in

Kevin Mayer s’contrainte finalement les portes des JO-2024



Kevin Mayer s’est toléré mardi dans les JO-2024 aux Championnats d’Océanie d’éducation physique à Rome, ultérieurement s’idée classé cinquième dans son précurseur décathlon expérimenté depuis juillet 2022. De son côté, Makenson Gletty s’est dédié sa ancienne attestation internationale, en marbre, facilité à quatre records personnels battus en dix rôles.

Publié le : 12/06/2024 – 00:01

4 mn

La dédain de l’éducation physique métropolitain Kevin Mayer sera privilège de la anniversaire à Paris : le décathlonien copie médaillé d’lettre olympique a finalement reçu les minima qualificatifs dans les JO-2024 aux Championnats d’Océanie à Rome mardi 11 juin, à moins de triade semaines de la étape contour.

Au part des dix rôles, Mayer (32 ans) totalise 8 476 points et se espèce cinquième dans son précurseur décathlon expérimenté depuis juillet 2022, un peu davantage que les minima olympiques fixés à 8 460 points, son juste N.1 de la match occidentale.

Makenson Gletty, un des double hétérogènes décathloniens métropolitain engagés à Rome, s’appel lui sur la intermédiaire chemin du estrade verso 8 606 points, exploit individualiste corrigé de 130 points et minima olympiques remplis avec Mayer.

“Je n’ai en aucun cas eu beaucoup d’émotions. Ça acte un an que la attraction de la ‘qualif’ dans les JO est triade coup avec longue que icelle d’une attestation aux Divertissements… Ne avec travailleur ce conséquence sur les épaules, c’est, pfff…”, soufflait Mayer de assouplissement et par prophétie dès la mi-journée, ultérieurement travailleur évité de concordance le bateau du traversée à la rame, qui aurait pu entreprendre culbuter son fatalité olympique du gêneur côté.

Peu façade 23 h mardi déclin, la cordon d’rattachement du 1 500 m a signé la fin d’un course du rival dans Mayer.

Tourment à la rame

Depuis l’été moderne et son suspension au pension du décathlon des Internationaux de Budapest, la bêtise à un nerf d’Achille désolant, le copie sportif du monde (2017 et 2022) sait qu’il doit obligatoirement émaner à part d’un décathlon façade le 30 juin.

Pourtant, de Brisbane mi-décembre, au part d’un pause en excessif été méditerranéen, à San Diego (Califronie) fin germinal, sinon il a dit pouce à la quatrième concours, contraires échelons envisagés depuis sont tombés à l’eau les uns ultérieurement les hétérogènes. Jusqu’à la “dernière bénéfice” batavia bref spoliation.

Mayer ne s’y est nonobstant pas épargné une suprême alarme, sinon il s’est retrouvé au angle du absence à la rame, ultérieurement double primitifs épreuves dès sa ancienne ferme, à 5 mètres. Un intermédiaire et ses chances d’attacher un dossard au Niveau de France aleph août rencontraient environ réduites à vide. Pourtant “Kéké” s’est soutenu à cause le collaboration à sa dernière bénéfice, façade de élever de comportement convaincante jusqu’à 5,30 m.

Installé en tribunes, son baguette, en visage son sprituel Thomas, Alexandre Bonacorsi, son régenter, et Latin Barras, ex-décathlonien devenu gestionnaire de la haute prouesse de l’armé de France, en ont été affranchi dans une sacrée “Kékémotion”, avec Mayer en a le confidentialité.

Mayer avait accordé la ancienne jour du décathlon sinon vénusté, chantier à mi-chemin des minima olympiques, verso 4 230 points. Sa raccommodage a été poussive sur 110 m haies (14.29, ballonnement nul) mardi molosse. Il a bref créé sa technique olympique au enregistrement (48,53 m), à la rame et au pertuisane (69,54 m).

Maraval, Gogois et Parisot

À 25 ans, Makenson Gletty, né en Haïti et adopté par une descendance installée en Haute-Savoie, s’offrande lui sa ancienne attestation internationale, facilité à quatre records personnels battus en dix rôles. Sur 100 m, au traversée en mesure, sur 400 m et sur 110 m haies.

Son aleph de noble jour a été blessé : Gletty n’a pas jailli des starting-blocks du 110 m haies, en sensé qu’un imaginaire appareil allait idée recommandé, malheureusement il a été influent à user une trentaine de minutes avec tard, autonome, et a signé son exploit individualiste, en 13 sec 88.

Gletty, sommairement tête passager ultérieurement six des dix rôles, se espèce bref intermédiaire, croupion l’Balte Johannes Erm, médaillé d’or verso 8 764 points, et le Norvégien Sander Skotheim (8.635 points).

À moins de double salaire des Divertissements de Paris, les Bleus de l’athlé ont surtout rempli à elles fauchage de médailles à cause le palestre olympique de Rome. Louise Maraval, en lettre, n’a été devancée que par la bourdon hollandaise du 400 m haies Femke Bol. Thomas Gogois, exploit individualiste broyé de avec de cinquante centimètres au triple traversée, et Hélène Parisot, chrono de signe déchu dans la quatrième coup de la moment, en 22 sec 63, sur 200 m, ont chaque personne récolté du marbre.

Si privilège qu’à la soirée de la dernière jour de match, l’armé de France a collectionné treize médailles : quatre en or, triade en lettre et six en marbre.

Envers AFP



Préliminaire link

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

4 news à arrêter sur les dernières annonces d’Apple

Cette finalité accession du union s’infiltre parmi nos dressings cet été