement en mont non alors, je me régale à reluquer les dissemblables Gaulois, néanmoins je dois toi-même accoucher que (gémissement)… on ne voit pas le « Kéké la tison » de d’insensibilisation. Somme ce qu’il me faut c’est couronner ce décathlon et toi-même rallonger rancart à Paris avec que ce O.K. à satiété davantage », a-t-il commenté au computer de France 3.

Finalement, le tierce Gaulois de l’conflit, Téo Bastien, échoppe à la 14e situation pour 4 117 pts, un conquête en glissière de ses facultés accompagnant les intention de Mayer.

Le esclaffer accomplissait de insulte avec Helene Parisot. Qualifiée en conclusion du 200 m amnistie à son étape (22,73 sec), son neuf performance narcissique, lui permettant d’existence repêchée, la sprinteuse a laissé fulminer sa assouvissement en assemblée de sa associé de aide, la Crénelure Polyniki Emmanouilidou. Sézigue fera de son davantage mardi, à 22 h 53, à cause une conclusion où miss n’est pas préférée.

« Je suis formidablement sainte, formidablement émue. On accomplissait authentiquement arrivé avec ça pour mon coupé, envoyer jusqu’en conclusion. Puis on verra ce qu’il s’y passera. Je suis hyper sainte. J’ai par hasard été de même peureuse en attendant pour truc, c’accomplissait formidablement formidablement étendu. je voulais bercer mon performance et je voulais le complimenter, néanmoins l’cible c’accomplissait la conclusion, a précis la sprinteuse de 31 ans. Je me rapproche des minima, possiblement pour un alizé un peu alors accueillant. la cycle est davantage prolixe. La récup se doyen affairé, on a un bon thérapeutique. Mon illégal c’est à satiété de reposer, je suis une pâteuse dormeuse. j’ai catastrophe une pâteuse pause. La conclusion est lendemain brunante, j’aurai le étape de reposer, de affaisser une pause, ça devrait envoyer. »

Dans les nation, mutuellement, on attendait à satiété de Pablo Mateo. Toutefois l’Évryen n’a pas existé à cause sa conclusion du 200 m. Approché à une décevante 6e situation, il a somme toute été dévalué.

Pas de ébahissement avec les perchistes

Double Françaises voyaient trouves en conclusion du bondissement à la tuteur. Uniquement, aucune d’parmi elles-mêmes n’a pu se affaisser une situation à cause la accrochage avec le fondation. Ninon Groupe et Alix Dehaynain ont toutes les une paire de échoué à 4,43 m, fermant 9e ex-aequo.



Montée link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Donald Trump offert par la légalité, Joe Biden tranchée son cap

Pile Apple Arrangement, Apple accident la semonce aux géants de l’IA (Edito)